Archivé - Le ministre des Finances sollicite les idées des Canadiens au sujet des moyens de favoriser la création d’emplois, la croissance et la prospérité à long terme

Informations archivées

Les informations archivées sont fournies aux fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elles ne sont pas assujetties aux normes Web du gouvernement du Canada et n'ont pas été modifiées ou mises à jour depuis leur archivage. Pour obtenir ces informations dans un autre format, veuillez communiquez avec nous.

Le ministre Oliver lance des consultations prébudgétaires officielles en transmettant un message clair : il n’y aura pas de nouvelles dépenses irresponsables, ni de nouveaux impôts

Le 27 novembre 2014 – Toronto (Ontario)– Ministère des Finances

Le ministre des Finances, Joe Oliver, a lancé aujourd’hui des consultations prébudgétaires en ligne et, à Toronto, la première d’une série de tables rondes prébudgétaires officielles qui auront lieu dans l’ensemble du pays. Ces consultations ont pour but de permettre au gouvernement d’écouter les Canadiennes et les Canadiens afin de connaître leurs opinions quant aux moyens de favoriser la création d’emplois, la croissance et la prospérité à long terme au Canada. Ce processus officiel fait suite à des mois de réunions avec les Canadiens à propos de sujets qui leur importent et qui importent à leur famille.

Le ministre Oliver a lancé ces consultations en transmettant un message clair :  premièrement, le gouvernement n’engagera pas de nouvelles dépenses irresponsables et ne créera pas de nouveaux impôts qui mèneraient le Canada sur la voie du déficit budgétaire et du déclin économique; deuxièmement, le gouvernement continuera de mettre l’accent sur la création d’emplois et la croissance.

La table ronde prébudgétaire de Toronto est la première d’une série de telles rencontres que tiendront le ministre Oliver, le ministre d’État (Finances) Kevin Sorenson et le secrétaire parlementaire Andrew Saxton. Des collègues du Cabinet et des membres du caucus conservateur consulteront également les Canadiens partout au pays.

D’autres tables rondes seront organisées à l’échelle du pays, soit à :

  • St. John’s (Terre-Neuve-et-Labrador), le 28 novembre 2014;
  • Québec, (Québec), le 1er décembre 2014;
  • Edmonton (Alberta), le 5 décembre 2014;
  • Moncton (Nouveau-Brunswick), le 18 décembre 2014;
  • Winnipeg (Manitoba), le 8 janvier 2015;
  • Vancouver (Colombie-Britannique), le 14 janvier 2015;
  • Calgary (Alberta), le 15 janvier 2015.

Ces tables rondes rassembleront un large éventail de groupes représentant la société canadienne.

Tous les Canadiens pourront prendre part à cet exercice grâce aux consultations en ligne. Le gouvernement cherche à obtenir les commentaires des Canadiens sur cinq questions clés.

Les faits en bref

  • Sous la direction du premier ministre Stephen Harper, la grande priorité du gouvernement demeure la création d’emplois, la croissance économique et la prospérité à long terme.
  • Le gouvernement est sur la bonne voir pour rétablir l’équilibre budgétaire en 2015.
  • L’équilibre budgétaire étant maintenant à portée de main, le gouvernement Harper accorde près de 27 milliards de dollars d’allègements fiscaux cette année et au cours des cinq prochaines années pour les familles qui travaillent fort, grâce aux mesures suivantes :
    • la bonification et l’élargissement de la Prestation universelle pour la garde d’enfants;
    • l’instauration de la baisse d’impôt pour les familles;
    • l’augmentation des plafonds de la déduction pour frais de garde d’enfants.
  • Le Plan d’action économique du Canada porte ses fruits :
    • Depuis le creux de la récession, plus de 1,2 million d’emplois nets ont été créés, la majorité desquels sont des emplois à temps plein et bien rémunérés dans le secteur privé.
    • Le fardeau fiscal fédéral global est à son plus faible niveau en plus de 50 ans.
    • Selon Bloomberg, le Canada occupe le deuxième rang des meilleurs endroits au monde pour faire des affaires.

Citation

« Il a fallu de la discipline, du travail acharné et un plan à toute épreuve pour que le Canada soit sur la bonne voie pour rétablir l’équilibre budgétaire en 2015. Après tout, les budgets ne s’équilibrent pas d’eux-mêmes. Nous amorçons des consultations prébudgétaires officielles dans l’ensemble du pays et j’ai hâte de connaître les idées des Canadiens quant aux moyens par lesquels nous pouvons faire encore plus pour favoriser la création d’emplois, la croissance et la prospérité à long terme au cours de la prochaine phase du Plan d’action économique du Canada. »

- Joe Oliver, ministre des Finances

Produit connexe

Contacts

Nicholas Bergamini
Attaché de presse
Cabinet du ministre des Finances
613-369-5696

Stéphanie Rubec
Relations avec les médias
Ministère des Finances
613-369-4000

Restez branchés