Archivé - Le plan du gouvernement du Canada pour une classe moyenne forte apporte un véritable changement à Saskatoon

Informations archivées

Les informations archivées sont fournies aux fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elles ne sont pas assujetties aux normes Web du gouvernement du Canada et n'ont pas été modifiées ou mises à jour depuis leur archivage. Pour obtenir ces informations dans un autre format, veuillez communiquez avec nous.

Le 16 août 2016 - Saskatoon (Saskatchewan) - Ministère des Finances Canada

Le gouvernement du Canada sait qu’une classe moyenne forte signifie que les Canadiennes et les Canadiens qui travaillent fort peuvent aspirer à un bon niveau de vie tout au long de leur vie et à un avenir meilleur pour leurs enfants. Il sait également que le Canada excelle lorsque ses gouvernements unissent leurs efforts dans l’intérêt des gens qu’ils servent.

Le ministre des Finances, Bill Morneau, a rencontré aujourd’hui son homologue provincial, le ministre des Finances de la Saskatchewan, Kevin Doherty, pour discuter de leurs priorités communes dans le cadre du plan du gouvernement visant à accorder la priorité aux gens. Ce plan prévoit des investissements judicieux et essentiels afin d’assurer la croissance de l’économie aujourd’hui, tout en positionnant le Canada comme un chef de file de demain. Ce plan reconnaît que lorsque l’économie est à l’œuvre pour la classe moyenne, le pays est à l’œuvre pour tout le monde.

Le ministre Morneau discutera aussi du plan économique du gouvernement fédéral avec les membres de la Chambre de commerce du Grand Saskatoon plus tard aujourd’hui.

L’une des premières mesures que le gouvernement a prises consistait à réduire les impôts pour près de 9 millions de Canadiens de la classe moyenne. Les particuliers sans conjoint qui en bénéficient se verront accorder un allègement fiscal moyen de 330 $ chaque année, alors que les couples qui en bénéficient se verront accorder un allègement fiscal moyen de 540 $ chaque année.

Depuis le 20 juillet dernier, grâce à la nouvelle Allocation canadienne pour enfants, 9 familles sur 10 qui ont des enfants reçoivent des prestations pour enfants plus élevées de leur gouvernement. Ces familles recevront en moyenne environ 190 $ de plus par mois pour l’année de prestations 2016‑2017. Ce nouveau programme permettra de sortir des centaines de milliers d’enfants de la pauvreté. Comparativement au régime de prestations pour enfants qu’elle remplace, l’Allocation est plus simple, plus généreuse, libre d’impôt et destinée à aider ceux qui en ont le plus besoin.

Lors de sa rencontre avec le ministre Doherty, le ministre Morneau a également discuté de l’accord de principe historique qui vise à renforcer le Régime de pensions du Canada (RPC). Pour respecter l’engagement qu’il a pris envers les Canadiens de les aider à atteindre leur objectif de bénéficier d’une retraite solide, sûre et stable grâce à un RPC bonifié, le gouvernement augmentera le taux de remplacement du revenu pour le faire passer du quart au tiers des gains ouvrant droit à pension, et augmentera de 14 % le montant maximal du revenu assujetti au RPC pour qu’il s’établisse à 82 700 $ d’ici 2025.

Tout au long de leur rencontre, le ministre Morneau a souligné l’engagement du gouvernement visant à apporter un véritable changement pour les Canadiens à tous les stades de leur vie en aidant nos enfants, nos parents et nos grands-parents.

Citations

« Lorsque l’économie est à l’œuvre pour la classe moyenne, le pays est à l’œuvre pour l’ensemble de la population. Le plan du gouvernement accorde la priorité aux gens et fait en sorte que la classe moyenne et ceux qui travaillent fort pour en faire partie puissent prospérer dès aujourd’hui et à l’avenir. Ce plan permet aux Canadiens de disposer de plus d’argent à consacrer aux choses qui leur importent le plus, qu’il s’agisse de les aider à payer les dépenses courantes comme la facture d’épicerie ou à offrir à leurs enfants l’occasion d’aller à un camp d’été. Nous savons que les Canadiens travaillent fort et méritent d’avoir la chance de réussir à tous les stades de leur vie, de l’enfance à la retraite, en passant par l’âge adulte. »

– Bill Morneau, ministre des Finances

« Comme promis, le gouvernement a accordé la priorité à l’économie, en investissant dans les facteurs de croissance et de création d’emplois les plus efficaces et en renforçant la classe moyenne et tous ceux qui travaillent fort pour en faire partie. Nous aidons les familles de la classe moyenne à composer avec le coût élevé associé au fait d’élever leurs enfants en augmentant les paiements de prestations pour enfants de 9 familles sur 10, en abaissant les impôts pour la classe moyenne et en bonifiant les régimes de retraite publics. Ces initiatives créeront davantage de croissance économique et moins d’inégalités. »

– Ralph Goodale, ministre de la Sécurité publique du Canada

Liens connexes

Contacts

Annie Donolo
Attachée de presse
Cabinet du ministre des Finances
613-369-5696

Relations avec les médias
Ministère des Finances
613-369-4000

Restez branchés