Le ministre Morneau discute du budget de 2019, intitulé Investir dans la classe moyenne, à Saint John

Le 21 mars 2019 – Saint John (Nouveau-Brunswick) – Ministère des Finances Canada

Le plan du gouvernement visant la croissance économique a des objectifs clairs : investir dans la classe moyenne et les gens qui travaillent fort pour en faire partie. Ce plan fonctionne, et le gouvernement est maintenant en bonne position pour s'assurer que tous les Canadiens profitent des avantages de cette croissance.

Aujourd'hui, le ministre des Finances, Bill Morneau, a discuté avec des étudiants de l'Université du Nouveau-Brunswick, à Saint John, des investissements annoncés dans le budget de 2019, intitulé Investir dans la classe moyenne. Le ministre Morneau a indiqué que le budget de 2019 propose de nouvelles mesures qui aideront à bâtir une économie qui fonctionne pour tout le monde – notamment pour les jeunes. 

Les jeunes canadiens forment la génération la plus scolarisée, la plus connectée et la plus diversifiée de l'histoire du pays. Ils souhaitent avoir l'occasion d'occuper un bon emploi, d'investir dans une propriété résidentielle et de bâtir un avenir meilleur pour eux-mêmes, leur famille et leur communauté.

Pour aider les jeunes canadiens et les familles de la classe moyenne, le budget de 2019 propose les mesures suivantes : 

  • Rendre l'accession à la propriété plus abordable pour les acheteurs d'une première habitation en mettant en œuvre l'Incitatif à l'achat d'une première propriété, un programme de prêt hypothécaire avec participation qui réduirait les paiements hypothécaires requis pour acheter une habitation, et en leur offrant un meilleur accès à l'épargne accumulée dans leurs régimes enregistrés d'épargne-retraite afin d'acheter une propriété.
  • Offrir aux jeunes canadiens plus d'occasions d'apprentissage intégré à l'emploi en contribuant à la création de jusqu'à 84 000 nouveaux stages pratiques pour étudiants par année d'ici 2023-2024, afin qu'un plus grand nombre d'étudiants puissent acquérir une expérience pratique pertinente et adaptée au monde réel tout en poursuivant leurs études, en vue de développer les compétences dont les employeurs ont besoin.
  • Réduire les taux d'intérêt des prêts d'études canadiens et des prêts canadiens aux apprentis afin de rendre les études postsecondaires plus abordables pour les étudiants.
  • Moderniser le Programme canadien de prêts aux étudiants afin de résoudre des difficultés de longue date pour les emprunteurs en situation de vulnérabilité, par exemple les étudiants atteints d'une incapacité permanente ou qui doivent composer avec d'importants problèmes de nature financière ou personnelle.
  • Créer des occasions de service intéressantes par l'entremise de Service jeunesse Canada pour outiller les jeunes canadiens de nouvelles compétences et d'expériences en leadership qui aideront à inculquer une culture de service dans tout le Canada.
  • Élaborer une stratégie en matière d'éducation internationale dans le but d'accroître pour les jeunes étudiants les occasions de travailler ou d'étudier à l'étranger et d'acquérir les compétences requises pour réussir dans une économie mondialisée.
  • Améliorer l'accès au mentorat, aux ressources d'apprentissage et au financement d'entreprises en démarrage afin d'aider les jeunes canadiens à concrétiser leurs idées et à les mettre en marché par l'entremise de Futurpreneur Canada.
  • Aider les travailleurs à acquérir de nouvelles compétences grâce à la création de la nouvelle Allocation canadienne pour la formation, qui offrira aux travailleurs une aide financière au titre des frais d'une formation ainsi qu'une aide au revenu pendant la formation, et en prévoyant l'adoption, en collaboration avec les provinces et les territoires, de mesures de protection d'emploi afin que les travailleurs puissent s'absenter du travail pendant la période nécessaire pour mettre à niveau leurs compétences et acquérir des compétences recherchées.
  • Assurer l'accès à l'Internet haute vitesse pour que tous les foyers et toutes les entreprises du Canada puissent profiter d'une vitesse de téléchargement d'au moins 50 mégabits par seconde (Mbit/s), quel que soit l'endroit où ils se trouvent.

Dans le budget de 2019, le gouvernement continue d'investir dans les gens et de faire croître l'économie à long terme, d'une manière responsable sur le plan budgétaire, afin de s'assurer que le ratio de la dette fédérale au PIB poursuivra sa trajectoire à la baisse.

Citation

« Les jeunes canadiens sont ambitieux, talentueux et très instruits, mais bon nombre d'entre eux sont inquiets de ne pas pouvoir réussir, étant donné les nombreux défis auxquels ils font face, comme l'existence d'une main-d'œuvre mondiale en évolution et d'un marché du logement compétitif. Dans le budget de 2019, intitulé Investir dans la classe moyenne, nous redoublons d'efforts en ce qui concerne l'investissement dans les jeunes canadiens, de façon à ce qu'ils aient plus d'occasions de bâtir un meilleur avenir pour eux-mêmes et pour leurs familles, que ce soit en étudiant, en entamant une bonne carrière ou en étant propriétaire d'une première habitation. »

- Bill Morneau, ministre des Finances

Les faits en bref

Le budget de 2019 appuie le Nouveau-Brunswick en proposant les mesures suivantes :

  • Déployer un service Internet à haute vitesse dans toutes les communautés rurales ou éloignées du Canada. 
  • Appuyer les priorités du Nouveau-Brunswick en matière d'infrastructures locales en doublant le financement fédéral destiné aux infrastructures municipales en 2018-2019 pour le faire passer à 2,2 milliards de dollars, dont 47,7 millions pour le Nouveau-Brunswick. Cette mesure aidera les municipalités et les communautés des Premières Nations à disposer des fonds nécessaires pour réaliser des travaux de réparation essentiels et d'autres projets locaux d'importance locale.
  • Investir jusqu'à 251,3 millions de dollars sur trois ans, à compter de 2020-2021, pour aider le secteur forestier du Canada à continuer d'innover et à poursuivre sa croissance :
    • jusqu'à 91,8 millions de dollars sur trois ans pour le Programme d'innovation forestière afin de positionner le secteur forestier canadien à l'avant-scène de la bioéconomie émergente;
    • jusqu'à 82,9 millions de dollars sur trois ans pour le programme Investissements dans la transformation de l'industrie forestière, pour appuyer la commercialisation et l'adoption industrielles de technologies et de procédés innovateurs;
    • jusqu'à 64,0 millions de dollars sur trois ans pour le Programme de développement des marchés, afin d'accroître et de diversifier les débouchés sur les marchés étrangers pour les produits forestiers canadiens, et d'élargir l'utilisation du bois dans la construction non résidentielle et celle d'édifices de hauteur moyenne, y compris au Canada;
    • jusqu'à 12,6 millions de dollars sur trois ans pour l'Initiative de foresterie autochtone afin de soutenir le développement économique forestier pour les communautés autochtones de l'ensemble du Canada.
  • Maintenir des services de traversier sécuritaires et fiables en accordant des fonds à Transports Canada pour le Programme de contributions pour les services de traversier qui permet d'assurer la liaison entre Saint John, au Nouveau-Brunswick, et Digby, en Nouvelle-Écosse, et pour prolonger ce programme jusqu'en 2022.
  • Appuyer les hôpitaux, les garderies et les programmes sociaux du Nouveau-Brunswick en augmentant à 3,2 milliards de dollars les principaux transferts fédéraux de 2019-2020 versés à la province, soit 185,2 millions de plus que l'année précédente. Depuis 2015, les principaux transferts fédéraux versés au Nouveau-Brunswick se sont accrus de 498,5 millions de dollars, passant de 2,7 milliards à 3,2 milliards.

Produits connexes

Les médias peuvent s'adresser à :

Pierre-Olivier Herbert
Directeur des relations avec les médias
Cabinet du ministre des Finances
pierre-olivier.herbert@canada.ca
613-369-5696

Relations avec les médias
Ministère des Finances Canada
fin.media-media.fin@canada.ca
613-369-4000

Demandes de renseignements généraux

Téléphone : 613-369-3710
Télécopieur : 613-369-4065
Téléimprimeur : 613-369-3230
Courriel : fin.financepublic-financepublique.fin@canada.ca

Restez branchés