Archivé - Le ministre Sorenson met en relief des allègements fiscaux, des fonds pour le transport en commun et des options volontaires d’épargne-retraite

Informations archivées

Les informations archivées sont fournies aux fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elles ne sont pas assujetties aux normes Web du gouvernement du Canada et n'ont pas été modifiées ou mises à jour depuis leur archivage. Pour obtenir ces informations dans un autre format, veuillez communiquez avec nous.

Le Plan d’action économique de 2015 est un plan axé sur l’équilibre budgétaire et sur des impôts bas pour favoriser la création d’emplois, la croissance et la prospérité à long terme

Le 26 mai 2015 – Ottawa (Ontario) – Ministère des Finances

Dans un discours prononcé devant l’Economic Club of Canada à titre de conférencier principal, le ministre d’État (Finances), Kevin Sorenson, a souligné des éléments clés du Plan d’action économique de 2015 et mis l’accent sur l’importance d’offrir des options en matière d’épargne aux Canadiennes et aux Canadiens pour l’avenir.

Parmi ceux-ci, on trouve notamment :

  • la réduction du taux d’imposition des petites entreprises, qui passera à 9 % d’ici 2019 – la plus importante baisse de ce taux depuis plus de 25 ans;
  • un financement de 750 millions de dollars sur deux ans, à compter de 2017-2018, et de 1 milliard par année par la suite pour l’établissement d’un nouveau fonds innovateur, le Fonds pour le transport en commun;
  • la réduction des facteurs de retrait minimal des fonds enregistrés de revenu de retraite pour permettre aux aînés de préserver une plus grande part de leur épargne pour mieux répondre à leurs besoins financiers pendant la retraite;
  • l’augmentation, de 5 500 $ à 10 000 $, de la limite de cotisation annuelle à un compte d’épargne libre d’impôt, afin d’inciter les Canadiens de tous les niveaux de revenu à épargner davantage en franchise d’impôt;
  • l’étude de nouvelles options en matière d’épargne-retraite dont les Canadiens pourraient se prévaloir de façon volontaire.

Les faits en bref

S’appuyant sur le plan du gouvernement pour l’emploi et la croissance, le Plan d’action économique de 2015 :

  • aide les entreprises créatrices d’emplois en soutenant la croissance des petites entreprises, en favorisant l’entrepreneuriat et en allégeant les formalités administratives;
  • crée les conditions propices à la réussite des entreprises en réduisant davantage les impôts, en assurant le développement responsable des ressources naturelles du Canada, en élargissant l’accès aux marchés étrangers et en investissant dans l’infrastructure;
  • investit dans la recherche de calibre mondial réalisée dans les universités et les collèges et soutient l’innovation en entreprise;
  • rapproche les Canadiens des emplois disponibles en les aidant à acquérir les compétences qui leur permettront d’obtenir un nouvel emploi ou un meilleur emploi.

Citation

« Notre gouvernement croit qu’il faut offrir aux Canadiens la possibilité de choisir parmi des options à participation volontaire telles que les régimes de pension agréés collectifs et les comptes d’épargne libre d’impôt. Nous continuerons d’ajouter à ces réalisations en présentant de nouvelles options qui leur permettront d’économiser pour l’avenir, plutôt qu’en augmentant les impôts obligatoires sur la masse salariale qui réduiraient le revenu dont disposent les Canadiens qui travaillent fort. »

- Kevin Sorenson, ministre d’État (Finances)

Produits connexes

Contacts

Earl Maynard
Communications
Cabinet du ministre d’État (Finances)
613-369-5696

Stéphanie Rubec
Relations avec les médias
Ministère des Finances
613-369-4000

Restez branchés