Le ministre Morneau discute du budget de 2019, intitulé Investir dans la classe moyenne, à Ottawa

Le 20 mars 2019 – Ottawa (Ontario) – Ministère des Finances Canada

En 2015, les Canadiens ont choisi d'investir dans la classe moyenne et d'offrir une aide réelle aux personnes qui travaillent fort pour en faire partie. Au cours des trois années suivantes, ce plan a donné lieu à une augmentation de l'aide à ceux qui en ont besoin et à une diminution de l'aide à ceux qui n'en ont pas besoin. Ce plan s'est traduit par des investissements pour bâtir un Canada meilleur – un pays plus fort et mieux connecté. Il a permis de créer de meilleures occasions de réussir pour les gens à l'heure actuelle, et il a promis un avenir meilleur.

Aujourd'hui, le ministre des Finances, Bill Morneau, a expliqué à des membres de l'Economic Club of Canada à Ottawa en quoi les investissements du budget de 2019, intitulé Investir dans la classe moyenne, élargira la portée de ce plan. Le ministre Morneau a indiqué que le budget de 2019 comporte de nouvelles mesures qui aideront à bâtir une économie qui fonctionne pour tout le monde. Il a aussi mis en relief les nouvelles mesures qui composent la prochaine étape du plan du gouvernement pour s'assurer que tout le monde profite des avantages de la croissance canadienne.

Dans le budget de 2019, le gouvernement du Canada propose d'appuyer les entreprises canadiennes ainsi que les gens par les mesures suivantes : 

  • Rendre l'accession à la propriété plus abordable pour les acheteurs d'une première habitation par la mise en œuvre de l'Incitatif à l'achat d'une première propriété, un programme de prêt hypothécaire avec participation qui réduirait les paiements hypothécaires requis pour posséder une habitation, et par l'offre d'un accès accru à l'épargne accumulée dans un régime enregistré d'épargne-retraite pour l'achat d'une habitation. 
  • Aider les travailleurs à acquérir de nouvelles compétences en instaurant la nouvelle Allocation canadienne pour la formation, qui offrira aux travailleurs une aide financière au titre des frais d'une formation ainsi qu'une aide au revenu pendant la formation, et en prévoyant l'adoption, en collaboration avec les provinces et les territoires, de mesures de protection d'emploi afin que les travailleurs puissent s'absenter du travail pendant la période nécessaire pour mettre à niveau leurs compétences et acquérir des compétences recherchées. 
  • Offrir aux jeunes Canadiens plus d'occasions d'apprentissage intégré à l'emploi en procurant du financement pour la création de jusqu'à 84 000 nouveaux stages pratiques pour étudiants par année d'ici 2023-2024, afin qu'un plus grand nombre d'étudiants puissent acquérir une expérience pratique pertinente et adaptée au monde réel tout en poursuivant leurs études, en vue de développer les compétences dont les employeurs ont besoin.
  • Préparer les jeunes canadiens à occuper de bons emplois en rendant l'éducation plus abordable par une baisse des taux d'intérêts sur les prêts d'études canadiens et les prêts canadiens aux apprentis, et en faisant en sorte que ces prêts n'accumulent pas d'intérêts au cours du délai de grâce de six mois suivant la fin des études d'un emprunteur.
  • Appuyer les priorités des municipalités en matière d'infrastructure locales en fournissant un paiement supplémentaire unique de 2,2 milliards de dollars, doublant ainsi le financement fédéral destiné aux infrastructures municipales en 2018-2019. Cette mesure aidera les municipalités et les communautés des Premières Nations à disposer des fonds nécessaires pour réaliser des travaux de réparation essentiels et d'autres projets locaux d'importance locale. Cette somme comprend 819,4 millions de dollars pour l'Ontario.
  • Assurer l'accès à l'Internet haute vitesse pour que tous les foyers et toutes les entreprises du Canada puissent profiter d'une vitesse de téléchargement d'au moins 50 mégabits par seconde (Mbit/s), quel que soit l'endroit où ils se trouvent.
  • Réduire les coûts énergétiques des Canadiens en établissant un partenariat avec la Fédération canadienne des municipalités dans le but d'augmenter l'efficacité énergétique des immeubles résidentiels, commerciaux et à unités multiples.
  • Rendre l'option des véhicules zéro émission plus pratique et plus abordable pour les Canadiens en élargissant le réseau des stations de recharge et de ravitaillement et en créant de nouveaux incitatifs à l'achat de ces véhicules pour les particuliers et les entreprises. 
  • Augmenter le soutien à l'innovation en bonifiant le Programme d'encouragements fiscaux pour la recherche scientifique et le développement expérimental destiné aux entreprises innovatrices en croissance. 

Dans le budget de 2019, le gouvernement continue d'investir dans les gens et de faire croître l'économie à long terme, et ce, d'une manière responsable sur le plan budgétaire, afin de s'assurer que le ratio de la dette fédérale au PIB poursuivra sa trajectoire descendante.

Citation

« D'un bout à l'autre du pays, les Canadiens constatent de réels progrès qui se manifestent par des services de transport en commun plus rapides et plus fiables, des logements et des études postsecondaires plus abordables, de nouveaux accords commerciaux qui créeront de bons emplois bien rémunérés pour la classe moyenne et un environnement plus propre pour nous tous. Le budget de 2019 s'appuie sur ces progrès pour offrir un espoir réel d'un avenir meilleur. Les investissements du gouvernement dans la classe moyenne, combinés au travail acharné des Canadiens, favoriseront la création de bons emplois bien rémunérés et le maintien d'une croissance et d'une vigueur durables de l'économie. »

- Bill Morneau, ministre des Finances

Les faits en bref

Le budget de 2019 appuie Ottawa en proposant les mesures suivantes :

  • Réduire les obstacles à l'accession à la propriété pour les acheteurs d'une première habitation par la mise en œuvre de l'Incitatif à l'achat d'une première propriété, qui est un programme de prêt hypothécaire avec participation, et en augmentant le plafond des retraits dans le cadre du Régime d'accession à la propriété.
  • Élargir l'initiative Financement de la construction de logements locatifs et lancer un nouveau défi d'offre de logement en vue de stimuler la disponibilité de logements et d'offrir des options plus abordables pour les locataires et les gens qui souhaitent acheter une propriété.
  • Améliorer d'importants passages interprovinciaux entre Ottawa, en Ontario, et Gatineau, au Québec, en veillant à ce qu'ils restent ouverts aux résidents et aux visiteurs : 
    • Remplacer le pont Alexandra, ce qui apportera des avantages économiques durables aux communautés des deux côtés de la rivière des Outaouais et, de façon plus générale, à l'ensemble de la région.
    • Répondre au besoin manifeste de construire un passage interprovincial supplémentaire dans la région de la capitale nationale en mettant à jour les études existantes et en élaborant un plan interprovincial intégré à long terme concernant les points de passage, en collaboration avec les gouvernements des deux provinces et les administrations des villes de Gatineau et d'Ottawa. 
    • Appuyer la remise en état et l'entretien continu des points de passage dans la région de la capitale nationale, dont le pont des Chaudières et le pont Cartier-Macdonald, au moyen d'un financement pouvant atteindre 80,4 millions de dollars sur dix ans.

Produits connexes

Les médias peuvent s'adresser à :

Pierre-Olivier Herbert
Directeur des relations avec les médias
Cabinet du ministre des Finances
pierre-olivier.herbert@canada.ca
613-369-5696

Relations avec les médias
Ministère des Finances Canada
fin.media-media.fin@canada.ca
613-369-4000

Demandes de renseignements généraux

Téléphone : 613-369-3710
Télécopieur : 613-369-4065
Téléimprimeur : 613-369-3230
Courriel : fin.financepublic-financepublique.fin@canada.ca

Restez branchés