Archivé - Le gouvernement du Canada compte émettre une obligation multimarché libellée en dollars américains

Informations archivées

Les informations archivées sont fournies aux fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elles ne sont pas assujetties aux normes Web du gouvernement du Canada et n'ont pas été modifiées ou mises à jour depuis leur archivage. Pour obtenir ces informations dans un autre format, veuillez communiquez avec nous.

Le 6 novembre 2017 – Ottawa (Ontario) – Ministère des Finances Canada

La sécurité financière à long terme des Canadiennes et des Canadiens constitue la pierre angulaire des efforts que le gouvernement du Canada déploie pour protéger la classe moyenne et ceux qui travaillent fort pour en faire partie.

Aujourd'hui, le gouvernement du Canada a annoncé qu'il comptait émettre une obligation multimarché libellée en dollars américains plus tard cette semaine, suivant les conditions du marché.

L'émission d'une obligation multimarché permettra au Canada de regarnir et de diversifier ses réserves de change, favorisant ainsi la position financière du Canada.

Les faits en bref

  • Le Canada détient ses réserves de change dans le Compte du fonds des changes (CFC).
  • Les réserves de change constituent une source générale de liquidités prudentielles et favorisent un comportement ordonné du dollar canadien sur le marché des changes.
  • Le CFC est financé grâce à des swaps de devises fondés sur des titres d'emprunt libellés en dollars canadiens, à l'émission de titres d'emprunt libellés en devises et à l'achat de devises au comptant.

Les médias peuvent s'adresser à :

Chloé Luciani-Girouard
Attachée de presse
Cabinet du ministre des Finances
chloe.luciani-girouard@canada.ca
613-462-5469

Relations avec les médias
Ministère des Finances Canada
fin.media-media.fin@canada.ca
613-369-4000

Demandes de renseignements généraux

Téléphone : 613-369-3710
Télécopieur : 613-369-4065
Téléimprimeur : 613-369-3230
Courriel : fin.financepublic-financepublique.fin@canada.ca

Restez branchés