Un rapport du Fonds monétaire international confirme que le Canada génère une croissance économique qui profite à tout le monde

Le 16 juillet 2018 – Ottawa (Ontario) – Ministère des Finances Canada

Le ministre des Finances, Bill Morneau, a accueilli favorablement aujourd'hui la publication du rapport final de la mission de consultation annuelle au titre de l'article IV réalisée au Canada par le Fonds monétaire international (FMI). Ce rapport indique que le plan du gouvernement, qui consiste à investir dans la classe moyenne, génère une croissance économique qui profite à tout le monde.

Le FMI a examiné l'évolution de la situation dans plusieurs domaines, notamment le commerce, le cadre financier, la compétitivité, la collaboration intergouvernementale et la politique fiscale. À la suite de cette analyse, le FMI a confirmé la solidité du plan économique du gouvernement et la vigueur de l'économie canadienne, qui a enregistré le taux de croissance le plus élevé parmi les pays du G7 en 2017. Le FMI a aussi affirmé que les mesures prises par le gouvernement en réaction aux vulnérabilités liées au marché du logement, comme les exigences liées à une simulation de crise des taux d'intérêt hypothécaires qui permettent de s'assurer que les Canadiens sont en mesure de rembourser leur prêt hypothécaire même dans l'éventualité d'une hausse des taux d'intérêt, produisaient l'effet escompté.

Citation

« Je suis heureux de savoir que le FMI reconnaît le bien-fondé du plan du gouvernement. Depuis notre arrivée au pouvoir, nous nous employons à réaliser des investissements qui renforceront et feront croître la classe moyenne, et qui offriront une aide réelle aux personnes qui travaillent fort pour en faire partie. Notre plan fonctionne. Nous continuerons d'investir dans les Canadiennes et les Canadiens et dans ce qui compte pour eux, tout en travaillant pour générer une croissance qui profite à tout le monde. »

- Bill Morneau, ministre des Finances

Les faits en bref

  • Depuis 2016, les Canadiens ont créé des centaines de milliers d'emplois, poussant ainsi le taux de chômage à son niveau le plus bas depuis 40 ans. Le ratio de la dette fédérale au produit intérieur brut (PIB) du Canada poursuit fermement sa trajectoire à la baisse et le ratio du déficit au PIB devrait atteindre 0,5 % en 2022-2023.
  • Le ratio de la dette nette au PIB de l'ensemble des administrations publiques du Canada est le plus faible des pays du G7.

Liens connexes

Les médias peuvent s'adresser à :

Pierre-Olivier Herbert
Attaché de presse
Cabinet du ministre des Finances
pierre-olivier.herbert@canada.ca
613-369-5696

Relations avec les médias
Ministère des Finances Canada
fin.media-media.fin@canada.ca
613-369-4000

Demandes de renseignements généraux

Téléphone : 613-369-3710
Télécopieur : 613-369-4065
Téléimprimeur : 613-369-3230
Courriel : fin.financepublic-financepublique.fin@canada.ca

Restez branchés