Gouvernement du Canada
Symbole du gouvernement du Canada

 

 

Liens de la barre de menu commune

Archivé

Cette page Web a été archivée dans le Web.

Table des matières  Suivant

Aperçu

Maintenir un leadership économique fort et responsable

De plus en plus de données laissent croire que les États-Unis et plusieurs autres grandes économies sont maintenant en récession. Le Canada a mieux résisté au ralentissement que presque tous les autres pays; la demande intérieure a poursuivi son expansion à un rythme plus lent, mais solide, et l’emploi a continué de croître. Le Canada n’est toutefois pas à l’abri des mouvements de l’économie mondiale; les économistes du secteur privé s’entendent pour dire qu’il sera en récession technique au cours des prochains mois.

En outre, l’incertitude et les risques qui pèsent sur les perspectives économiques sont plus grands qu’à l’habitude. Vu la faiblesse de l’économie américaine et l’intensification des perturbations sur les marchés financiers mondiaux, les risques à la baisse pour les perspectives économiques du Canada sont nettement prépondérants.

Le Canada affronte cette période d’incertitude mondiale dans une position relativement forte, ce qui est attribuable à la saine situation des institutions financières canadiennes et à la solidité financière des ménages, des sociétés et des gouvernements.

La situation financière solide du Canada a permis au gouvernement d’accorder d’importants allégements fiscaux permanents de portée générale et de faire des investissements inégalés dans l’infrastructure.

  • En 2009-2010, les Canadiens et les entreprises canadiennes paieront 31 milliards de dollars de moins en impôts et en taxes, soit près de 2 % du produit intérieur brut, par suite des réductions mises en œuvre par le gouvernement depuis 2006.
  • Le niveau de financement accordé par le gouvernement fédéral en 2009 aux projets d’infrastructure des provinces, des territoires et des municipalités sera le double de celui de 2007.

Contrairement aux mesures fiscales temporaires adoptées dans d’autres pays, les réductions d’impôt dont bénificient les Canadiens sont permanentes et viables.

Les mesures prises par le gouvernement aideront de façon marquée à stabiliser l’économie canadienne pendant la période de ralentissement mondial, et elles la renforceront à long terme.

L’évolution récente de la conjoncture économique et financière mondiale met en relief l’importance de maintenir et de renforcer les facteurs fondamentaux déjà solides de l’économie canadienne. C’est pourquoi le présent énoncé économique et financier prévoit des mesures pour protéger notre avantage financier durement acquis et pour accroître la stabilité de notre système financier.

Protéger notre avantage financier durement acquis

Une saine gestion financière est la pierre d’assise de la stratégie économique adoptée par le gouvernement. Elle constitue une façon d’accroître le niveau de vie des Canadiens aujourd’hui et à l’avenir.

Le gouvernement a retranché 37 milliards de dollars de la dette fédérale au cours des trois dernières années, et les titres d’emprunt émis par le gouvernement du Canada sont maintenant considérés comme l’investissement le plus sûr au monde. Cela profite chaque jour aux Canadiens et aux entreprises canadiennes parce que les titres du gouvernement constituent la référence en matière de taux d’intérêt au pays. La réduction de la dette nous permet aussi de procéder aux investissements nécessaires et d’assurer la prestation des services publics sans que nos enfants et nos petits-enfants héritent de la facture.

Le gouvernement continuera de gérer les dépenses de manière responsable. À cette fin, le présent énoncé économique :

  • renferme des initiatives importantes et mesurées pour garantir l’efficacité des opérations du gouvernement et en réduire les coûts;
  • prévoit des mesures législatives pour assurer la viabilité de la rémunération dans le secteur public fédéral pendant une période de quatre ans et pour moderniser le régime d’équité salariale;
  • place la péréquation sur une trajectoire de croissance viable, alors que le Transfert canadien en matière de santé et le Transfert canadien en matière de programmes sociaux restent inchangés et poursuivront leur croissance comme prévu.

Ces mesures permettront au gouvernement de continuer à planifier en vue de maintenir l’équilibre budgétaire au cours de cet exercice et des cinq suivants. Cependant, étant donné la volatilité de la situation économique et le fléchissement rapide des prix des produits de base, on ne peut exclure la possibilité d’un déficit.

Renforcer la stabilité du système financier

Les récentes turbulences sur les marchés financiers mondiaux mettent en évidence l’importance déterminante du système de réglementation financière solide du Canada.

Le gouvernement a déjà pris d’importantes mesures pour renforcer et préserver la compétitivité du secteur financier, de renommée mondiale, du Canada.

Le présent énoncé renferme des mesures additionnelles aux fins suivantes :

  • soutenir le système financier dans des situations exceptionnelles;
  • offrir des allégements temporaires aux aînés ayant un fonds enregistré de revenu de retraite et aux régimes de retraite privés sous réglementation fédérale qui sont touchés par la récente détérioration des conditions du marché;
  • accroître la disponibilité du crédit pour les entreprises canadiennes touchées par la crise financière mondiale, par l’entremise des sociétés d’État.

Ces mesures permettront au Canada de s’acquitter de ses responsabilités et de remplir son engagement d’assurer la stabilité du système financier à titre de membre du Groupe des Vingt (G20).

Plan pour l’avenir

Le gouvernement est conscient qu’en plus de s’attaquer aux défis économiques de l’heure, il doit aussi adopter des politiques pour stimuler la croissance économique à long terme. Le pays a tiré parti d’un plan économique clair, Avantage Canada – Bâtir une économie forte pour les Canadiens, et d’un engagement déterminé à appliquer ce plan. Beaucoup de progrès ont été réalisés depuis 2006, comme en témoigne la résilience de notre pays en cette période d’incertitude économique et de perturbation des marchés financiers.

Le gouvernement consultera les Canadiens et les provinces et territoires pour mettre au point des solutions aux problèmes économiques à court terme, tout en poursuivant la mise en œuvre de son plan économique à long terme. Les priorités immédiates du gouvernement consistent à accélérer les investissements dans l’infrastructure, à améliorer les débouchés pour les travailleurs et les secteurs touchés par les conditions économiques actuelles, à renforcer notre système financier de calibre mondial conformément à nos engagements à titre de membre du G20, et à accroître la compétitivité de l’économie canadienne.

Au cours des prochains mois, le gouvernement surveillera étroitement la situation économique. Il continuera de prendre les mesures nécessaires pour soutenir l’économie, en veillant à l’équilibre entre les bienfaits économiques de ces mesures et leur incidence sur la situation financière du pays. Si les mesures budgétaires adoptées pour protéger l’économie ou une nouvelle détérioration de la situation économique devaient se traduire par un déficit, le gouvernement ferait en sorte que ce déficit soit temporaire.

Table des matières  Suivant