Archivé - Le plan du gouvernement du Canada pour une classe moyenne plus forte reçoit la sanction royale

Informations archivées

Les informations archivées sont fournies aux fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elles ne sont pas assujetties aux normes Web du gouvernement du Canada et n'ont pas été modifiées ou mises à jour depuis leur archivage. Pour obtenir ces informations dans un autre format, veuillez communiquez avec nous.

Le 16 décembre 2016 – Ottawa (Ontario) – Ministère des Finances Canada

Le gouvernement du Canada est convaincu de l'idée selon laquelle lorsque l'économie est à l'œuvre pour la classe moyenne, le pays est à l'œuvre pour tout le monde.

Le ministre des Finances, Bill Morneau, a accueilli favorablement la sanction royale de deux importants projets de loi qui visent à renforcer la classe moyenne. Le projet de loi C‑2, qui se traduira par une réduction d'impôt pour près de 9 millions de Canadiens, et le projet de loi C‑29, qui prévoit notamment l'indexation de l'Allocation canadienne pour enfants, ont tous deux reçu la sanction royale hier. L'adoption de ces deux projets de loi permettra aux Canadiennes et aux Canadiens de la classe moyenne de disposer de plus d'argent chaque année pour épargner ou dépenser comme bon leur semble.

La baisse d'impôt pour la classe moyenne est entrée en vigueur en janvier 2016. Cette mesure soutient les efforts du gouvernement visant à stimuler une croissance durable, à créer des emplois et à aider la classe moyenne du Canada à prospérer. Le projet de loi C‑29 met en œuvre l'indexation de l'Allocation canadienne pour enfants. Grâce à l'instauration de l'Allocation, qui offre un soutien beaucoup mieux ciblé, environ 300 000 enfants de moins vivront dans la pauvreté en 2017 qu'en 2014. Neuf familles sur dix recevront des prestations pour enfants plus élevées que ce qu'elles recevaient en vertu du système précédent.

La baisse d'impôt pour les familles et l'Allocation canadienne pour enfants mise en œuvre plus tôt cette année donnent suite à l'engagement du gouvernement à aider la classe moyenne et ceux qui travaillent fort pour en faire partie.

Citation

« Une économie vigoureuse prend appui sur une classe moyenne forte. Les Canadiens, tout comme le gouvernement, comprennent cette réalité. La première étape pour renforcer la classe moyenne a maintenant été adoptée par les parlementaires. De plus, nous aidons les familles canadiennes partout au pays à composer avec la hausse des frais de garde d'enfants au moyen de l'Allocation canadienne pour enfants, tout en assurant la viabilité à long terme de l'Allocation grâce à l'indexation. Ces mesures permettent aux Canadiens de la classe moyenne de disposer de plus d'argent pour épargner, investir et assurer la croissance de l'économie. »

-Bill Morneau, ministre des Finances

Les faits en bref

  • Le projet de loi C‑2 abaisse le taux d'imposition du revenu des particuliers de 22 % pour le faire passer à 20,5 %.
  • Les particuliers sans conjoint qui en bénéficient se verront accorder un allègement fiscal moyen de 330 $ chaque année, et les couples qui en bénéficient se verront accorder un allègement fiscal moyen de 540 $ chaque année.
  • En raison de l'indexation inscrite dans le projet de loi C‑29, la valeur réelle de l'Allocation canadienne pour enfants ne sera pas érodée par l'inflation à long terme.
  • Le projet de loi C‑26 a également reçu la sanction royale, faisant ainsi progresser la mise en œuvre de l'accord conclu par les gouvernements du Canada en vue de bonifier le Régime de pensions du Canada (RPC), et ce, afin d'offrir aux Canadiens des prestations de retraite publiques plus généreuses qui leur permettront de bénéficier d'une retraite digne.
  • Une fois entièrement mise en œuvre, la bonification du RPC augmentera les prestations de retraite du Régime d'un montant pouvant atteindre 50 %.

Produits connexes

Liens connexes

Les médias peuvent s'adresser à :

Annie Donolo
Attachée de presse
Cabinet du ministre des Finances
Annie.Donolo@canada.ca
613-769-7187

Relations avec les médias
Ministère des Finances Canada
fin.media-media.fin@canada.ca
613-369-4000

Demandes de renseignements généraux

Téléphone : 613-369-3710
Télécopieur : 613-369-4065
Téléimprimeur : 613-369-3230
Courriel : fin.financepublic-financepublique.fin@canada.ca

Restez branchés