Les ministres des Finances et les gouverneurs des banques centrales du G7 réitèrent l’importance du commerce ouvert et fondé sur des règles et concluent la réunion du G7 sur le thème Investir dans la croissance qui profite à tout le monde

Le 2 juin 2018 – Whistler, Colombie-Britannique – Ministère des Finances Canada

Le gouvernement du Canada est résolu à collaborer avec ses partenaires internationaux afin de s’assurer que tout le monde profite des avantages de la croissance économique, y compris la classe moyenne et les personnes qui travaillent fort pour en faire partie.

Les discussions entre les ministres des Finances et les gouverneurs de banque centrale réunis à Whistler, en Colombie-Britannique, ont démontré ce que la collaboration et coopération permettent d'accomplir, mais elles ont aussi été accaparées par les préoccupations d'un bon nombre de participants à l'égard des tarifs douaniers imposés par les États-Unis sur l'acier et l'aluminium. Les participants en question estiment que ces mesures minent la confiance des entreprises et des investisseurs.

Les ministres des Finances et les gouverneurs de banque centrale ont également tenu des discussions importantes sur une croissance économique qui ne peut être durable qu'à condition d'être partager de manière équitable. Cela signifie faire en sorte qu’un plus grand nombre de personnes, notamment les femmes et les groupes marginalisés, aient la possibilité de travailler et de bien gagner leur vie grâce au travail. Cela veut dire investir dans ce qui mène à une meilleure qualité de vie pour la population, comme les infrastructures, l’éducation, la formation professionnelle et les prestations aux familles. Cela signifie travailler ensemble pour que chaque personne ait des chances réelles et équitables de réussir.

Pour la première fois, les réunions du G7 comprenaient une séance mixte regroupant les ministres des Finances et les ministres du Développement international, coprésidée par le ministre des Finances, Bill Morneau, et la ministre du Développement international et de la Francophonie, Marie-Claude Bibeau. Les réunions incluaient également des membres du Conseil consultatif sur l'égalité des sexes pour la présidence canadienne du G7, qui a pour mandat de promouvoir pour le G7 une ordre du jour qui se voudra progressif et transformateur, et qui intégrera l'égalité des sexes et l'autonomisation des femmes dans l'ensemble des thèmes, des activités et des résultats de la présidence.

Les ministres et les gouverneurs souhaitent remercier la population de Whistler pour son hospitalité et, plus particulièrement, la Nation des Squamish et la Nation Lil’wat pour avoir accueilli les réunions à leur centre culturel.

Citation

« Parfois, les amis ne s’entendent pas. Les résultats de nos discussions montrent que le G7 peut réaliser des progrès sur des questions importantes pour nos citoyens et contribuer à la croissance de nos économies respectives au profit de tout le monde. Toutefois, ces progrès sont possibles uniquement lorsque nous travaillons ensemble. Malheureusement, les mesures que les États-Unis ont prises cette semaine risquent de porter atteinte aux valeurs qui nous ont unis au cours de l’histoire. Je tiens à remercier mes homologues du G7 pour ces réunions productives à Whistler, et je réaffirme l’appel du premier ministre Trudeau à faire preuve de bon sens lors du Sommet des dirigeants qui se déroulera la semaine prochaine à Charlevoix. »

- Bill Morneau, ministre des Finances

Les faits en bref

  • Le G7 est un regroupement informel de sept des économies avancées du monde, soit l’Allemagne, le Canada, les États-Unis, la France, l’Italie, le Japon et le Royaume-Uni. L’Union européenne y est aussi représentée par la Commission européenne, la Banque centrale européenne et l’Eurogroupe.
  • Les ministres des Finances et les gouverneurs des banques centrales du G7 se réunissent chaque année pour discuter des principaux enjeux stratégiques qui nécessitent une coordination internationale.
  • Depuis 2016, le Canada est au premier rang du G7 au chapitre de la croissance économique.
  • Selon de récentes estimations, les retombées économiques de la parité économique des sexes dans l’ensemble du G7 pourraient se chiffrer en billions de dollars.

Liens connexes

Les médias peuvent s'adresser à :

Daniel Lauzon
Directeur des communications
Cabinet du ministre des Finances
daniel.lauzon3@canada.ca
613-286-4285

Relations avec les médias
Ministère des Finances Canada
fin.media-media.fin@canada.ca
613-369-4000

Demandes de renseignements généraux

Téléphone : 613-369-3710
Télécopieur : 613-369-4065
Téléimprimeur : 613-369-3230
Courriel : fin.financepublic-financepublique.fin@canada.ca

Restez branchés