Archivé - Le ministre Morneau annonce de nouveaux investissements dans les services à large bande offerts dans les collectivités rurales

Informations archivées

Les informations archivées sont fournies aux fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elles ne sont pas assujetties aux normes Web du gouvernement du Canada et n'ont pas été modifiées ou mises à jour depuis leur archivage. Pour obtenir ces informations dans un autre format, veuillez communiquez avec nous.

Le 29 mars 2016 – Saint-Valentin (Québec) – Ministère des Finances

Le ministre des Finances, Bill Morneau, a annoncé aujourd’hui, de passage à Saint-Valentin, au Québec, de nouveaux investissements dans les services à large bande offerts dans les collectivités rurales. Cette annonce s’inscrit dans le cadre du premier budget du nouveau gouvernement, intitulé Assurer la croissance de la classe moyenne.

Le ministre Morneau a souligné l’investissement à concurrence de 500 millions de dollars sur cinq ans, à compter de 2016-2017, prévu dans le budget de 2016 en vue d’élargir et d’accroître l’accès aux services à large bande dans les collectivités rurales et éloignées. Cette annonce donne suite à la priorité du gouvernement d’accroître la couverture des services Internet à haute vitesse pour les résidents de ces collectivités. Ainsi, ces Canadiennes et Canadiens seront outillés pour participer à l’économie numérique et tirer parti des progrès réalisés dans les domaines de la télésanté, de l’apprentissage en ligne et de l’accès à distance aux services gouvernementaux.

En outre, le ministre Morneau a mis en évidence la nouvelle Allocation pour enfants, qui procurera à neuf familles canadiennes sur dix plus d’argent qu’elles ne reçoivent en vertu du système actuel de prestations pour enfants, pour les aider à composer avec le coût élevé associé au fait d’élever des enfants. Il a ajouté que l’Allocation sera plus simple, libre d’impôt, mieux ciblée pour aider ceux qui en ont besoin et beaucoup plus généreuse – les familles bénéficiaires verront leurs prestations pour enfants augmenter de près de 2 300 $ en moyenne au cours de l’année de prestations 2016-2017. L’Allocation canadienne pour enfants prend appui sur l’une des premières mesures annoncées par le gouvernement : l’instauration de la baisse d’impôt pour la classe moyenne, qui profite à près de 9 millions de Canadiens, laquelle est financée en partie par une hausse des impôts pour les Canadiens les plus riches.

Plus tôt aujourd’hui, le ministre Morneau a pris la parole devant des chefs d’entreprises du Québec à la Chambre de commerce et d’industrie de la Rive-Sud, où il a abordé la situation économique et les mesures du budget qui seront bénéfiques pour le Canada dans son ensemble, y compris le Québec. Il a notamment traité du plan historique du gouvernement visant à investir plus de 120 milliards de dollars dans l’infrastructure au cours des 10 prochaines années, lequel plan se traduira par une économie plus moderne et plus propre, une société plus inclusive et une économie mieux placée pour tirer profit du potentiel du commerce mondial.

Citation

« Assurer la croissance de la classe moyenne signifie notamment veiller à ce que les collectivités rurales du Canada prospèrent en participant à l’économie numérique d’aujourd’hui. La plupart des Canadiens ont une forte présence en ligne, et l’annonce d’aujourd’hui contribuera à mettre ceux qui vivent dans les régions rurales – ainsi que les entreprises qu’ils exploitent – sur un pied d’égalité avec les populations urbaines en ce qui a trait aux possibilités d’être connectés à la planète et entre eux. »

- Bill Morneau, ministre des Finances

Les faits en bref

Le Québec profitera directement du budget de 2016 grâce aux fonds suivants :

  • 2,3 milliards de dollars supplémentaires en prestations pour enfants, sous le régime de l’Allocation canadienne pour enfants, au cours de la période de 2016-2017 à 2017-2018;
  • jusqu’à 924 millions de dollars pour rénover et améliorer les réseaux de transport en commun;
  • 280 millions de dollars, au cours de la période de 2015-2016 à 2017-2018, en allègements fiscaux fédéraux découlant du rétablissement du crédit d’impôt relatif à une société à capital de risque de travailleurs;
  • 50 millions de dollars sur cinq ans, à compter de 2016-2017, pour soutenir les travaux de l’Institut national d’optique auprès des entreprises canadiennes;
  • 15,3 millions de dollars, au cours de la période de 2015-2016 à 2017-2018, sous forme de crédit d’impôt pour fournitures scolaires des enseignants et éducateurs de la petite enfance;
  • 7,5 millions de dollars, au cours de la période de 2015-2016 à 2017-2018, en allègements fiscaux découlant de la déduction majorée pour les habitants des régions éloignées.

Contacts

Annie Donolo
Attachée de presse
Cabinet du ministre des Finances
613-369-5696

Jack Aubry
Relations avec les médias
Ministère des Finances
613-369-4000

Restez branchés