Archivé - À Kitchener-Waterloo, le ministre Oliver décrit les mesures de soutien du Plan d'action économique de 2015 à l'intention des petites entreprises et des fabricants

Informations archivées

Les informations archivées sont fournies aux fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elles ne sont pas assujetties aux normes Web du gouvernement du Canada et n'ont pas été modifiées ou mises à jour depuis leur archivage. Pour obtenir ces informations dans un autre format, veuillez communiquez avec nous.

Le Plan d’action de 2015 rétablit l’équilibre budgétaire et appuie un plan axé sur des impôts bas pour favoriser la création d’emplois, la croissance et la prospérité à long terme

Le 23 avril 2015 – Kitchener (Ontario) – Ministère des Finances

Ces mesures comprennent :

  • la réduction du taux d’imposition des petites entreprises, qui passera à 9 % d’ici 2019 – il s’agira de la plus importante baisse de ce taux depuis plus de 25 ans;
  • une déduction pour amortissement accéléré au titre des machines ou du matériel achetés par les fabricants, ce qui permettra de stimuler les investissements qui améliorent la productivité;
  • un investissement pouvant atteindre 100 millions de dollars sur cinq ans pour appuyer le développement de nouveaux produits par les fournisseurs canadiens de pièces de véhicules automobiles – dont bon nombre constituent de petites et moyennes entreprises – dans le cadre du nouveau Programme d’innovation pour les fournisseurs du secteur automobile.

Les faits en bref

Le Plan d’action économique de 2015 poursuit la réalisation du plan du gouvernement pour favoriser la croissance et l’emploi au moyen des mesures suivantes :

  • aider les entreprises créatrices d’emplois en soutenant la croissance des petites entreprises, en favorisant l’entrepreneuriat et en allégeant les formalités administratives;
  • créer les conditions propices à la réussite des entreprises en réduisant davantage les impôts, en assurant le développement responsable des ressources naturelles du Canada, en élargissant l’accès aux marchés étrangers et en investissant dans l’infrastructure;
  • investir dans la recherche de calibre mondial réalisée dans les universités et les collèges, et soutenir l’innovation en entreprise;
  • rapprocher les Canadiens des emplois disponibles en les aidant à acquérir les compétences qui leur permettront d’obtenir un nouvel ou un meilleur emploi.

Citation

« Lors de mon passage à Kitchener-Waterloo en août dernier, j'ai dit aux Ontariens que je voulais présenter un budget dont ils pourraient être fiers, qui serait le reflet de leurs valeurs et qui servirait leurs intérêts. C'est exactement ce que fait le Plan d'action économique de 2015. Il réduit les impôts des particuliers, des familles et des entreprises, investit dans la création d'emplois et instaure des mesures pour protéger les Canadiens. Comme nous l'avions promis, c'est un budget équilibré. Grâce à la direction énergique du premier ministre Harper, les Canadiens jouissent d'une plus grande sécurité et d'une plus grande prospérité.»

- Joe Oliver, ministre des Finances

Produits connexes

Contacts

Melissa Lantsman
Directrice des communications
Cabinet du ministre des Finances
613-369-5696

Stéphanie Rubec
Relations avec les médias
Ministère des Finances
613-369-4000

Restez branchés