Archivé - Le ministre Morneau accueille favorablement l'établissement de la première coopérative de crédit fédérale du Canada

Informations archivées

Les informations archivées sont fournies aux fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elles ne sont pas assujetties aux normes Web du gouvernement du Canada et n'ont pas été modifiées ou mises à jour depuis leur archivage. Pour obtenir ces informations dans un autre format, veuillez communiquez avec nous.

Le 4 juillet 2016 – Ottawa (Ontario) – Ministère des Finances Canada

Le gouvernement du Canada est déterminé à appuyer un secteur financier solide et concurrentiel qui contribue à assurer une croissance économique durable et à offrir à la classe moyenne des possibilités de croissance et de réussite.

Le 1er juillet 2016, la Caisse populaire acadienne ltée, qui compte 155 000 membres, est devenue la première coopérative de crédit fédérale du Canada. En passant à une charte fédérale, elle modernise ses activités et fusionne 15 caisses et 2 entités affiliées afin de mieux servir les collectivités où elle exerce des activités au Nouveau-Brunswick.

Sous sa nouvelle dénomination commerciale, UNI Coopération financière/UNI Financial Cooperation, la Caisse continuera de financer les petites et moyennes entreprises et de répondre aux besoins financiers des habitants du Nouveau-Brunswick, particulièrement dans les petites collectivités et les régions rurales. En tant que coopérative de crédit sous réglementation fédérale, elle jouira d’une plus grande flexibilité qui lui permettra d’accroître ses activités et de mieux servir ses membres.

Citation

« Un secteur financier solide et concurrentiel est essentiel pour favoriser un milieu des affaires prospère au Canada ainsi qu’une classe moyenne forte. Je suis heureux de me joindre à mon collègue Serge Cormier, député fédéral d’Acadie–Bathurst, pour accueillir l’établissement de la Caisse populaire acadienne en tant que première coopérative de crédit fédérale au Canada, et je salue le rôle que jouent les coopératives de crédit pour appuyer et renforcer les collectivités dans l’ensemble du pays. »

– Bill Morneau, ministre des Finances

Les faits en bref

  • Le cadre législatif fédéral régissant les coopératives de crédit offre de nouvelles possibilités aux coopératives de crédit qui cherchent à prendre de l’expansion à l’échelle régionale ou nationale en effectuant le passage à une charte fédérale. Des mesures transitoires et temporaires sont prévues pour appuyer ce passage.
  • Les coopératives de crédit fédérales sont détenues par leurs membres et fonctionnent selon les principes de coopération reconnus.
  • Les coopératives de crédit fédérales sont assujetties à une surveillance prudentielle du Bureau du surintendant des institutions financières, et les dépôts effectués par les membres sont assurés par la Société d’assurance-dépôts du Canada.
  • La conversion en coopérative de crédit fédérale nécessite l’approbation des membres et du conseil d’administration de l’institution, de la province d’origine et des organismes fédéraux de réglementation. 

Lien connexe

Contacts

Annie Donolo
Attachée de presse
Cabinet du ministre des Finances
613-369-5696

Paul Duchesne
Relations avec les médias
Ministère des Finances Canada
613-369-4000

Restez branchés