Archivé - Le ministre Morneau rencontre des économistes du secteur privé

Informations archivées

Les informations archivées sont fournies aux fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elles ne sont pas assujetties aux normes Web du gouvernement du Canada et n'ont pas été modifiées ou mises à jour depuis leur archivage. Pour obtenir ces informations dans un autre format, veuillez communiquez avec nous.

Le 12 février 2016 – Toronto (Ontario)– Ministère des Finances

Alors que le ministère des Finances poursuit ses consultations prébudgétaires, le ministre des Finances, Bill Morneau, a rencontré aujourd’hui un groupe d’éminents économistes canadiens du secteur privé pour connaître leurs points de vue sur l’économie du pays et l’économie mondiale.

Depuis 1994, le gouvernement fonde sa planification budgétaire sur les prévisions économiques du secteur privé, ce qui confère un élément d’indépendance à ses prévisions budgétaires. Cette approche jouit du soutien d’organisations internationales comme le Fonds monétaire international.

Les faits en bref

  • Bien que l’évolution récente de l’économie mondiale ait été plus négative que ce qui était prévu dans la Mise à jour des projections économiques et budgétaires de novembre dernier, les économistes ont indiqué que les facteurs économiques et financiers fondamentaux du Canada demeurent solides.
  • Le 1er janvier dernier, le gouvernement a réduit les impôts d’environ 9 millions de Canadiennes et de Canadiens par l’entremise de sa baisse d’impôt pour la classe moyenne. Il s’agit de la première étape d’un plan visant à assurer la croissance de l’économie en renforçant la classe moyenne, en effectuant des investissements sans précédent dans l’infrastructure et en bonifiant les prestations pour enfants à l’intention des Canadiens à revenu faible ou moyen.
  • Le gouvernement s’est engagé à investir dans l’économie et à créer les conditions propices à la croissance économique à long terme.

Citation

« Au moment où nous planifions le prochain budget, nous nous employons à examiner les conditions qui ont mené à une croissance faible et aux défis auxquels tant de familles canadiennes sont confrontées aujourd’hui. Notre gouvernement effectuera les investissements nécessaires dans l’économie pour veiller à ce que les Canadiens de la classe moyenne puissent en tirer parti non seulement aujourd’hui, mais également à long terme. » 

– Bill Morneau, ministre des Finances

Produit connexe

Contacts

Annie Donolo
Attachée de presse
Cabinet du ministre des Finances
613-369-5696

Jack Aubry
Relations avec les médias
Ministère des Finances
613-369-4000

Restez branchés