Archivé - Le ministre d’État (Finances) annonce la nomination de la première chef du développement de la littératie financière du Canada

Informations archivées

Les informations archivées sont fournies aux fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elles ne sont pas assujetties aux normes Web du gouvernement du Canada et n'ont pas été modifiées ou mises à jour depuis leur archivage. Pour obtenir ces informations dans un autre format, veuillez communiquez avec nous.

Une experte des questions nationales et internationales de littératie financière tracera la voie à suivre

Le 15 avril 2014 – Ottawa (Ontario) – Ministère des Finances

Le ministre d’État (Finances), Kevin Sorenson, a annoncé aujourd’hui la nomination de Mme Jane Rooney, une responsable chevronnée des politiques nationales et internationales en matière de littératie financière, à titre de toute première chef du développement de la littératie financière du Canada. Cette nomination pousse plus loin les initiatives en cours du gouvernement Harper en matière de protection des consommateurs. Le ministre Sorenson a fait cette annonce historique lors de la visite d’une école d’Ottawa où il a aidé à souligner la journée « Parlons d’argent avec nos enfants », créée par la Fondation canadienne d’éducation économique et commanditée par BMO Groupe financier.

Le Canada est reconnu dans le monde entier comme un chef de file en matière de littératie financière. Après avoir mis sur pied le Groupe de travail sur la littératie financière, puis désigné le mois de novembre « Mois de la littératie financière » en vertu d’un projet de loi d’initiative parlementaire déposé par James Rajotte, député d’Edmonton-Leduc, le gouvernement Harper continue de faire preuve de leadership en nommant aujourd’hui un chef du développement de la littératie financière. Le Groupe de travail sur la littératie financière a formulé un certain nombre de recommandations, dont la nomination d’un chef de la littératie financière, dans le but d’aider à faire en sorte que les Canadiennes et les Canadiens disposent de toutes les connaissances et des compétences requises pour prendre des décisions financières responsables.

La Loi sur le chef du développement de la littératie financière prévoit la nomination d’un chef du développement de la littératie financière au sein de l’Agence de la consommation en matière financière du Canada. Le chef du développement de la littératie financière aura pour mandat de collaborer avec les intervenants du domaine et de coordonner des activités à l’appui d’initiatives qui renforcent la littératie financière des Canadiens et d’y contribuer.

Le gouvernement Harper s’est efforcé de rehausser la littératie financière en mobilisant les intervenants afin de mieux comprendre les défis particuliers que doivent relever les aînés. Sous la direction de la chef du développement de la littératie financière, il tiendra des consultations sur l’élaboration d’une stratégie nationale en matière de littératie financière qui répondra précisément aux besoins des aînés.

Les faits en bref

  • Le poste de chef du développement de la littératie financière a été créé en vertu de la Loi sur le chef du développement de la littératie financière en mars 2013, faisant suite à la principale recommandation du Groupe de travail sur la littératie financière.
  • Le chef du développement de la littératie financière a pour mandat de collaborer avec les intervenants et de coordonner les initiatives qui contribuent à accroître la littératie financière des Canadiens et d’appuyer ces initiatives.
  • En plus de créer le poste de dirigeant de la littératie financière, le gouvernement a désigné le mois de novembre « Mois de la littératie financière ». L’Agence de la consommation en matière financière du Canada joue un rôle clé dans ce domaine, lequel s’ajoute à son mandat de surveillance et d’application de la loi en matière de protection des consommateurs de produits et services financiers.
  • Le gouvernement a également pris des mesures pour mettre à jour le cadre de protection des consommateurs de produits et services financiers, notamment:
    • Imposer un délai de grâce minimum effectif de 21 jours sans intérêt pour tous les nouveaux achats réglés par carte de crédit, lequel s’applique lorsque le consommateur paie son solde en entier, et exiger la présentation d’un encadré récapitulatif des frais.
    • Réduire de 7 jours à 4 jours la période maximale de retenue des chèques dont le montant ne dépasse pas 1 500 $ et donner aux consommateurs un accès plus rapide à la première tranche de 100 $ du montant déposé.
    • Interdire les chèques non sollicités sur cartes de crédit;
    • Exiger que les institutions financières sous réglementation fédérale offrent les produits et services uniquement selon le principe de l’abonnement volontaire et que les consommateurs soient suffisamment informés des modalités avant de les accepter.
    • Mettre en place de nouvelles exigences concernant les cartes prépayées émises par les institutions financières sous réglementation fédérale, qui obligent les institutions à divulguer aux consommateurs les renseignements pertinents à des moments appropriés. Cette réglementation entrera en vigueur le 1er mai 2014.

Citations

« Dans le contexte financier actuel, qui est complexe et mondialisé, la littératie financière revêt plus d’importance que jamais. Dans ses nouvelles fonctions, Jane Rooney pourra tracer la voie à suivre pour mieux coordonner les efforts de tous les partenaires qui tentent d’aider les Canadiens à améliorer leurs capacités de prendre des décisions financières. »  

- Kevin Sorenson, ministre d’État (Finances)

« À titre de consommateurs de produits et de services financiers, qu’il s’agisse de cartes de crédit, de prêts hypothécaires ou de l’un ou l’autre de la vaste gamme des services bancaires, les Canadiens doivent disposer des moyens nécessaires pour prendre des décisions éclairées qui les aideront à consolider leurs finances personnelles tout en appuyant l’économie en général. J’accepte avec plaisir ce mandat important, qui prévoit d’abord la tenue de consultations en prévision de l’élaboration d’une nouvelle stratégie nationale qui sera avant tout axée sur les besoins des aînés. »

- Jane Rooney, chef du développement de la littératie financière du Canada

« Au fil des ans, j’ai pu constater que Jane Rooney est une personne exceptionnellement compétente, qui se dévoue sans cesse pour aider les Canadiens à accroître leur niveau de littératie financière. Je suis convaincu qu’elle s’acquittera de son rôle de portée nationale avec brio, et je suis impatient de travailler avec elle dans son rôle de chef du développement de la littératie financière du Canada. »

- James Rajotte, président du Comité permanent des finances de la Chambre des communes et député d’Edmonton-Leduc

« Bon nombre d’organisations au Canada font d’excellents efforts pour relever le niveau de littératie financière. Ces efforts manquent toutefois de coordination et d’objectifs communs. Voici une excellente occasion de faire preuve de collaboration, de mettre en valeur l’excellence et d’apprendre des expériences des autres. La nouvelle chef du développement de la littératie financière sera exceptionnellement bien placé pour opérer des changements dans ces domaines, et tous les intervenants en matière de littératie financière se réjouissent de cette nomination. »

- Gary Rabbior, Fondation canadienne d’éducation économique

« Le Fonds pour l’éducation des investisseurs soutient une politique nationale d'éducation financière, coordonnée par un chef du développement de la littératie financière, et nous félicitons la nouvelle titulaire. Il est extrêmement important de continuer à mettre au point des programmes d'éducation financière indépendants et impartiaux qui rejoignent les personnes à temps pour les aider à prendre de meilleures décisions financières. Nous sommes impatients de partager notre savoir-faire et de travailler en étroite collaboration avec la titulaire. »

- Tom Hamza, président, Fonds pour l’éducation des investisseurs

« Credit Canada est très heureuse de la nomination d’un chef du développement de la littératie financière au Canada. C’est tout simplement magnifique de constater que cette importante recommandation du Groupe de travail sur la littératie financière s’est concrétisée. Cette nomination nous permettra de veiller tous ensemble à ce que la population canadienne acquière davantage de connaissances financières et puisse ainsi prendre des décisions saines et éclairées en ce qui concerne son argent. »

- Laurie Campbell, chef de la direction, Credit Canada Debt Solutions et membre du Groupe de travail sur la littératie financière

« L’industrie bancaire poursuit depuis longtemps l’engagement de veiller à ce que les Canadiens aient l’information dont ils ont besoin pour prendre des décisions financières éclairées, Nous félicitons le gouvernement de cette nomination et sommes impatients de collaborer avec la nouvelle chef du développement de la littératie financière et d’autres partenaires à cette importante initiative. Un chef du développement qui se consacre exclusivement à la littératie financière permettra d’assurer une meilleure coordination entre les nombreux programmes de littératie financière existants et permettra de faire en sorte qu’un plus grand nombre de Canadiens aient accès aux compétences et aux outils nécessaires pour mieux gérer leurs finances. »

- Terry Campbell, président de l’Association des banquiers du Canada

« BMO s’est engagé de longue date à favoriser la littératie financière et la connaissance du domaine financier dans l’ensemble, ce qui n’a jamais été plus important pour les jeunes que dans l’économie d’aujourd’hui. Jim Flaherty a fait de l’expansion de la littératie financière une priorité au cours de son mandat de ministre des Finances. Aujourd’hui, nous rendons hommage à ses efforts et à son héritage. Félicitations à Jane Rooney, notre nouvelle chef du développement de la littératie financière du Canada, un poste qui représente une partie de l’héritage de M. Flaherty. »

- L. Jacques Ménard, président du conseil d’administration, BMO Nesbitt Burns, et vice-président du Groupe de travail sur la littératie financière

« La Banque Scotia se réjouit de la décision du gouvernement du Canada de donner suite aux recommandations du Groupe de travail sur la littératie financière en annonçant la nomination d’un chef du développement de la littératie financière. La Banque Scotia s'engage à fournir l'accès à l'éducation, aux ressources et aux conseils qui permettent aux particuliers de prendre des décisions financières responsables et éclairées, tout en leur donnant la confiance nécessaire pour épargner et investir en prévision d’un bel avenir. Nous avons hâte de rencontrer la chef du développement de la littératie financière et de partager l'expérience de la Banque Scotia à l’appui de la littératie financière au Canada et à l'étranger. »

- Kaz Flinn, vice-présidente, Responsabilité sociale, Banque Scotia

« L'éducation financière est une priorité absolue à la TD, et nous croyons fermement que tous les Canadiens y gagnent à accroître leurs connaissances financières, et c'est pourquoi nous sommes ravis de voir l'annonce par le ministre Sorenson de la nomination d'un chef du développement de la littératie financière. Il est important que le secteur privé et le secteur public travaillent ensemble de manière efficace, afin que les Canadiens soient habilités à prendre de bonnes décisions financières à toutes les étapes de leur vie. »

- Linda MacKay, vice-présidente principale, Groupe Banque TD

 « Je suis heureux que la recommandation du Groupe de travail sur la littératie financière consistant à nommer un chef du développement de la littératie financière du Canada se concrétise enfin. C’est un rôle extrêmement important qui profitera aux Canadiens pour les générations à venir. Je me souviens du moment où le ministre des Finances, Jim Flaherty, m’a demandé de faire partie du Groupe de travail sur la littératie financière. La création d’un poste de chef du développement national de la littératie financière est une autre contribution majeure de M. Flaherty pour le Canada. C’est grâce à sa clairvoyance quant à l’importance de la littératie financière pour tous les Canadiens que ce poste existe maintenant. »

- Pat Foran, défenseur des droits des consommateurs, CTV News, et membre du Groupe de travail sur la littératie financière

 « L’annonce d’aujourd’hui constitue un autre pas en vue d’accroître la littératie financière dans l’ensemble du Canada. Le fait d’avoir un chef du développement de la littératie financière comme point central permettra non seulement aux consommateurs, mais également aux entrepreneurs, d’accéder aux ressources et d’en profiter pleinement. »

- Victoria Lennox, PDG de Startup Canada

 « Il s’agit là d’une première étape essentielle à la réalisation d’un effort de collaboration pour aider les Canadiens à devenir de meilleurs gestionnaires financiers. Nous croyons que même si de nombreuses organisations travaillent vers l’objectif commun qui consiste à améliorer la littératie financière des Canadiens, aucune organisation ne peut à elle seule relever tous les défis. »

- Cairine Wilson, vice-présidente, Comptables professionnels agréés (CPA) Canada

« ABC Alpha pour la vie Canada est impatiente de collaborer avec la nouvelle chef du développement de la littératie financière et avec la communauté de la littératie financière en vue de fixer des objectifs et d’élaborer des stratégies pour développer les compétences en littératie financière des Canadiens. Ce nouveau rôle sera essentiel à la croissance continue de solides programmes et ressources de littératie financière qui peuvent atteindre de nouveaux publics prioritaires et faire en sorte que tous les Canadiens puissent exercer un contrôle total sur leurs compétences dans la gestion de leurs finances. »

- Gillian Mason, présidente, ABC Alpha pour la vie Canada

« Offrir aux Canadiens les bons outils et connaissances les aidera à assumer le contrôle de leur avenir financier. L'industrie de l'assurance de personnes se réjouit de pouvoir collaborer avec Jane Rooney et d’appuyer ses initiatives en vue de renforcer la littératie financière des Canadiens. »

- Frank Swedlove, président, Association canadienne des compagnies d'assurances de personnes

« Visa est heureuse de la nomination de Jane Rooney en tant que nouvelle chef du développement de la littératie financière au Canada. L'engagement du gouvernement à promouvoir la littératie financière est essentiel et il tombe à point nommé. La nouvelle chef aura un rôle clé à jouer afin de promouvoir une plus grande collaboration de l'industrie en vue d’améliorer la littératie financière de tous les Canadiens.»

- Michelle Michalak, chef de la littératie financière, Visa Canada

 « L’acquisition de compétences financières est la pièce manquante à la création d’un bassin de travailleurs qualifiés et mobiles qui sont en mesure de faire leur place dans le XXIe siècle. La nouvelle chef du développement de la littératie financière sera une personne clé qui favorisera l'accès aux bons programmes de littératie financière, et aux services et aux renseignements connexes pour tous les Canadiens, où qu’ils se trouvent. »

- Meaghan Daly, présidente, Forward Vision Games

Produits connexes

Contacts

Meagan Murdoch
Communications
Cabinet du ministre d’État (Finances)
613-996-7861

Jack Aubry
Relations avec les médias
Ministère des Finances
613-996-8080

Restez branchés


Notice biographique

Jane Rooney

Mme Rooney est entrée en fonctions à l’Agence de la consommation en matière financière du Canada (ACFC) en 2002. Elle y occupe depuis 2008 le poste de directrice, Littératie financière et éducation des consommateurs. À ce titre, elle a dirigé et mis en œuvre deux programmes nationaux d’éducation financés de façon distincte : le premier met l'accent sur la littératie financière pour aider les Canadiens à accroître leurs connaissances et leur confiance dans la gestion de leurs finances personnelles; l’autre programme est axé sur l'éducation des consommateurs et vise à mieux leur faire connaître les produits et les services financiers ainsi que leurs droits et responsabilités dans ce domaine. 

La démarche novatrice adoptée par Mme Rooney et son équipe de littératie financière leur a valu en 2010 un Prix d’excellence de la fonction publique pour avoir mis au point avec succès La Zone : une ressource éducative en matière financière, un populaire outil de simulation en ligne qui présente une façon interactive, stimulante et amusante d’apprendre les rudiments des questions d’argent et des finances.

Mme Rooney est membre d’un certain nombre de comités qui s’occupent de littératie financière, au pays comme à l’étranger. Elle préside le Comité interministériel du gouvernement du Canada sur la littératie financière. Elle représente aussi le Canada auprès du Réseau international sur l’éducation financière de l’Organisation de coopération et de développement économiques et auprès du conseil consultatif de ce réseau.

Mme Rooney a occupé pendant près de huit années le poste d’analyste des politiques à l’Association canadienne des paiements, l’organisation qui a mis au point et qui gère le système canadien de paiements. À ce titre, Mme Rooney a fait partie d’un certain nombre de comités nationaux ayant examiné les questions liées aux politiques sur les paiements.

Mme Rooney est titulaire d’un baccalauréat ès arts en économie de l’Université Carleton.