Archivé - Le gouvernement Harper publie la Mise à jour des projections économiques et budgétaires

Informations archivées

Les informations archivées sont fournies aux fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elles ne sont pas assujetties aux normes Web du gouvernement du Canada et n'ont pas été modifiées ou mises à jour depuis leur archivage. Pour obtenir ces informations dans un autre format, veuillez communiquez avec nous.

Le Canada demeure sur la bonne voie pour rétablir l'équilibre budgétaire en 2015

Le 12 novembre 2014 – Toronto (Ontario) – Ministère des Finances

Le ministre des Finances, Joe Oliver, a publié aujourd’hui la Mise à jour des projections économiques et budgétaires annuelle, qui confirme que le gouvernement demeure sur la bonne voie pour rétablir l’équilibre budgétaire en 2015, grâce à un excédent prévu de 1,9 milliard de dollars.

Le ministre Oliver a souligné la réussite économique impressionnante du pays au chapitre de la création d’emplois, de la croissance et de la prospérité à long terme. Il a aussi mentionné la croissance faible et inégale de l’économie mondiale, qui contraste avec la situation canadienne, à la suite de la crise économique et financière la plus prononcée depuis la Grande Dépression. Le ministre a fait valoir que, comparativement à la situation économique difficile que connaissent d’autres pays, le gouvernement Harper était toujours déterminé à poursuivre la mise en œuvre de son plan axé sur des impôts bas pour créer des emplois et favoriser la croissance.

Le ministre Oliver a également mis en relief les plus récentes baisses d’impôt et la bonification des prestations annoncées par le gouvernement. Ces mesures, qui permettront aux familles canadiennes de conserver une plus grande part de leur argent, consistent à bonifier la Prestation universelle pour la garde d’enfants et à élargir sa portée, à mettre en place la baisse d’impôt pour les familles, à augmenter les plafonds de la déduction pour frais de garde d’enfants et à doubler le montant du crédit d’impôt pour la condition physique des enfants de même qu’à faire de celui-ci un crédit remboursable, rendant ainsi le fait d’élever des enfants en santé plus abordable pour les familles canadiennes.

Les faits en bref

  • Les dernières baisses d’impôt et la bonification des prestations présentées par le gouvernement Harper représentent des économies de près de 27 milliards de dollars dont les familles profiteront cette année et au cours des cinq années suivantes.
  • Chaque famille canadienne qui a des enfants de moins de 18 ans conservera une plus grande part de ses revenus grâce à ces baisses d’impôt et ces prestations bonifiées.
  • Le fardeau fiscal fédéral est aujourd’hui à son niveau le plus bas en plus de 50 ans.
  • Plus de 1,2 million de Canadiens de plus travaillent actuellement comparativement au début de la reprise, en juillet 2009, ce qui correspond à une hausse de 7,3 % de l’emploi, soit l’un des meilleurs bilans à ce chapitre parmi les pays du Groupe des Sept (G-7).
  • Le gouvernement Harper demeure déterminé à aider les entreprises à prospérer et à créer des emplois bien rémunérés pour les Canadiens. À cette fin, le nouveau crédit pour l’emploi visant les petites entreprises aidera les employeurs à embaucher de nouveaux travailleurs ou à investir en formation supplémentaire, ainsi qu’à faire croître leur entreprise.
  • Le ratio de la dette fédérale au produit intérieur brut (PIB) devrait être ramené d’ici 2017 à un niveau inférieur à celui qui existait avant la récession, ce qui contribuera à garantir que la dette nette de l’ensemble des administrations publiques du Canada continuera de diminuer pour demeurer la plus faible parmi les pays du G-7. Le gouvernement est sur la bonne voie pour remplir son engagement de réduire le ratio de la dette fédérale au PIB à 25 % d’ici 2021.
  • En plus de faire croître la taille de l’économie, le gouvernement réduira la taille de la dette fédérale à l’aide des fonds annuels pour éventualités non utilisés.

Citation

« Le Canada a fait d’importants progrès, mais l’économie mondiale demeure fragile. Sous la direction du premier ministre Stephen Harper, notre gouvernement s’est donné un plan pour relever ces défis – un plan qui donne des résultats – et nous devons maintenir le cap. Notre gouvernement prend des mesures pour que les familles canadiennes conservent une plus grande part de leurs revenus. Nous continuerons de poser les gestes nécessaires pour assurer la prospérité des générations actuelles et futures. La grande priorité de notre gouvernement demeure l’engagement pris envers tous les Canadiens, d’un océan à l’autre, de créer des emplois et de leur donner des possibilités. »

- Joe Oliver, ministre des Finances

Produits connexes

Contacts

Nicholas Bergamini
Attaché de presse
Cabinet du ministre des Finances
613-369-5696

Stéphanie Rubec
Relations avec les médias
Ministère des Finances
613-369-4000

Restez branchés