Le ministre Morneau fait le point sur le plan économique avec les membres de la Chambre de commerce de Milton

Le 30 mai 2019 – Milton (Ontario) – Ministère des Finances Canada

En 2015, les Canadiens ont choisi d'adopter un plan économique qui investirait dans la classe moyenne et offrirait une aide réelle aux gens qui travaillent fort pour en faire partie. Au cours des années qui ont suivi, ce plan a contribué à mettre plus d'argent dans les poches des Canadiens qui travaillent fort, et à créer plus de 1 million d'emplois – abaissant ainsi le taux de chômage et le taux de pauvreté à des creux historiques.

Aujourd'hui, le ministre des Finances, Bill Morneau, s'est adressé aux membres de la Chambre de commerce de Milton au sujet de l'approche adoptée par le gouvernement ainsi que des résultats que cette approche a produits pour les familles et les entreprises du pays.

Dans son allocution, le ministre Morneau a mis l'accent sur l'importance d'aider un plus grand nombre de personnes à trouver et à conserver de bons emplois aujourd'hui et à l'avenir. Il a mis en relief des mesures du gouvernement qui ont rendu l'éducation plus abordable, notamment la nouvelle Allocation canadienne pour la formation, qui permettra aux travailleurs canadiens d'acquérir plus facilement les compétences dont ils ont besoin pour réussir dans une économie en évolution.

Le ministre a aussi souligné le rôle essentiel que jouent les entreprises en créant des occasions de réussir pour les Canadiens. Il a mentionné certaines des nombreuses mesures que le gouvernement a prises à l'appui de la croissance des entreprises : permettre aux entreprises canadiennes d'amortir plus rapidement les investissements de capitaux; obtenir des accords de libre–échange globaux qui permettent aux entreprises canadiennes d'accéder à près des deux tiers de l'économie mondiale; baisser à 9 % le taux d'imposition des petites entreprises.

Pour l'avenir, le ministre Morneau a rassuré les membres de la Chambre en affirmant que malgré les défis mondiaux qui s'imposent au commerce et la nature toujours changeante du travail, le gouvernement continuera d'investir afin d'aider les Canadiens à faire ce qu'ils font le mieux : innover et réussir. Voilà pourquoi le budget de 2019 comprenait de nouveaux investissements destinés à rendre la vie plus abordable pour les Canadiens, qu'il s'agisse d'une jeune famille cherchant à acheter sa première habitation, d'un travailleur d'expérience cherchant à acquérir de nouvelles compétences ou d'un aîné cherchant à prendre sa retraite en toute confiance.

Citation

« La classe moyenne n'est pas seulement une façon de décrire un groupe de revenus; elle constitue une aspiration. Elle signifie avoir un bon emploi, habiter une maison qui convient à sa famille et ouvrir le plus de portes possible pour ses enfants et ses petits–enfants. Voilà pourquoi notre gouvernement a axé ses efforts sur le renforcement et la croissance de la classe moyenne, tout en aidant les entreprises à réussir. C'est un plan économique réel, qui aide à bâtir une économie qui fonctionne pour tout le monde – pas seulement pour les gens riches et influents. »

Bill Morneau, ministre des Finances

Les faits en bref

  • Parmi les pays du G7, le Canada affiche le plus faible ratio de la dette nette au PIB (produit intérieur brut), et il devrait se classer au deuxième rang en 2019 et en 2020 au chapitre de la croissance économique.
  • Grâce en partie à divers investissements du gouvernement, le Canada a atteint trois ans plus tôt que prévu sa cible consistant à réduire la pauvreté de 20 %, ce qui a sorti plus de 825 000 Canadiens de la pauvreté par rapport à 2015.
  • Des mesures fiscales, annoncées dans l'Énoncé économique de l'automne 2018 et visant à accélérer l'investissement des entreprises, profiteront aux entreprises qui effectuent de nouveaux investissements en capital dans des actifs productifs. Ces mesures stimuleront de nouveaux investissements et appuieront l'adoption de technologies de pointe par les entreprises du Canada.
  • En janvier 2018, le gouvernement a réduit à 10 % le taux d'imposition des petites entreprises et l'a réduit à nouveau le 1er janvier 2019 à 9 %.

Documents connexes

Les médias peuvent s'adresser à :

Pierre-Olivier Herbert
Directeur des relations avec les médias
Cabinet du ministre des Finances
pierre-olivier.herbert@canada.ca
613-286-4285

Relations avec les médias
Ministère des Finances Canada
fin.media-media.fin@canada.ca
613-369-4000

Demandes de renseignements généraux

Téléphone : 613-369-3710
Télécopieur : 613-369-4065
Téléimprimeur : 613-369-3230
Courriel : fin.financepublic-financepublique.fin@canada.ca

Restez branchés