Redoubler d'efforts afin de réaliser des progrès pour la classe moyenne

Le 24 octobre 2017 – Ottawa (Ontario) – Ministère des Finances Canada

Lorsque l'économie fonctionne pour la classe moyenne, le pays fonctionne pour tout le monde. Les investissements réalisés par le gouvernement du Canada dans les personnes, les communautés et notre économie sont productifs. En effet, le Canada a désormais le rythme de croissance le plus soutenu du G7 et il figure parmi les pays ayant la croissance de l'emploi la plus forte depuis une décennie. Grâce à ces bons résultats, le gouvernement peut réinvestir les fruits de cette croissance dans les personnes qui y ont contribué le plus.

Par l'entremise de l'Énoncé économique de l'automne, le gouvernement va :

  • Renforcer l'allocation canadienne pour enfants (ACE) en l'ajustant aux augmentations annuelles du coût de la vie à compter de juillet 2018, soit deux ans plus tôt que prévu. L'ACE ainsi bonifiée permettra à un parent seul avec deux enfants et disposant d'un salaire de 35 000 $ de recevoir 560 $ pour élever ses enfants au cours de l'année de prestations 2019-2020. Cette somme, représentant plus d'argent et exonérée d'impôt, pourra servir à acheter des livres ou des vêtements chauds pour l'hiver, ou à payer des leçons de patinage. L'ACE renforcera la confiance des familles, ce qui aura à coup sûr un impact direct sur la croissance économique.
  • Mettre plus d'argent dans les poches des travailleurs à faible revenu – notamment les familles sans enfants et les Canadiens célibataires de plus en plus nombreux – en bonifiant la prestation fiscale pour le revenu de travail (PFRT) de 500 millions de dollars de plus par année à partir de 2019.  Cette bonification viendra s'ajouter à l'augmentation annuelle d'environ 250 millions qui entrera en vigueur cette même année dans le cadre de la bonification du Régime de pensions du Canada. Ces deux mesures permettront d'augmenter d'environ 65 %, en 2019, le montant total que le gouvernement dépense au titre de la PFRT, venant ainsi augmenter les prestations destinées aux bénéficiaires actuels et le nombre de Canadiens qui reçoivent un soutien.
  • Aider les petites entreprises à investir, à se développer et à créer des emplois en réduisant le taux d'imposition des petites sociétés à 10 % à compter du 1er janvier 2018, et à 9 % à compter du 1er janvier 2019. Pour une petite entreprise, cette mesure s'accompagnera d'une économie d'impôt des sociétés pouvant aller jusqu'à 7 500 $ par an, une somme qu'elle pourra réinvestir dans sa croissance.
  • Apporter d'importants changements au régime fiscal de sorte que les faibles taux d'imposition des sociétés du Canada servent à appuyer les entreprises, et non à procurer des avantages fiscaux inéquitables au 1 % des Canadiens les plus riches.

Le ministre des Finances Canada, Bill Morneau, a déposé aujourd'hui un Avis de motion de voies et moyens devant la Chambre des communes contenant des propositions de changements législatifs afin de bonifier l'ACE et de réduire le taux d'imposition des petites entreprises. L'Énoncé économique de l'automne d'aujourd'hui contient également une mise à jour illustrant la façon dont les investissements dans l'économie et dans la classe moyenne produisent des résultats concrets pour les Canadiens.

  • L'économie du Canada évolue à un rythme supérieur – et de loin – à celui des autres pays du G7, en affichant au cours de la dernière année un taux de croissance moyen de 3,7 %, soit son taux le plus élevé depuis le début de l'année 2006.
  • La croissance de l'emploi est forte, avec plus de 450 000 nouveaux emplois créés au cours des deux dernières années, et le taux de chômage est à son niveau le plus bas depuis 2008. Le chômage chez les jeunes a atteint son plus bas niveau historique.
  • La croissance devrait être de 3,1 % en 2017, soit un taux bien supérieur aux attentes du début de l'année. Les perspectives budgétaires se sont améliorées en moyenne de plus de 8,6 milliards de dollars par année par rapport aux projections établies dans le budget de 2017 en mars dernier.

Le gouvernement prévoit de renforcer la classe moyenne et de s'assurer que les Canadiennes et les Canadiens disposent du soutien, des ressources et de la confiance dont ils ont besoin pour réussir, créer des employés et assurer la croissance de notre économie. Le fait que l'économie canadienne soit en expansion permet au gouvernement d'afficher un meilleur bilan. La situation financière du Canada demeure solide, et le gouvernement veillera à ce que le ratio de la dette au produit intérieur brut poursuive sa tendance à la baisse de façon à préserver la santé financière du Canada et à pouvoir continuer d'investir dans les personnes qui contribuent au succès de notre pays.

Citation

« Notre plan consistant à investir dans les personnes et les communautés marche. L'économie canadienne a connu une croissance inégalée au cours des dix dernières années, ce qui nous a permis d'en faire encore plus pour aider la classe moyenne et ceux qui travaillent fort pour en faire partie. Grâce à la réduction de l'impôt des petites entreprises, à un soutien accru pour les parents et à plus d'argent dans les poches des travailleurs à faible revenu, nous travaillons à faire croître l'économie d'une façon qui sera avantageuse pour tous les Canadiens. Et c'est exactement la mission que les Canadiennes et les Canadiens nous ont confiée. »

- Bill Morneau, ministre des Finances

Produits connexes

Les médias peuvent s'adresser à :

Chloé Luciani-Girouard
Attachée de presse
Cabinet du ministre des Finances
chloe.luciani-girouard@canada.ca
613-369-5699

Relations avec les médias
Ministère des Finances Canada
fin.media-media.fin@canada.ca
613-369-4000

Demandes de renseignements généraux

Téléphone : 613-369-3710
Télécopieur : 613-369-4065
Téléimprimeur : 613-369-3230
Courriel : fin.financepublic-financepublique.fin@canada.ca

Restez branchés