Bâtir le Canada pour le XXIe siècle
triangle.gif (2264 bytes)budtext.gif (3819 bytes)
- Page principale - Budget interactif -

Archivé - Une approche équilibrée de la gestion économique et financière

Informations archivées

Les informations archivées sont fournies aux fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elles ne sont pas assujetties aux normes Web du gouvernement du Canada et n'ont pas été modifiées ou mises à jour depuis leur archivage. Pour obtenir ces informations dans un autre format, veuillez communiquez avec nous.

Février 1998


« La déclaration que je vais faire maintenant, aucun gouvernement canadien n'a été en mesure de la prononcer depuis près de 50 ans. Nous aurons un budget équilibré l'an prochain. Nous aurons encore un budget équilibré l'année suivante. Et nous aurons un budget équilibré dès cette année. Cette réussite, nous la devons aux Canadiens, non au gouvernement. »

Le ministre des Finances, Paul Martin
Discours du budget de 1998

Un plan qui porte fruit

Le gouvernement poursuivra sa saine gestion économique et financière du pays -- c'est une approche qui porte fruit.

Réduction de l'endettement

La meilleure façon de mesurer l'endettement d'un pays est de le comparer à la taille de son économie ou à son produit intérieur brut (PIB). Le ratio de la dette au PIB mesure la dette par rapport à la production et indique ainsi la capacité d'une économie de gérer sa dette. Plus le ratio est faible, mieux la dette est gérable.

Alors que le Canada se prépare à entrer dans le prochain millénaire, l'un de ses principaux défis est de placer le ratio de la dette au PIB sur une trajectoire descendante permanente. À cette fin, le gouvernement entend appliquer une stratégie en deux volets :

Plan de remboursement de la dette

Le Plan de remboursement de la dette se compose de trois grands éléments :

Grâce à ce plan, le ratio de la dette au PIB devrait chuter à environ 63 p. 100 en 1999-2000.

Excédent financier

Aux fins des comparaisons internationales, la mesure jugée la plus valable du solde budgétaire repose sur les besoins financiers et l'excédent -- une mesure qui représente essentiellement l'argent frais que le gouvernement doit emprunter sur les marchés de capitaux.

Suivant cette méthode, le Canada affiche la meilleure performance parmi tous les pays du G-7 :

Une approche équilibrée

Pour qu'une stratégie de réduction de la dette porte fruit, il faut que les mesures fiscales soient complétées par des investissements, essentiels à la création d'emplois à long terme, ceux-ci favorisant en retour une croissance économique soutenue.

Le budget de 1998 fait fond sur les mesures prises dans les budgets antérieurs, grâce à des investissements et à des mesures fiscales ciblées pour bâtir une économie forte et une société solidaire. Quatre-vingts pour cent des nouvelles mesures de dépenses dans le présent budget reflètent deux des grandes priorités des Canadiens.

Maintien du contrôle des dépenses

Malgré toutes les mesures de dépenses proposées dans le budget, les dépenses de programmes du gouvernement fédéral continueront de diminuer par rapport à la taille de l'économie (PIB).

Maintien du contrôle de l'inflation

Le gouvernement est aussi déterminé à faire en sorte que le taux d'inflation au Canada reste faible .

Où obtenir un supplément d'information?

Pour de plus amples renseignements, communiquer avec le ministère des Finances, aux renseignements généraux, au (613) 992-1573.

Il est possible d'obtenir des exemplaires du présent dépliant, ainsi que d'autres renseignements ayant trait à la Stratégie canadienne pour l'égalité des chances, dans les établissements d'enseignement post-secondaire de tout le Canada.

Pour obtenir des exemplaires du présent dépliant ou des documents budgétaires, s'adresser au :

Centre de distribution
Ministère des Finances
300, avenue Laurier Ouest
Ottawa (Ontario) K1A 0G5
Téléphone : (613) 995-2855
Télécopieur : (613) 996-0518

- Page principale - Budget interactif -