Archivé - Le ministre Oliver consulte le secteur canadien des sciences et de la technologie

Informations archivées

Les informations archivées sont fournies aux fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elles ne sont pas assujetties aux normes Web du gouvernement du Canada et n'ont pas été modifiées ou mises à jour depuis leur archivage. Pour obtenir ces informations dans un autre format, veuillez communiquez avec nous.

La création d’emplois, la croissance et la prospérité à long terme demeurent les grandes priorités du gouvernement

Le 26 août 2014 – Toronto (Ontario) – Ministère des Finances

Le ministre des Finances, Joe Oliver, a assisté aujourd’hui à une table ronde de gens d’affaires organisée par AceTech, un organisme à but non lucratif qui fournit des services de formation et de mentorat aux chefs de la direction de sociétés novatrices.  Il a consulté les participants au sujet de la situation du secteur des sciences et de la technologie ainsi que de l’économie canadienne.

Le ministre Oliver a souligné les investissements importants effectués par le gouvernement dans les sciences, la technologie et l’innovation, investissements qui créent des emplois, stimulent la croissance et favorisent la prospérité à long terme dans l’ensemble du Canada.

Les faits en bref

  • Plus de 1,1 million d’emplois nets ont été créés au Canada depuis le creux de la récession, ce qui représente le meilleur bilan en la matière parmi les pays du Groupe des Sept (G-7).
  • En 2013, le Canada a bondi du sixième au deuxième rang dans le palmarès des meilleurs endroits pour faire des affaires établi par la firme Bloomberg. Les coûts fiscaux globaux des entreprises au Canada sont maintenant les plus bas du G-7, et ils sont inférieurs de 46 % à ceux qui prévalent aux États-Unis.
  • Depuis 2006, le gouvernement a accordé de nouvelles ressources totalisant plus de 11 milliards de dollars pour appuyer la recherche fondamentale et la recherche appliquée, le perfectionnement des talents, les infrastructures de recherche et les activités innovatrices dans le secteur privé, notamment en faisant mieux concorder le soutien fédéral pour la recherche avec les besoins des entreprises.
  • Le Plan d’action sur le capital de risque a été lancé en janvier 2013 pour accroître les investissements du secteur privé dans les entreprises en démarrage, et ainsi contribuer au dynamisme du secteur du capital de risque dirigé par le secteur privé au Canada.
  • En septembre 2013, le gouvernement a lancé le Programme canadien des accélérateurs et des incubateurs pour aider les entrepreneurs à créer de nouvelles sociétés et à exploiter le potentiel de leurs idées au moyen d’un mentorat intensif et d’autres ressources en vue de faire progresser leur entreprise.

Citations

« Nous vivons dans une économie mondiale très concurrentielle. Pour assurer notre prospérité future, nous devons être novateurs aujourd’hui. En collaboration avec des organismes comme AceTech, notre gouvernement investit des milliards de dollars en vue d’appuyer l’innovation canadienne, ce qui crée des emplois, stimule la croissance et favorise la prospérité à long terme dans l’ensemble du pays. »

- Joe Oliver, ministre des Finances

« À AceTech Ontario, nous axons nos efforts sur le soutien aux directeurs généraux et aux cadres supérieurs des entreprises ontariennes axées sur la technologie dans le but d’améliorer leur leadership en affaires, de développer leurs compétences et de s’assurer que leurs entreprises demeurent concurrentielles. Nous sommes ravis de tenir cette table ronde spéciale avec le ministre Oliver pour lui donner un aperçu du secteur de la technologie et des défis auxquels il est fait face. »

- Jo Ann Dizy, directrice exécutive d’AceTech Ontario

Liens connexes

Contacts

Melissa Lantsman
Directrice des communications
Cabinet du ministre des Finances
613-996-7861

Stéphanie Rubec
Relations avec les médias
Ministère des Finances
613-996-8080

Restez branchés