Le ministre Morneau conclut la réunion du G7 en raffermissant l'engagement du gouvernement envers l'abordabilité et l'égalité

Le 18 juillet 2019 – Chantilly, France – Ministère des Finances Canada

Depuis 2015, le gouvernement favorise non seulement la croissance de l'économie canadienne, mais y contribue d'une façon qui rend la vie plus abordable. Malgré les importants progrès accomplis, des facteurs mondiaux – comme les changements climatiques et l'inégalité des revenus – se posent toujours en obstacles à l'avenir économique de la classe moyenne et des personnes qui travaillent fort pour en faire partie.

Conscient de la nécessité d'une coopération internationale pour s'attaquer à ces problèmes et à bien d'autres, le ministre Morneau rencontre depuis deux jours ses homologues du G7 afin de discuter de façons dont les gouvernements peuvent, ensemble, aider plus de personnes à trouver un travail, à épargner et à se préparer pour l'avenir face aux défis émergents.

Parmi les sujets abordés, il a été question d'accorder aux femmes plus de possibilités de participer pleinement à l'économie et d'aider les familles de la classe moyenne à composer avec la hausse du coût de la vie. Le ministre a également relevé l'importance du commerce international ouvert et équitable pour la vigueur de l'économie mondiale, et il a souligné de nouveau les engagements du gouvernement à défendre les travailleurs canadiens.

Les travaux des ministres des Finances représentent un apport utile à la préparation du Sommet des dirigeants du G7 qui aura lieu à Biarritz, en France, du 24 au 26 août.

Citation

« Chaque fois que je discute avec des dirigeants mondiaux pour parler des défis auxquels la famille moyenne fait face, l'enjeu le plus important est l'inégalité. Les gens ont l'impression que peu importe les efforts qu'ils déploient, leur avenir n'en est pas plus brillant – que ce soit en raison de la menace des changements climatiques, des obstacles à l'emploi ou encore de la hausse du coût de la vie. Notre gouvernement a toujours cherché à favoriser le succès des Canadiens de la classe moyenne; et même si les familles canadiennes s'en tirent mieux grâce à ces efforts, nous devons collaborer avec nos partenaires du G7 pour nous assurer que nous continuons de bâtir des économies fortes qui sont au service de plus en plus de gens. »

- Bill Morneau, ministre des Finances

Les faits en bref

  • Selon le Fonds monétaire international, le Canada devrait se classer au deuxième rang du G7 en 2019 au chapitre de la croissance économique, et il devrait partager le premier rang en 2020.
  • Le Canada affiche le ratio de la dette nette au PIB (produit intérieur brut) le plus faible du G7.
  • Dans le contexte du plan du gouvernement du Canada, les travailleurs du pays, par leur travail acharné, ont créé plus de 1 million d'emplois, dont la plupart à temps plein, réduisant ainsi le taux de chômage aux niveaux les plus bas observés depuis plus de 40 ans. Cela comprend une hausse de l'emploi particulièrement forte chez les femmes.
  • Le Canada est le seul pays du G7 à bénéficier d'accords commerciaux avec tous les autres pays membres du G7.

Liens connexes

Les médias peuvent s'adresser à :

Pierre-Olivier Herbert
Directeur des relations avec les médias
Cabinet du ministre des Finances
pierre-olivier.herbert@canada.ca
613-369-5696

Relations avec les médias
Ministère des Finances Canada
fin.media-media.fin@canada.ca
613-369-4000

Demandes de renseignements généraux

Téléphone : 613-369-3710
Télécopieur : 613-369-4065
Téléimprimeur : 613-369-3230
Courriel : fin.financepublic-financepublique.fin@canada.ca

Restez branchés