Archivé - Le premier budget du ministre Morneau redonne espoir à la classe moyenne

Informations archivées

Les informations archivées sont fournies aux fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elles ne sont pas assujetties aux normes Web du gouvernement du Canada et n'ont pas été modifiées ou mises à jour depuis leur archivage. Pour obtenir ces informations dans un autre format, veuillez communiquez avec nous.

Le 22 mars 2016 – Ottawa (Ontario) – Ministère des Finances

Le ministre des Finances, Bill Morneau, a déposé aujourd’hui le premier budget du nouveau gouvernement du Canada, intitulé Assurer la croissance de la classe moyenne, un plan qui met en place des mesures importantes pour revitaliser l’économie canadienne, qui apporte un véritable changement pour la classe moyenne et pour ceux qui travaillent fort pour en faire partie.

Une économie vigoureuse prend appui sur une classe moyenne forte. C’est pourquoi la grande priorité de ce gouvernement consiste à bâtir une économie qui fonctionne pour les Canadiennes et les Canadiens et les membres de leur famille.

Le budget de 2016 offre une aide immédiate aux personnes qui en ont le plus besoin, et il jette les bases d’une croissance économique durable. Plus important encore, le budget de 2016 est entièrement centré sur les gens et sur des enjeux qui leur tiennent le plus à cœur, comme renforcer la classe moyenne, créer des emplois et assurer la croissance de l’économie.

Depuis le 1er janvier, grâce à la baisse d’impôt pour la classe moyenne, environ 9 millions de Canadiens reçoivent de plus gros chèques de paie.

Aujourd’hui, le ministre Morneau s’appuie sur les progrès accomplis par l’instauration de la nouvelle Allocation canadienne pour enfants. Il s’agit d’un régime de prestations plus simple, libre d’impôt et plus généreux qui aide ceux qui en ont le plus besoin, c’est-à-dire la classe moyenne. À compter de juillet 2016, neuf familles sur dix recevront plus d’argent que lorsque le gouvernement précédent était au pouvoir.

Le budget de 2016 signale une nouvelle approche qui permettra de créer des emplois et d’améliorer la qualité de vie des Canadiens dès maintenant et à l’avenir. Cette approche prévoit notamment de nouveaux investissements historiques dans l’infrastructure, d’une valeur totale de plus de 120 milliards de dollars sur les dix prochaines années.

Dans un premier temps, le gouvernement investira 11,9 milliards de dollars dans des services de transport en commun modernes et fiables, les réseaux d’aqueducs et d’égouts, le logement abordable, les rénovations et les réparations visant à protéger l’infrastructure actuelle contre les effets des changements climatiques.

Des investissements supplémentaires effectués à long terme aideront le Canada à devenir une économie à faibles émissions de carbone et permettront de créer des villes plus dynamiques, des zones rurales connectées aux services numériques et des collectivités saines, sécuritaires et prospères.

Le budget de 2016 prévoit aussi d’importants nouveaux investissements afin de soutenir les étudiants et les établissements d’enseignement postsecondaire pour que la nouvelle génération de Canadiens soit bien équipée pour relever les défis de l’avenir. En outre, le gouvernement travaillera à promouvoir la recherche, à accélérer la croissance des entreprises et à appuyer les technologies propres afin de mieux positionner le Canada dans cette économie mondiale en évolution rapide.

Conscient que la protection de l’environnement va de pair avec la croissance de l’économie, le gouvernement investira dans les technologies propres qui visent à résoudre les problèmes liés aux changements climatiques, à la qualité de l’air et à la propreté de l’eau et des sols. Le budget de 2016 réitère aussi l’intention du gouvernement d’établir un fonds pour une économie à faibles émissions de carbone de 2 milliards de dollars.

Pour que cette croissance soit partagée par la population canadienne, le budget de 2016 contient des mesures renouvelées pour donner les mêmes possibilités de réussite à tous les Canadiens, peu importe qui ils sont et d’où ils proviennent. Ces mesures comprennent des investissements sans précédent totalisant 8,4 milliards de dollars sur cinq ans à l’intention des Premières Nations, des Inuits et de la Nation métisse dans des domaines tels que l’éducation, l’infrastructure et la formation axée sur les compétences. Le gouvernement veillera à ce que tous les enfants aient accès à de l’eau potable, notamment ceux qui habitent dans des réserves.

Les investissements dans un Canada plus inclusif et équitable comprennent des mesures visant à assurer un leadership fédéral dans les soins de santé, à aider les aînés à réaliser la promesse d’une retraite sûre et dans la dignité, à renouveler l’engagement d’améliorer le Régime de pensions du Canada et à respecter notre obligation sacrée envers les anciens combattants du pays.

Le budget de 2016 prévoit également des mesures pour renouveler la place du Canada sur la scène mondiale. À cet effet, le gouvernement fournira de l’aide internationale aux plus vulnérables et accueillera jusqu’à 300 000 résidents permanents en 2016 afin de favoriser une croissance durable et d’assurer la croissance de la classe moyenne.

Assurer la croissance de la classe moyenne arrive à un moment où le gouvernement du Canada a la capacité ainsi que la volonté d’agir. Le budget de 2016 porte des mesures pour revitaliser l’économie et créer des possibilités pour tous les Canadiens, mesures qui sont axées sur la classe moyenne et sur ceux et celles qui travaillent fort pour en faire partie.

Citation

« Notre plan fera renaître l’espoir et l’optimisme en l’avenir qui existaient chez les générations précédentes pour que la prochaine génération en bénéficie. Le changement véritable n’est pas une simple question d’aujourd’hui et de demain. Il concerne la revitalisation de notre économie dans les années et les décennies à venir afin qu’elle fonctionne pour la classe moyenne et aide ceux qui travaillent fort pour en faire partie. »

- Bill Morneau, ministre des Finances

Produits connexes

Contacts

Annie Donolo
Attachée de presse
Cabinet du ministre des Finances
613-369-5696

Jack Aubry
Relations avec les médias
Ministère des Finances
613-369-4000

Restez branchés