Archivé - Le gouvernement Harper investit pour faciliter les déplacements à Ottawa

Informations archivées

Les informations archivées sont fournies aux fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elles ne sont pas assujetties aux normes Web du gouvernement du Canada et n'ont pas été modifiées ou mises à jour depuis leur archivage. Pour obtenir ces informations dans un autre format, veuillez communiquez avec nous.

Un nouveau soutien pour le transport en commun à Ottawa

Le 27 juillet 2015 – Ottawa (Ontario) – Ministère des Finances

Le député fédéral d’Ottawa–Orléans et interlocuteur fédéral dans le dossier du réseau de train léger sur rail d’Ottawa, Royal Galipeau, et le ministre fédéral responsable de l’Est de l’Ontario et député de Nepean–Carleton, Pierre Poilievre, ont annoncé aujourd’hui que le gouvernement Harper réserverait jusqu’à 1 milliard de dollars pour la réalisation de la 2e étape du projet de train léger sur rail d’Ottawa. Cette contribution pourra atteindre le tiers des coûts admissibles, lorsqu’une demande officielle aura été reçue et approuvée. Ce projet de transport en commun créera des emplois, stimulera la croissance et réduira la congestion routière dans la cinquième ville du Canada.

Cette contribution doit provenir du nouveau Fonds pour le transport en commun, dont la création a été annoncée dans le Plan d’action économique de 2015 afin de fournir en permanence un important soutien pour les projets de transport en commun à grande échelle qui réduisent la congestion routière et la durée des déplacements dans les plus grandes villes canadiennes. De plus, le Fonds permet de libérer de l’argent qui pourra être consacré à d’autres types de projets d’infrastructure dans des municipalités partout au Canada dans le cadre du Nouveau Fonds Chantiers Canada et du Fonds PPP Canada, y compris des projets de transport en commun à plus petite échelle dans des collectivités ayant moins d’habitants.

Par l’entremise du Fonds pour le transport en commun, le gouvernement Harper a réservé plus de 80 milliards de dollars pour appuyer des projets d’infrastructure fédéraux, provinciaux, territoriaux et municipaux dans toutes les régions du Canada sur la durée prévue de dix ans du Nouveau Plan Chantiers Canada, le plus vaste et plus long engagement en matière d’infrastructure de l’histoire canadienne.

Les faits en bref

  • Depuis 2006, le gouvernement Harper a apporté un soutien sans précédent au transport en commun en affectant près de 5 milliards de dollars aux projets de transport en commun d’un bout à l’autre du Canada. 
  • En outre, une somme de 3 milliards de dollars du financement provenant du Fonds de la taxe sur l’essence a été réservée par les municipalités aux projets de transport en commun.
  • La 1re étape du projet de train léger sur rail de la Ville d’Ottawa a fait l’objet d’une contribution fédérale totale de 761 millions de dollars provenant du Fonds Chantiers Canada et du Fonds de la taxe sur l’essence.
  • La société d’État fédérale PPP Canada Inc. administrera le Fonds pour le transport en commun pour le compte du gouvernement du Canada. Le mandat de PPP Canada est d’améliorer la réalisation des projets d’infrastructure publique selon un modèle de partenariats public-privé (PPP) de façon à assurer l’utilisation optimale des deniers publics, l’exécution en temps opportun des projets et la reddition de comptes pour les contribuables.

Citations

« Votre gouvernement a déjà produit des résultats concrets en matière de transport en commun dans cette collectivité; aujourd’hui, il en fait encore davantage. Grâce au leadership économique du premier ministre Stephen Harper, nous pouvons investir dans la 2e étape du projet de transport en commun par train léger sur rail tout en maintenant les impôts à de faibles niveaux. Les familles d’Ottawa pourront ainsi passer plus de temps ensemble plutôt que d’être coincées dans les embouteillages. »

- Royal Galipeau, député d’Ottawa–Orléans et interlocuteur fédéral dans le dossier du réseau de train léger sur rail d’Ottawa

« Notre gouvernement a toujours dit qu’Ottawa obtiendrait sa juste part et que nous n’augmenterions pas les impôts. Aujourd’hui, nous respectons cette promesse. Notre gestion budgétaire responsable nous permet d’investir dans les priorités réelles des résidents d’Ottawa, dont le transport en commun. Ce projet créera des emplois et réduira la congestion routière dans la capitale du Canada. »

- Pierre Poilievre, ministre responsable de l’Est de l’Ontario et député de Nepean–Carleton

Liens connexes

Contacts

Nicholas Bergamini
Attaché de presse
Cabinet du ministre des Finances
613-369-5696

David Barnabe
Relations avec les médias
Ministère des Finances
613-369-4000

Restez branchés