Les gouvernements du Canada et de la Colombie-Britannique mettent sur pied un groupe d'experts sur l'avenir de l'offre de logements et l'abordabilité

Le 15 mars 2019 – Ottawa (Ontario) – Ministère des Finances Canada

Tous les Canadiens méritent un logement sûr et abordable qu'ils peuvent considérer comme leur chez-soi. Pourtant, trouver un logement abordable peut représenter un défi. Même si les gouvernements du Canada et de la Colombie-Britannique ont fait des investissements sans précédent dans la construction de nouveaux logements, il reste du travail à faire. De concert avec le gouvernement de la Colombie-Britannique, nous franchissons les prochaines étapes pour aider à rendre le logement plus abordable pour les Canadiennes et les Canadiens.

Aujourd'hui, pour ajouter aux mesures déjà prises en Colombie-Britannique afin de répondre à la crise du logement, le ministre fédéral des Finances, Bill Morneau, et les ministres britanno-colombiennes des Finances, Carole James, et des Affaires municipales et du Logement, Selina Robinson, ont annoncé leur intention de mettre sur pied un groupe d'experts sur l'avenir de l'offre de logements et l'abordabilité.

Les membres de ce groupe d'experts se pencheront sur les tendances entourant les logements locatifs et la propriété résidentielle et examineront ce qui pourrait être fait pour que les Britanno-Colombiens aient un accès au logement dont ils ont besoin et qu'ils puissent se permettre financièrement. Le groupe d'experts sera formé de chefs de file et de spécialistes de divers domaines qui possèdent une expertise pertinente. Les membres seront sélectionnés conjointement par les gouvernements du Canada et de la Colombie-Britannique dans les mois à venir.

Le groupe d'experts consultera les intervenants pour cerner et évaluer des mesures qui pourraient s'appuyer sur les investissements récents afin d'accroître l'offre de logements en Colombie-Britannique pour répondre à la demande. De plus, il ciblera et évaluera d'autres mesures qui pourraient être prises dans le but de décourager la demande de logement injustifiée.

Citations

« L'économie du Canada est en croissance, comme en témoigne la compétitivité du marché du logement. Toutefois, la situation pose problème lorsque l'achat d'une habitation ou la location d'un bon logement est hors de portée pour un trop grand nombre de Canadiens. Pour rendre le marché du logement plus équitable, plus abordable et plus accessible, nous avons besoin d'idées nouvelles et innovatrices qui permettront d'augmenter l'offre de logements. Je suis heureux de mettre sur pied ce groupe d'experts avec le gouvernement de la Colombie-Britannique, dans le but de trouver ces nouvelles approches qui répondront aux besoins en logement futurs non seulement des Britanno-Colombiens, mais de tous les Canadiens. Je suis impatient de prendre connaissance des recommandations que le groupe d'experts formulera. »

- Bill Morneau, ministre des Finances

« La crise du logement en Colombie-Britannique ne sera pas réglée du jour au lendemain, et elle ne se réglera pas sans intervention. Dans le cadre de notre plan de logement en 30 points, nous avons pris des mesures pour accroître l'offre, réduire la demande spéculative et sévir contre l'évasion fiscale et le blanchiment d'argent, mais nous savons qu'il reste du travail à faire. Nous sommes heureux de joindre nos efforts à ceux du gouvernement fédéral, et nous avons hâte d'étudier de nouvelles solutions innovatrices qui rétabliront l'équilibre de notre marché du logement. J'ai hâte de lire les recommandations du groupe d'experts pour rendre le logement plus abordable pour les personnes qui vivent et travaillent dans notre province. »

- Carole James, ministre des Finances de la Colombie-Britannique 

« Quand les gens n'arrivent pas à trouver une habitation abordable, il peut être difficile pour eux de profiter des occasions de se bâtir un avenir prospère. Conscient du fait que le logement abordable est essentiel à une vie meilleure, notre gouvernement a fait de l'augmentation de l'offre de logements abordables une priorité; et en raison de nos investissements, plus de 17 000 logements sont en chantier. Nous sommes heureux que le gouvernement fédéral se joigne à nos efforts pour créer des occasions intéressantes pour les gens et un avenir meilleur pour la Colombie-Britannique. »

- Selina Robinson, ministre des Affaires municipales et du Logement de la Colombie-Britannique 

Les faits en bref

Afin d'aider plus de Canadiens à avoir accès à un logement abordable qui satisfait leurs besoins, le gouvernement du Canada a lancé la Stratégie nationale sur le logement, un plan de dix ans et de 40 milliards de dollars qui permettra de construire 100 000 nouveaux logements abordables, d'en réparer 300 000 autres et de réduire l'itinérance chronique de 50 %. 
Depuis l'annonce de la Stratégie en 2017 :

  • Le nouveau Fonds national de co-investissement pour le logement a été lancé. Ce fonds devrait permettre la construction de 60 000 nouveaux logements et la réparation ou le renouvellement de 240 000 logements abordables et communautaires existants.
  • Sept provinces ou territoires ont maintenant signé un accord bilatéral en vertu du Cadre de partenariat multilatéral sur le logement, grâce auquel plus de 7,7 milliards de dollars en nouveau financement fédéral sera versé aux provinces et aux territoires au cours des dix prochaines années en vue de soutenir le parc de logements communautaires et de réaliser les priorités régionales.

Pour s'attaquer au problème de l'abordabilité du logement au bénéfice de ses résidents, le gouvernement de la Colombie-Britannique prend des mesures pour réduire la demande spéculative dans son marché du logement et aide à construire, au moyen de partenariats, 114 000 logements locatifs abordables aux prix du marché, logements sans but lucratif, logements sociaux subventionnés et logements destinés à la vente à l'occupant.

  • Le gouvernement de la Colombie-Britannique investit actuellement plus de 7 milliards de dollars sur dix ans dans l'abordabilité du logement. Il s'agit du plus important investissement de l'histoire de la province.
  • Afin de stabiliser le marché, le gouvernement de la Colombie-Britannique a déjà augmenté le droit de mutation supplémentaire, instauré un droit sur la spéculation et l'inoccupation, mis en place un registre de cession de copropriétés et de condominiums, et pris des mesures pour sévir contre le blanchiment d'argent et accroître la transparence dans le marché de l'immobilier.

Documents connexes

Les médias peuvent s'adresser à :

Pierre-Olivier Herbert
Directeur des communications par intérim
Cabinet du ministre des Finances
pierre-olivier.herbert@canada.ca
613-369-5696

Relations avec les médias
Ministère des Finances Canada
fin.media-media.fin@canada.ca
613-369-4000

Melanie Kilpatrick
Relations avec les médias
Ministère des Affaires municipales et Logement de la Colombie-Britannique
778-698-9176
Melanie.Kilpatrick@gov.bc.ca

Demandes de renseignements généraux

Téléphone : 613-369-3710
Télécopieur : 613-369-4065
Téléimprimeur : 613-369-3230
Courriel : fin.financepublic-financepublique.fin@canada.ca

Restez branchés