Document d'information : Créer plus d'emplois, assurer la croissance de l'économie et renforcer la classe moyenne

Aujourd'hui, le Canada occupe le premier rang parmi les pays du G7 au chapitre de la croissance économique, et les Canadiennes et les Canadiens ont plus confiance en leur avenir, ce qui les mène à épargner davantage pour acheter une première maison, à rembourser leur dette ou à retourner aux études pour suivre une formation en vue d'un nouvel emploi. Comme conséquence, le gouvernement est sur le point d'investir dans les priorités qui comptent pour les Canadiens, tout en continuant d'améliorer les résultats du gouvernement.

Les paramètres budgétaires fondamentaux du Canada – bien ancrés grâce à un ratio de la dette au PIB (produit intérieur brut) en baisse constante – signifient que le Canada peut réaliser des investissements qui viendront renforcer et faire croître la classe moyenne, ainsi que poser des assises plus solides pour l'avenir de nos enfants.

Selon le Fonds monétaire international (FMI), le ratio canadien de la dette nette au PIB est de loin le plus bas parmi les pays du Groupe des Sept (G7) et il est deux fois moins élevé que la moyenne de ces pays.

Les investissements du gouvernement dans les personnes et dans les communautés où elles vivent permettent d'offrir de grandes possibilités à la classe moyenne et à tous les Canadiens. Des investissements ciblés, conjugués au travail acharné des Canadiens, ont contribué à créer de bons emplois bien rémunérés – et ils continueront de renforcer l'économie de manière durable.

Des mesures comme la baisse d'impôt pour la classe moyenne et l'Allocation canadienne pour enfants ont fait en sorte que les familles canadiennes ont plus d'argent pour épargner, investir et dépenser dans leur communauté. Des investissements sans précédent dans le transport en commun, les infrastructures vertes et les infrastructures sociales – telles que l'éducation et la garde des jeunes enfants –, combinés à des investissements dans un Plan pour l'innovation, à des compétences bien désignées et à des mesures importantes que nous prenons pour réaliser l'égalité, permettront de s'assurer que les Canadiens ont le soutien dont ils ont besoin pour faire concurrence et réussir.

Le budget de 2018 mise sur ce plan d'investissement, tout en maintenant le cap sur la responsabilité budgétaire et l'amélioration continue des résultats budgétaires.

Contexte économique canadien

Le plan du gouvernement qui consiste à investir dans les gens, les communautés et l'économie a mis plus d'argent dans les poches des Canadiens, aidé à créer un plus grand nombre d'emplois bien rémunérés et accru la confiance des Canadiens en l'avenir.

Depuis novembre 2015, les Canadiens ont créé presque 600 000 nouveaux emplois et le taux de chômage a chuté, passant de 7,1 % à 5,9 %, soit près de son niveau le plus bas en plus de quatre décennies. L'économie canadienne a été particulièrement forte, affichant un taux de croissance bien supérieur à celui de tous les autres pays du G7 depuis le milieu de 2016 (graphique 1).


Graphique 1

Évolution du marché du travail depuis novembre 2015

Évolution du marché du travail depuis novembre 2015
Nota – Le dernier point de données remonte à janvier 2018.
Source : Statistique Canada

Croissance moyenne du PIB réel depuis le 2e trimestre de 2016

Croissance moyenne du PIB réel depuis le 2<sup>e</sup> trimestre de 2016
Nota – Croissance moyenne trimestrielle du PIB réel. Le dernier point de données correspond au 4e trimestre, à l'exception du Canada (3trimestre de 2017).
Source : Haver Analytics

La croissance solide de la production et la vigueur du marché du travail – en plus des mesures que le gouvernement a mises en place afin de soutenir la classe moyenne au cours des deux dernières années – font augmenter le niveau de confiance des consommateurs et des entreprises du Canada, en plus de soutenir la croissance des salaires (graphique 2). Cet optimisme et la hausse des revenus se traduisent par une croissance solide des dépenses des ménages et par une reprise de l'investissement des entreprises, qui devraient continuer de soutenir la croissance économique.


Graphique 2

Croissance de la consommation réelle des ménages et de la confiance des consommateurs

Croissance de la consommation réelle des ménages et de la confiance des consommateurs
Nota – Les derniers points de données correspondent au 3e trimestre de 2017 pour la consommation et à janvier 2018 pour la confiance des consommateurs.
Sources : Statistique Canada; Conference Board du Canada

Croissance de la rémunération hebdomadaire moyenne

Croissance de la rémunération hebdomadaire moyenne
Nota – Le dernier point de données correspond à novembre 2017.
Sources : Statistique Canada, Enquête sur l'emploi, la rémunération et les heures de travail

Pour l'avenir, la croissance économique devrait rester robuste. Cependant, il y a encore des risques qui pourraient avoir des répercussions sur les perspectives économiques – d'où l'importance de continuer de faire des investissements responsables.

Investissements compris dans le budget de 2018

Dans le cadre du budget de 2018, le gouvernement continue de renforcer la classe moyenne et de réaliser des investissements afin de favoriser une croissance économique durable au Canada. Les défis posés par le vieillissement de population, les changements climatiques mondiaux et la rapidité des avancées technologiques soulignent l'importance d'un leadership solide et d'une approche orientée vers l'avenir afin de continuer d'assurer la croissance de la classe moyenne et de veiller à ce que tous les Canadiens contribuent à la prospérité du Canada – et en tirent profit.

Dans le budget de 2018, le gouvernement poursuit la mise en œuvre de son plan consistant à investir dans la classe moyenne, et cherche particulièrement à s'assurer que tous les Canadiens ont les compétences et les occasions nécessaires pour participer pleinement et équitablement à l'économie. Le budget de 2018 prévoit également des investissements visant à assurer l'égalité entre les femmes et les hommes, à placer le Canada à l'avant-scène de l'innovation scientifique et technologique, à protéger le patrimoine naturel du Canada et à créer plus de possibilités de réussite pour les peuples autochtones.

Tableau 1
Évolution de la situation budgétaire et économique depuis l'Énoncé économique de l'automne 2017 et investissements compris dans le budget de 2018
G$
    Projections
   
  2017–
2018  
2018–
2019  
2019–
2020  
2020–
2021  
2021–
2022  
2022–
2023  
Solde budgétaire selon l'Énoncé de 2017 -19,9 -18,6 -17,3 -16,8 -13,9 -12,5
Ajustement en fonction du risque de l'Énoncé de 2017 1,5 3,0 3,0 3,0 3,0 3,0
Solde budgétaire selon l'Énoncé de 2017 (avant l'ajustement en fonction du risque) -18,4 -15,6 -14,3 -13,8 -10,9 -9,5
Évolution de la situation économique et budgétaire depuis l'Énoncé de 2017 3,0 3,6 4,1 3,5 2,8 2,8
Solde budgétaire révisé avant les mesures stratégiques et les investissements -15,4 -12,0 -10,3 -10,3 -8,1 -6,7
  Mesures stratégiques depuis l'Énoncé de 2017 2,4 2,2 -1,7 -1,6 -0,5 0,3
  Investissements compris dans le budget de 2018            
    Croissance 0,0 0,3 -0,1 0,3 0,2 0,3
    Progrès 0,0 -0,9 -1,2 -1,4 -1,4 -1,6
    Réconciliation -0,1 -1,4 -1,2 -0,8 -0,7 -0,6
    Avancement -4,2 -1,8 -1,3 -1,3 -1,2 -0,6
    Autres investissements compris dans le budget de 2018 -2,1 -1,6 1,1 1,1 0,9 -0,4
  Total des investissements compris dans le budget de 2018 -6,3 -5,4 -2,6 -2,0 -2,2 -3,0
Total des mesures stratégiques et des investissements -4,0 -3,1 -4,3 -3,6 -2,7 -2,6
Solde budgétaire -19,4 -15,1 -14,5 -13,9 -10,8 -9,3
Ajustement en fonction du risque   -3,0 -3,0 -3,0 -3,0 -3,0
Solde budgétaire final (après l'ajustement en fonction du risque) -19,4 -18,1 -17,5 -16,9 -13,8 -12,3
Dette fédérale (% du PIB) 30,4 30,1 29,8 29,4 28,9 28,4
Nota – Les chiffres ayant été arrondis, leur somme peut ne pas correspondre au total indiqué. Un nombre positif indique une amélioration du solde budgétaire; un nombre négatif indique une détérioration.

Maintenir la trajectoire de réduction du déficit

Les investissements effectués par le gouvernement dans la population, les collectivités et l'économie pour stimuler la croissance sont compensés par une saine gestion budgétaire. La trajectoire budgétaire projetée dans le budget de 2018 demeure généralement inchangée depuis l'Énoncé économique de l'automne 2017 et continue de montrer une baisse du ratio de la dette fédérale au PIB, ainsi que des améliorations continues du solde budgétaire fédéral annuel (graphiques 3 et 4).

Le ratio de la dette fédérale au PIB devrait baisser graduellement au cours de la période de projection pour atteindre 28,4 % en 2022-2023. D'après le FMI, le ratio canadien de la dette nette au PIB est, de loin, le plus bas parmi les pays du G7, et il est deux fois moins élevé que la moyenne de ces pays (graphique 3).


Graphique 3

Ratio de la dette fédérale au PIB

Ratio de la dette fédérale au PIB
Sources : Comptes publics du Canada; Statistique Canada; calculs du ministère des Finances Canada

Ratio de la dette nette au PIB de l'ensemble des administrations publiques selon les prévisions du FMI, 2017

Ratio de la dette nette au PIB de l'ensemble des administrations publiques selon les prévisions du FMI, 2017
Nota – Le ratio de la dette nette au PIB de l'ensemble des administrations publiques d'un pays est le ratio du total des passifs moins les actifs financiers des administrations nationale, infranationales et locales et des caisses de sécurité sociale, par rapport au PIB, Dans le cas du Canada, ces données englobent les administrations fédérale, provinciales, territoriales et locales, de même que le Régime de pensions du Canada et le Régime de rentes du Québec.
Source : FMI, Moniteur des finances publiques, octobre 2017

Le gouvernement maintiendra cette trajectoire de réduction du déficit et du ratio de la dette – ce qui permettra de conserver l'avantage que représente le faible niveau d'endettement du Canada pour les générations actuelles et futures. Le faible niveau d'endettement favorise la croissance économique et l'équité entre les générations, en maintenant les coûts d'intérêt à un faible niveau et en garantissant la marge de manœuvre nécessaire pour surmonter les chocs et défis futurs.


Graphique 4
Solde budgétaire

Graphique 4: Solde budgétaire
Source : Ministère des Finances Canada