Edmonton (Alberta), le 12 novembre 2013
2013-147

Archivé - Le gouvernement Harper est sur la bonne voie pour rétablir l’équilibre budgétaire en 2015

Informations archivées

Les informations archivées sont fournies aux fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elles ne sont pas assujetties aux normes Web du gouvernement du Canada et n'ont pas été modifiées ou mises à jour depuis leur archivage. Pour obtenir ces informations dans un autre format, veuillez communiquez avec nous.

Documents connexes :


L’honorable Jim Flaherty, ministre des Finances, a rendu publique aujourd’hui la Mise à jour des projections économiques et budgétaires de 2013 devant la Chambre de commerce d’Edmonton. La Mise à jour de cette année confirme que le gouvernement demeure sur la bonne voie pour équilibrer le budget en 2015 et dégager un excédent de 3,7 milliards de dollars en 2015-2016.

« Notre gouvernement reconnaît l’importance de la gestion responsable des dépenses et de l’équilibre budgétaire pour assurer la croissance et la stabilité économiques à long terme. Nous sommes sur la bonne voie pour rétablir l’équilibre en 2015 sans accroître les taxes ou réduire les investissements que représentent les transferts à l’appui de la santé et des services sociaux, comme nous l’avons promis, a souligné le ministre Flaherty. Les budgets équilibrés permettent de maintenir les taux d’intérêt à de faibles niveaux, ce qui signifie que les impôts resteront bas, que le Canada sera encore un bon endroit où investir et que les programmes sociaux seront viables pour nos enfants et nos petits-enfants. En bref, les budgets équilibrés constituent un signe de stabilité, et la Mise à jour présentée aujourd’hui confirme que nous sommes sur la bonne voie pour remplir notre engagement en matière d’équilibre budgétaire. »

Le ministre Flaherty a également signalé que l’économie mondiale était toujours fragile, en raison de l’incertitude qui demeure à l’égard de la résilience des économies émergentes et des moyens que les États-Unis prendront pour réduire leur dette. « L’incertitude mondiale persistante et les récents exemples des conséquences des déficits constants et croissants qui proviennent de toutes les régions du monde montrent qu’il est d’autant plus important pour le Canada de maintenir sa priorité d’atteindre l’équilibre budgétaire », a soutenu le ministre Flaherty.

Dans son allocution, le ministre Flaherty a mis l’accent sur les récentes mesures prises par le gouvernement en réponse à la récession économique mondiale et sur des initiatives plus récentes de soutien à la croissance économique, comme le gel du taux de cotisation d’assurance-emploi et la conclusion d’une entente de principe entre le Canada et l’Union européenne sur un accord économique et commercial global, un accord historique.

« Les mesures économiques prises par notre gouvernement ont des répercussions évidentes : parmi les pays du G-7, le Canada présente le meilleur bilan au chapitre de la création d’emplois, soit plus d’un million de nouveaux emplois au cours de la reprise, il a enregistré la plus forte croissance des investissements des entreprises pendant la reprise, et il affiche le plus faible ratio de la dette nette. De plus, le fardeau fiscal canadien, par rapport à la taille de l’économie, est le plus faible depuis plus de 50 ans, a affirmé le ministre. À l’heure actuelle, le Canada est l’un des rares pays qui continuent de se voir attribuer une cote de crédit AAA, assortie de perspectives stables, de la part de toutes les grandes agences de notation. Grâce au maintien d’une démarche axée sur le long terme et à la prise de mesures énergiques et déterminées chaque fois que cela est nécessaire en cours de route, le Canada demeurera sur la bonne voie. »

Pour plus de renseignements, les médias peuvent communiquer avec :

Marie Prentice
Attachée de presse
Cabinet du ministre des Finances
613-996-7861

Jack Aubry
Relations avec les médias
Ministère des Finances
613-996-8080

Restez branchés :