Archivé - Le Canada affiche un déficit budgétaire de 1,0 milliard de dollars pour 2015-2016

Informations archivées

Les informations archivées sont fournies aux fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elles ne sont pas assujetties aux normes Web du gouvernement du Canada et n'ont pas été modifiées ou mises à jour depuis leur archivage. Pour obtenir ces informations dans un autre format, veuillez communiquez avec nous.

Le 7 octobre 2016 – Ottawa (Ontario) – Ministère des Finances Canada

Le ministère des Finances du Canada a rendu public aujourd’hui le Rapport financier annuel du gouvernement du Canada de 2015-2016. Le gouvernement a affiché un déficit budgétaire de 1,0 milliard de dollars pour l’exercice qui s’est terminé le 31 mars 2016.

Les faits en bref

  • Les revenus ont totalisé 295,5 milliards de dollars en 2015-2016, soit une augmentation de 13,1 milliards (4,6 %) par rapport à 2014-2015, en raison surtout de la hausse des rentrées d’impôt sur le revenu et des autres taxes et droits.
  • Les charges ont totalisé 296,4 milliards de dollars en 2015-2016, soit une augmentation de 16,0 milliards (5,7 %) par rapport à 2014-2015, sous l’effet de la hausse des principaux paiements de transfert aux particuliers, des principaux paiements de transfert à d’autres paliers de gouvernement et des charges de programmes directes.
  • Les rentrées d’impôt sur le revenu des particuliers ont augmenté de 9,2 milliards de dollars (6,7 %), sous l’effet de la hausse du revenu des particuliers et de la planification fiscale pratiquée par des particuliers ayant un revenu élevé, ce qui a permis de comptabiliser un revenu dans l’année d’imposition 2015 avant que le nouveau taux d’imposition de 33 % entre en vigueur en 2016.
  • Comme l’a signalé le Fonds monétaire international (FMI), le ratio de la dette nette au PIB (produit intérieur brut) de l’ensemble des administrations publiques du Canada, qui inclut la dette nette des administrations fédérale, provinciales, territoriales et municipales ainsi que les actifs nets détenus dans le Régime de pensions du Canada et le Régime de rentes du Québec, s’établissait à 26,7 % en 2015.
  • Le Canada continue d’enregistrer le plus faible ratio de la dette nette au PIB de l’ensemble des administrations publiques parmi les pays du Groupe des Sept (G7), et ce résultat représente moins de la moitié de la moyenne du G7.
  • Pour la 18e année consécutive, le gouvernement a reçu une opinion non modifiée du vérificateur général du Canada sur ses états financiers consolidés.

Produits connexes

Contacts

Annie Donolo
Attachée de presse
Cabinet du ministre des Finances
613-769-7187

Relations avec les médias
Ministère des Finances Canada
613-369-4000

Restez branchés