Archivé - Le prochain chapitre du succès économique du Canada

Informations archivées

Les informations archivées sont fournies aux fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elles ne sont pas assujetties aux normes Web du gouvernement du Canada et n'ont pas été modifiées ou mises à jour depuis leur archivage. Pour obtenir ces informations dans un autre format, veuillez communiquez avec nous.

Le 7 avril 2014 – Toronto (Ontario) – Ministère des Finances

Devant le Canadian Club of Toronto, dans son premier discours à titre de ministre des Finances, l’honorable Joe Oliver a réaffirmé aujourd’hui l’engagement du gouvernement Harper à rétablir l’équilibre budgétaire, qu’il a décrit comme l’assise qui permettra au gouvernement d’approfondir son solide bilan en matière de création d’emplois et de croissance pour les familles canadiennes qui travaillent fort.

Les faits en bref

  • Le Canada affiche la meilleure performance économique des pays du Groupe des Sept (G-7) depuis 2006.
  • Les familles canadiennes de toutes les catégories de revenu ont profité de cette forte performance, grâce à des allègements fiscaux totalisant près de 3 400 $ pour une famille moyenne de quatre personnes et à l’augmentation de plus de 45 % de la valeur nette des ménages du pays.
  • La dette nette de l’ensemble des administrations publiques du Canada est la plus faible parmi les pays du G-7. Selon les prévisions, le déficit fédéral reculera à 2,9 milliards de dollars en 2014-2015 et un excédent de plus de 6 milliards sera enregistré en 2015-2016. 
  • Tant le Fonds monétaire international que l’Organisation de coopération et de développement économiques prévoient que la croissance de l’économie canadienne sera l’une des plus fortes du G-7 sur la période couvrant cette année et l’an prochain.

Citations

« Depuis la récession, le Canada affiche le meilleur bilan de création d’emplois parmi les pays du G-7 – devant les États-Unis, devant le Royaume-Uni et devant l’Allemagne. En fait, l’économie canadienne a créé plus de 1 million d’emplois nets depuis 2009. »

« Une économie forte, dynamique et en croissance génère davantage de revenus fiscaux sans que l’on doive hausser les taux d’imposition. Ces revenus servent à financer d’importants programmes sociaux comme les soins de santé, l’éducation, les prestations de retraite et les mesures de soutien économique destinées aux familles. Tous les Canadiens comptent sur ces programmes qui aident à faire la grandeur de notre pays. Et en fin de compte, l’économie, c’est une question de gens, de leur niveau de vie et de leur qualité de vie. »

- Joe Oliver, ministre des Finances

Liens connexes

Contacts

Melissa Lantsman
Directrice des communications
Cabinet du ministre des Finances
613-996-7861

Jack Aubry
Relations avec les médias
Ministère des Finances
613-996-8080

Restez branchés