Archivé - Le gouvernement présente son plan pour assurer la croissance de la classe moyenne du Canada

Informations archivées

Les informations archivées sont fournies aux fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elles ne sont pas assujetties aux normes Web du gouvernement du Canada et n'ont pas été modifiées ou mises à jour depuis leur archivage. Pour obtenir ces informations dans un autre format, veuillez communiquez avec nous.

Le 20 avril 2016 – Ottawa (Ontario) – Ministère des Finances Canada

Le gouvernement du Canada a présenté aujourd’hui un projet de loi qui accorde la priorité aux gens et qui donne aux Canadiennes et aux Canadiens de la classe moyenne de l’aide dont ils ont besoin dès maintenant, et non dans une décennie. Cette législation constitue un pas essentiel pour assurer la croissance de la classe moyenne et revitaliser l’économie.

Le gouvernement du Canada est conscient du fait qu’une économie vigoureuse prend appui sur une classe moyenne forte. Lorsque les Canadiens de la classe moyenne – et ceux qui travaillent fort pour en faire partie – disposent d’argent pour épargner, investir et assurer la croissance de l’économie, toute la population en profite.

La Loi no 1 d’exécution du budget de 2016 comporte des mesures qui donneront aux Canadiens la possibilité d’améliorer leur niveau de vie. Pour certains, cela signifie qu’ils pourront se permettre d’inscrire leurs enfants à une garderie de qualité ou d’aider leurs adolescents à payer leurs frais de scolarité à l’université ou au collège. Pour d’autres, cela voudra dire qu’ils pourront mettre de côté suffisamment d’argent pour prendre une retraite sûre. 

Le projet de loi prévoit la mise en œuvre de l’Allocation canadienne pour enfants, qui est plus simple, libre d’impôt, mieux ciblée et plus généreuse que les prestations pour enfants actuelles. Que les sommes supplémentaires reçues servent à l’inscription des enfants à un camp d’été, au paiement de la facture d’épicerie familiale ou à l’achat de manteaux chauds pour l’hiver, l’Allocation aidera les parents à assumer les coûts élevés qu’ils engagent pour élever leurs enfants. Lorsque l’Allocation sera mise en œuvre, neuf familles canadiennes sur dix recevront un montant plus élevé qu’en vertu du système actuel, ce qui permettra de sortir des centaines de milliers d’enfants de la pauvreté.

L’adoption du projet de loi garantira que les aînés pourront vivre leur retraite dans la dignité, le confort et la sécurité. Le projet de loi augmentera la prestation complémentaire au Supplément de revenu garanti pour les aînés vivant seuls et qui sont les plus vulnérables, et il rétablira l’âge d’admissibilité aux prestations de la Sécurité de la vieillesse et du Supplément de revenu garanti, lequel passera de 67 ans à 65 ans.

Si elle est adoptée, la Loi no 1 d’exécution du budget de 2016 apportera des changements au programme d’assurance-emploi du Canada afin de veiller à ce que les Canadiens sans travail aient le soutien dont ils ont besoin pendant qu’ils cherchent leur prochain emploi.

Une classe moyenne forte permet d’assurer un bon niveau de vie aux Canadiens qui travaillent fort et de meilleures perspectives pour leurs enfants.

Citation

« Le budget de 2016 représente un énorme pas en avant dans la réalisation de notre plan consistant à faire passer les gens en premier et à leur accorder l’aide dont ils ont besoin maintenant, tout en investissant en prévision des années et des décennies à venir. Grâce à ces investissements, et guidés par un souci d’équité, nous faisons en sorte que les plus beaux jours du Canada soient devant nous. »

- Bill Morneau, ministre des Finances

Produits connexes

Contacts

Annie Donolo
Attachée de presse
Cabinet du ministre des Finances
613-369-5696

Jack Aubry
Relations avec les médias
Ministère des Finances Canada
613-369-4000

Restez branchés