Archivé - Le ministre des Finances lance la toute première plateforme de transactions en renminbis en Amérique du Nord

Informations archivées

Les informations archivées sont fournies aux fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elles ne sont pas assujetties aux normes Web du gouvernement du Canada et n'ont pas été modifiées ou mises à jour depuis leur archivage. Pour obtenir ces informations dans un autre format, veuillez communiquez avec nous.

La mise en œuvre de cette plateforme représente la plus récente étape des échanges commerciaux entre le Canada et la Chine, échanges qui se chiffrent aujourd’hui à 78 milliards de dollars

Le 23 mars 2015 – Toronto (Ontario) – Ministère des Finances

Le ministre des Finances, Joe Oliver, a lancé aujourd’hui la première plateforme de transactions en renminbis en Amérique du Nord lors d’une activité organisée à Toronto par la Banque industrielle et commerciale de Chine, qui a été désignée comme la banque de compensation en renminbis du Canada.

Pour les entreprises canadiennes qui font des affaires en Chine, l’utilisation du renminbi sera plus efficiente que le recours à la devise d’un pays non lié, comme le dollar américain. Grâce à la présence d’une banque de compensation désignée, il sera dorénavant plus facile pour les entreprises canadiennes d’effectuer ou de recevoir des paiements libellés en renminbis, ce qui réduira ainsi leurs coûts et favorisera la création d’emplois, la croissance et la prospérité à long terme pour les Canadiennes et les Canadiens.

Les faits en bref

  • En janvier 2015, le renminbi s’est hissé parmi les cinq devises les plus utilisées pour les paiements à l’échelle mondiale.
  • Les exportations canadiennes vers la Chine ont plus que quadruplé depuis 2003, et les échanges commerciaux entre les deux pays ont totalisé 78 milliards de dollars en 2014.
  • La valeur de l’investissement direct étranger entre le Canada et la Chine a été multipliée par plus de 7 entre 2005 et 2013, pour atteindre 21,5 milliards de dollars.

Citation

«Au cours des deux derniers siècles, le Canada et la Chine ont resserré les liens culturels et commerciaux qui les unissent. Aujourd’hui, plus de 400 entreprises canadiennes exercent des activités commerciales en Chine, et la communauté sino-canadienne, qui compte près de 1,5 million de personnes – ce qui en fait l’une des communautés chinoises d’outre-mer les plus importantes au monde – constitue une immense richesse pour le Canada. L’annonce d’aujourd’hui concernant le lancement d’une plateforme de transactions en renminbis renforce la solidité de nos liens. Par l’entremise de coûts de transaction plus faibles, il est désormais plus facile pour les entreprises canadiennes de réaliser des échanges commerciaux avec la Chine et d’y faire des affaires, ce qui se traduira par des emplois, de la croissance et de la prospérité à long terme pour les Canadiens, et un avenir plus prometteur pour ces deux grands pays. »

- Joe Oliver, ministre des Finances

Produits connexes

Contacts

Melissa Lantsman
Directrice des communications
Cabinet du ministre des Finances
613-369-5696

Stéphanie Rubec
Relations avec les médias
Ministère des Finances
613-369-4000

Restez branchés


La première plateforme de transactions en renminbis en Amérique du Nord  se traduit par des coûts de transaction plus faibles pour les entreprises canadiennes qui font des affaires en Chine.