Archivé - Notices biographiques

Informations archivées

Les informations archivées sont fournies aux fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elles ne sont pas assujetties aux normes Web du gouvernement du Canada et n'ont pas été modifiées ou mises à jour depuis leur archivage. Pour obtenir ces informations dans un autre format, veuillez communiquez avec nous.

Carole Taylor
Ancienne ministre des Finances
Gouvernement de la Colombie-Britannique
Députée provinciale de Vancouver-Langara

Mme Carole Taylor a été ministre des Finances du 16 juin 2005 au 23 juin 2008 après avoir été élue députée de la circonscription de Vancouver-Langara aux élections provinciales générales de 2005. Elle a été présidente de Radio-Canada/CBC de 2001 à 2005. Elle est bien connue pour sa carrière médiatique, au cours de laquelle elle a notamment animé les émissions W5, Canada AM et Pacific Report.

Parmi ses activités dans le monde des affaires, elle a présidé le Vancouver Board of Trade, la Société du port de Vancouver et la Société canadienne des ports. L'intérêt qu'elle porte à la saine gouvernance l'a amenée à siéger aux conseils d'administration des sociétés HSBC Holdings (London), Canfor et Fairmont Hotels, entre autres.

Mme Taylor a siégé à titre de conseillère indépendante au conseil municipal de Vancouver de 1986 à 1990. Elle y a présidé le comité des services culturels, communautaires et de quartier, le groupe de travail sur les enfants – qui a débouché sur l'établissement d'un poste municipal de porte-parole des enfants – et le comité des hôpitaux du district régional du Grand Vancouver.

À titre bénévole, Mme Taylor a été présidente du conseil d'administration de la bibliothèque publique de Vancouver, a siégé aux conseils du BC Children's Hospital et du British Columbia Institute of Technology (BCIT), et a collaboré étroitement avec l'organisme S.U.C.C.E.S.S. Par ailleurs, elle a dirigé la campagne Spirit of Vancouver, ce qui lui a valu le prix Spirit of Vancouver décerné par Tourism Vancouver.

Mme Taylor est titulaire d'un baccalauréat en anglais de l'Université de Toronto et de grades honorifiques de l'Université Simon Fraser, de la British Columbia Open University et du BCIT. Elle est également officier de l'Ordre du Canada.

Mme Taylor habite Vancouver avec son mari Art Phillips. Elle a deux enfants, Christopher et Samantha.

W. Geoffrey Beattie
Président
The Woodbridge Company Limited
Président suppléant
The Thomson Reuters Corporation

M. W. Geoffrey Beattie est le président de la Woodbridge Company Limited, une société de portefeuille privée appartenant à la famille Thomson. Avant avril 1998, il était associé de l'étude d'avocats Tory DesLauriers & Binnington. M. Beattie est l'un des administrateurs de la Banque Royale du Canada depuis le 23 mai 2001. Il est en outre président du conseil et administrateur à Bell Globemedia Inc. et siège au conseil consultatif du doyen de la Joseph L. Rotman School of Management de l'Université de Toronto ainsi qu'au conseil d'administration du University Health Network.

Paul Desmarais fils, O.C.
Président et chef de la direction
Power Corporation du Canada

Paul Desmarais fils est né à Sudbury (Ontario) en 1954. Il est titulaire d'un baccalauréat en commerce de l'Université McGill, ainsi que d'une maîtrise en administration des affaires de l'Institut européen d'administration des affaires, de Fontainebleau (France).

En 1996, M. Desmarais a été nommé président du conseil et cochef de la direction de la Power Corporation du Canada (PCC) et président du comité de direction de la Corporation Financière Power (CFP). Avant de se joindre à la PCC en 1981, il a travaillé chez S.G. Warburg & Co. à Londres, puis chez Standard Brands Incorporated, à New York. Il a été président et chef de l'exploitation de la CFP de 1986 à 1989, puis président du conseil d'administration de 1990 à 2005. Il en est le coprésident depuis 2008.

M. Desmarais est un administrateur et un membre du conseil de direction de nombreuses entreprises du groupe Power en Amérique du Nord. Il est également directeur général et vice-président du conseil d'administration de Pargesa Holding (Suisse) et membre du conseil d'administration du Groupe Bruxelles Lambert (Belgique), de Total SA, de GDF Suez et de Lafarge SA (France).

M. Desmarais est président du conseil d'administration du Forum économique international des Amériques, membre fondateur et président du comité consultatif international de l'École des hautes études commerciales de Montréal, et membre fondateur du comité consultatif international de la Faculté d'administration de l'Université McGill. Il est aussi coprésident de la campagne de financement nationale de Conservation de la nature Canada, vice-président et membre du comité de direction du Conseil canadien des chefs d'entreprise (CCCE), et membre du conseil stratégique national du Mazankowski Alberta Heart Institute.

Il est en outre membre du Conseil international et administrateur de l'Institut européen d'administration des affaires (INSEAD), et conseiller international pour Merrill Lynch.

George F.J. Gosbee
Président et PDG
Tristone Capital

M. George F.J. Gosbee a fondé Tristone Capital Inc. en septembre 2000. Il était auparavant directeur administratif de Newcrest Capital Inc., une entreprise nationale canadienne de placement. Avant d'assumer ses fonctions à Newcrest, il avait été directeur administratif et membre du comité de direction de Peters & Co. Limited, une société d'investissement spécialisée dans le secteur énergétique.

M. Gosbee est titulaire d'un baccalauréat en commerce de l'Université de Calgary. En 2004, il a été nommé au palmarès des 40 dirigeants canadiens de moins de 40 ans de la revue Report on Business du quotidien Globe and Mail. De plus, il a été désigné l'une des 50 personnes les plus influentes de l'Alberta ces trois dernières années par Alberta Venture Magazine. En 2005, la société Ernst and Young lui a décerné le titre d'entrepreneur de l'année de la région des Prairies.

M. Gosbee est vice-président de l'Alberta Investment Management Corporation, un fonds du gouvernement de l'Alberta d'une valeur de 70 milliards de dollars. Il est également président du conseil de l'Alberta College of Art and Design (ACAD), et il siège aux conseils de l'Alberta Economic Development Authority, de l'Edge School et du Libin Cardiovascular Institute of Alberta. D'autre part, il a été membre du conseil du Banff National Mountain Centre, de la Sandy Cross Conservation Foundation et de l'Art Gallery of Calgary.

Isabelle Hudon
Présidente
Marketel

Mme Hudon a été nommée présidente de Marketel en novembre 2008. Mme Hudon est très bien connue au Québec et est considérée comme une femme d'affaires expérimentée, aux qualités de leadership exceptionnelles qu'elle met au service de Marketel et de ses clients. Ses qualités d'entrepreneure dynamique, passionnée et dévouée lui ont valu d'être l'une des récipiendaires du Canada's Top 40 Under 40 (les 40 Canadiens les plus performants de moins de 40 ans) en 2005, ainsi que d'être reconnue en 2006 parmi les 100 femmes les plus influentes du Canada par Canada's Most Powerful Women: Top 100.

Mme Hudon a été présidente et chef de la direction de la Chambre de commerce du Montréal métropolitain à compter d'octobre 2004. Dans l'exercice de son mandat, elle a contribué de manière notable à la revitalisation des activités de la Chambre de commerce, démontrant un leadership solide face à plusieurs enjeux socio-économiques cruciaux pour le Grand Montréal, le Québec et le Canada. Avant de présider la Chambre de commerce, elle a occupé divers postes chez Bell Solutions globales, à l'Agence spatiale canadienne et à BCE Média, et a travaillé pour différents cabinets et ministères fédéraux.

Mme Hudon est membre du conseil d'administration de Holt Renfrew depuis plusieurs années. Elle préside les conseils d'administration de l'Université du Québec à Montréal, de la Société du Havre de Montréal et de la Fondation les petits trésors de l'Hôpital Rivière-des-Prairies, en plus de siéger au conseil d'Aéroports de Montréal.

James D. Irving
Président
J.D. Irving, Limited

M. James D. Irving est président de J.D. Irving, Limited (JDI), une société familiale diversifiée qui participe au milieu des affaires depuis plus de 125 ans.

Fondée en 1882, JDI exploite des entreprises dans l'Est du Canada (Nouveau-Brunswick, Nouvelle-Écosse, Île-du-Prince-Édouard, Québec, Ontario, Terre-Neuve-et-Labrador) et aux États-Unis. Elle compte une équipe dévouée de 15 000 associés dont les unités d'exploitation se situent dans les secteurs suivants : foresterie et produits forestiers; transports routiers, ferroviaires et maritimes; construction et industrie navale; vente de détail; équipement industriel, services et matériaux de construction; et produits de consommation.

JDI est parmi les cinq plus importants propriétaires fonciers privés d'Amérique du Nord, possédant plus de 3,4 millions d'acres en tenure franche. Tous les terrains forestiers exploitables de la société sont dotés d'une certification environnementale décernée aux termes de la Sustainable Forestry Initiative et du programme 14001 de l'Organisation internationale de normalisation.

Cette société est un chef de file du reboisement au Canada, ayant planté plus de 770 millions d'arbres de semis depuis 1957. De nombreux groupes environnementaux nationaux et internationaux, par exemple le Fonds mondial pour la nature (WWF), ont souligné ses efforts de recherche et de conservation.

M. Irving dirige activement les programmes de conservation et de recherche menés par JDI pour protéger le saumon sauvage de l'Atlantique ainsi que les partenariats qu'elle a noués avec des écoles intermédiaires, secondaires et postsecondaires. JDI a remporté plusieurs prix nationaux en éducation pour son leadership en faveur d'initiatives concertées entre les milieux des affaires et de l'enseignement au profit des jeunes.

M. Irving habite Saint John (Nouveau-Brunswick) avec sa femme Lynn. Ils ont quatre enfants.

Mike Lazaridis
Président et cochef de la direction
Research In Motion

M. Mike Lazaridis est reconnu dans la collectivité mondiale des technologies sans fil comme un visionnaire, un innovateur et un ingénieur extrêmement doué. La passion qu'il éprouve pour son travail a pris naissance alors qu'il habitait dans sa ville natale de Windsor (Ontario), où son amour des sciences et sa fascination pour l'électronique ont pu s'épanouir grâce au soutien de sa famille et aux écoles qu'il a fréquentées.

À titre de président et cochef de la direction de Research In Motion, une entreprise qu'il a fondée quand il étudiait à l'Université de Waterloo, M. Lazaridis est responsable de la stratégie relative aux produits, de la recherche et du développement, du développement des produits et de la fabrication. Il fait également preuve de leadership au sein de sa collectivité, et il est un ardent défenseur de l'éducation et de la recherche scientifique. Sa réussite en affaires lui permet de laisser libre cours à son côté philanthrope, qu'il exprime au moyen de généreux dons à sa collectivité et au pays.

M. Lazaridis a fait don de 75 millions de dollars à l'Université de Waterloo pour aider celle-ci à établir l'Institute for Quantum Computing. Il a aussi personnellement investi 150 millions de dollars dans le Perimeter Institute for Theoretical Physics (PI) et, grâce à son leadership et à ses efforts soutenus, il a permis de recueillir plus de 100 millions additionnels en fonds privés et publics pour ce centre d'excellence en sciences de calibre mondial. Le PI héberge un regroupement croissant de scientifiques internationaux qui s'emploient à repousser les limites de notre compréhension fondamentale de l'espace, du temps, de la matière et de l'information. Depuis son ouverture en 2001, l'institut a capté l'attention de la collectivité mondiale de la recherche scientifique et de la sensibilisation en matière d'éducation. Le centre indépendant est aujourd'hui associé à plus de 30 universités canadiennes et à un nombre de plus en plus important d'établissements ailleurs dans le monde.

M. Lazaridis est titulaire de doctorats honorifiques de l'Université de Waterloo (ingénierie), de l'Université McMaster, de l'Université de Windsor et de l'Université Laval. On lui a décerné le prix le plus prestigieux au Canada en matière d'innovation, soit le prix principal Ernest C. Manning, et le TIME Magazine l'a classé parmi les 100 personnes les plus influentes. M. Lazaridis est membre de la Société royale du Canada, a été reçu membre de l'Ordre de l'Ontario et est un Officier de l'Ordre du Canada.

Jack Mintz
Titulaire de la chaire James S. et Barbara A. Palmer d'étude des politiques publiques

M. Jack Mintz a été nommé titulaire de la chaire Palmer d'étude des politiques publiques à l'Université de Calgary en janvier 2008. Il dirige actuellement la mise sur pied de l'École d'étude des politiques publiques de l'Université de Calgary.

M. Mintz est l'auteur de nombreuses publications dans le domaine de l'économie publique, et une revue du Royaume-Uni l'a qualifié de l'un des fiscalistes les plus influents du monde en 2004. Il est directeur associé des revues International Tax and Public Finance et Canadian Tax Journal, et il est chercheur auprès du groupe CESifo, de Munich, en Allemagne, et du Centre for Business Taxation Institute, de l'Université d'Oxford. Il collabore régulièrement à la revue Canadian Business et au quotidien The National Post, et il a rédigé de nombreux articles parus dans d'autres médias imprimés.

M. Mintz siège actuellement à divers comités et aux conseils de Brookfield Asset Management, de la Compagnie pétrolière Impérial Limitée, de l'Office ontarien de financement, du Conseil national de la statistique, de Statistique Canada, du Musée royal de l'Ontario ainsi qu'au conseil de gestion de l'Institut international de finances publiques.

Il a été professeur d'économie de l'entreprise à la Joseph L. Rotman School of Management de 1989 à 2007, professeur invité à l'École de droit de l'Université de New York en 2007, président et chef de la direction de l'Institut C. D. Howe de 1999 à 2006, économiste invité Clifford-Clark au ministère des Finances, à Ottawa, président du Comité technique de la fiscalité des entreprises du gouvernement fédéral en 1996 et 1997 ainsi que doyen associé aux études de la Faculté de gestion de l'Université de Toronto de 1993 à 1995. En outre, il a été chef de la rédaction et fondateur de la revue International Tax and Public Finance, publiée par Kluwer Academic Publishers de 1994 à 2001, et il a présidé récemment la commission consultative sur la politique financière et la politique d'investissement de l'Alberta, qui a fait rapport au ministre des Finances de cette province.

En 2002, son livre intitulé Most Favored Nation: Building A Framework for Smart Economic Policy lui a mérité le prix Purvis du meilleur ouvrage de politique économique et d'être finaliste en lice pour le prix Donner du meilleur livre de politique gouvernementale.

M. Mintz a aussi été consultant auprès de nombreux organismes, dont la Banque mondiale, le Fonds monétaire international, l'Organisation de coopération et de développement économiques, de même que des gouvernements du Canada, de l'Alberta, du Nouveau-Brunswick, de l'Ontario et de la Saskatchewan et de diverses organisations commerciales et sans but lucratif.

James A. Pattison
Président du conseil et PDG
Jim Pattison Group

M. James A. Pattison est un entrepreneur de Vancouver et président du conseil, PDG et unique propriétaire de Jim Pattison Group, l'une des plus importantes sociétés fermées canadiennes.

M. Pattison est né dans la localité rurale de Luseland (Saskatchewan) en 1928. Il déménage à Vancouver avec ses parents en 1935. Encore enfant, il vend des abonnements de revue et des semences de jardin de porte à porte. Étudiant à l'Université de la Colombie-Britannique, il lave des voitures et vend des véhicules d'occasion. Il abandonne ses études collégiales mais fait carrière avec succès dans la vente d'automobiles dans les années 1950, tant et si bien qu'il peut s'offrir sa première concession à Vancouver, en 1961.

M. Pattison devient progressivement propriétaire de 13 concessions automobiles dans le sud-ouest de la Colombie-Britannique. En 1965, M. Pattison se porte acquéreur de la station CJOR-AM de Vancouver, l'une des 20 qu'il allait posséder par la suite. Cela marque le début de la grande diversification commerciale de son entreprise, dont il a dit plus tard : « Ma stratégie commerciale consiste à ne pas mettre tous mes œufs dans le même panier. » Son empire s'est peu à peu étendu à des domaines diversifiés, dont les transports, les communications, les produits alimentaires, l'emballage, l'immobilier, les services financiers, et il comprend 27 musées Ripley's Believe It or Not dans 9 pays. La revue Canadian Business a estimé la valeur nette de Jim Pattison Group à 5,2 milliards de dollars et l'a classée 50e parmi les sociétés qui exerçaient le plus d'influence sur l'évolution de l'économie canadienne. À ce moment, les entreprises du groupe employaient plus de 26 000 personnes réparties entre 376 bureaux dans 48 pays.

M. Pattison a siégé aux conseils de diverses entreprises et fondations, y compris la Banque TD, Chemin de fer Canadien Pacifique Limitée et la Ronald Reagan Presidential Foundation. Il a été président d'Expo 86, l'exposition mondiale couronnée de succès qui a ménagé une place à Vancouver sur la scène internationale. Il a exercé cette fonction non rémunérée pendant cinq ans environ, ce qui lui a valu l'admiration de nombreux Britanno-Colombiens. C'est en grande partie en hommage à ces efforts qu'il a été nommé officier de l'Ordre du Canada en 1987. Il a accédé à l'Ordre de la Colombie-Britannique en 1990. Il a épousé sa petite amie d'enfance, avec qui il a trois enfants.

Ajit Someshwar
Chef de la direction
CSI Consulting

M. Someshwar est né à Bombay (Mumbai), en Inde. Il détient un diplôme spécialisé en commerce de l'Université de Bombay et a obtenu le titre de comptable agréé en Inde. Par la suite, il a également obtenu au Royaume-Uni le titre de comptable agréé. Il rédige présentement un ouvrage sur l'histoire et l'influence de la diaspora indienne, laquelle compte 20 millions de personnes.

M. Someshwar a quitté Londres pour s'installer au Canada, où il a lancé une importante entreprise de gestion des technologies de l'information et du risque, CSI Consulting. Il est aujourd'hui le président et chef de la direction de cette entreprise, établie à Toronto. Il est également président et chef de la direction de Bates Management Consulting Inc. et directeur d'Iter 8, entreprise spécialisée en solutions technologiques qui facilite les systèmes d'assurance pour le milieu des affaires.

M. Someshwar participe à des tribunes de politiques publiques, devant lesquelles il prend régulièrement la parole, telles que la Canada India Foundation, un organisme voué à la promotion des relations bilatérales entre le Canada et l'Inde, et dont il est présentement l'animateur national. Plus tôt cette année, il a été nommé au conseil d'administration d'Exportation et développement Canada. Il participe aussi activement à des collectes de fonds pour divers organismes de bienfaisance.

Établie depuis 1996, CSI Consulting Inc. est une firme de ressources en technologies de l'information qui offre ses services aux secteurs public et privé du Canada.

Annette Verschuren
Présidente de division
Home Depot Canada

Mme Annette Verschuren est présidente de division chargée de l'entreprise canadienne de Home Depot, et elle supervise l'exploitation de la société en Chine. Elle est au service de Home Depot depuis 1996 et a surveillé l'expansion rapide de Home Depot Canada. Elle est responsable de la position de premier rang qu'occupe l'entreprise dans le secteur de la vente de détail de matériaux de rénovation résidentielle.

Mme Verschuren a commencé sa carrière en tant qu'agente de développement à la Société de développement du Cap-Breton (charbonnage) à Sydney (Nouvelle-Écosse). Elle est ensuite devenue vice-présidente de direction à la Corporation de développement des investissements du Canada, où elle a privatisé diverses sociétés d'État. Par la suite, elle a accédé au poste de vice-présidente à l'expansion des affaires d'Imasco Ltd. (société de portefeuille canadienne). Avant d'entrer en fonction à Home Depot, Mme Verschuren a été présidente et copropriétaire de Michael's of Canada (boutiques de fournitures d'artisanat) de 1993 à 1996.

Elle s'est vu décerner un doctorat par les universités Mount Saint Vincent et St. Francis Xavier, et elle a été désignée récemment chef d'entreprise remarquable de 2006 par l'Université Wilfrid Laurier. De plus, le Conseil canadien du commerce de détail l'a nommée détaillante canadienne de distinction 2005.

Originaire de North Sydney (Nouvelle-Écosse), Mme Verschuren a été nommée par le premier ministre Harper au Conseil nord-américain de la compétitivité (CNAC), organisme établi depuis peu dans le cadre du Partenariat nord-américain pour la sécurité et la prospérité. Elle siège, par ailleurs, au conseil de Liberty Mutual, de Boston, elle est chancelière de l'Université du Cap-Breton, elle est administratrice du Conseil canadien des chefs d'entreprise, elle préside le conseil du président national de l'Habitat pour l'humanité de même que le Conseil des entreprises pour le bénévolat. Elle est titulaire d'un baccalauréat en administration des affaires de l'Université St. Francis Xavier d'Antigonish (Nouvelle-Écosse).