Archivé - Le ministre des Finances souligne les atouts du Canada ainsi que la relation entre le Canada et l’Australie

Informations archivées

Les informations archivées sont fournies aux fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elles ne sont pas assujetties aux normes Web du gouvernement du Canada et n'ont pas été modifiées ou mises à jour depuis leur archivage. Pour obtenir ces informations dans un autre format, veuillez communiquez avec nous.

Le Plan d'action économique de 2014 fera en sorte que le Canada maintienne l’avantage économique et financier qu’il a durement acquis

Le 24 février 2014 – Melbourne (Australie) – Ministère des Finances

Dans le cadre du Forum sur le leadership économique Australie-Canada, le ministre des Finances, Jim Flaherty, a expliqué aujourd’hui que le Canada était sur la bonne voie pour rétablir l’équilibre budgétaire en 2015, grâce à de nouvelles mesures contenues dans le Plan d’action économique de 2014 qui favoriseront la création d’emplois, l’innovation et les échanges commerciaux, et ce, dans le contexte d’une économie mondiale incertaine.

Le ministre a indiqué que le déficit fédéral avait diminué de près des deux tiers depuis 2009-2010 et qu’un excédent budgétaire de plus de 6 milliards de dollars était prévu en 2015-2016. Le ministre a également présenté des mesures du Plan d’action économique de 2014 pour favoriser les échanges commerciaux et l’entreprenariat canadien, soutenir la recherche de pointe et l’innovation, et promouvoir l’avantage du secteur financier canadien.

Le ministre a également fait l’éloge de l’Australie en tant qu’important partenaire commercial et précieux allié du Canada. Il a de plus encouragé les autres pays à suivre l’exemple de notre pays et de l’Australie à l’égard de la responsabilité dont ces derniers font preuve en matière de leadership économique et de gestion budgétaire, afin d’assurer une croissance économique mondiale forte et durable ainsi que la prospérité à long terme.

Les faits en bref

Prenant appui sur les atouts du Canada, le Plan d’action économique de 2014 poursuit la réalisation du plan du gouvernement pour la croissance et l’emploi, notamment grâce aux mesures suivantes :

  • Maintenir les impôts à un niveau bas pour favoriser la création d’emplois, l’innovation, l'investissement étranger et les échanges commerciaux, alléger le fardeau de l’observation des règles fiscales, et continuer d’assurer aux entreprises et aux investisseurs canadiens l’accès aux marchés dont ils ont besoin pour réussir dans l’économie mondiale.
  • Créer un nouveau fonds « Apogée Canada » pour l’excellence en recherche, financé à hauteur de 1,5 milliard de dollars au cours de la prochaine décennie, pour aider les établissements postsecondaires canadiens à exceller à l’échelle mondiale dans des domaines de recherche qui génèrent des avantages économiques à long terme pour le Canada.
  • Encourager la concurrence sur le marché des services financiers et améliorer la réglementation des marchés de capitaux du Canada au moyen de la mise en place d’un organisme coopératif de réglementation des marchés de capitaux.

Citations

« Le Plan d’action économique de 2014 s’appuie sur notre plan visant à rétablir l’équilibre budgétaire en 2015. Cet engagement envers la responsabilité financière a aidé le Canada à faire en sorte qu’il maintienne l’avantage économique et financier qu’il a durement acquis à l’échelle internationale, ce qui contribuera à favoriser une économie solide et en croissance qui génère des emplois stables et bien rémunérés pour les Canadiennes et les Canadiens. Cela favorisera dans le même temps l’élargissement des relations commerciales du Canada à l’étranger. »

- Jim Flaherty, ministre des Finances

Liens connexes

Contacts

Marie Prentice
Attachée de presse
Cabinet du ministre des Finances
613-996-7861

Jack Aubry
Relations avec les médias
Ministère des Finances
613-996-8080

Restez branchés