Ottawa, le 6 février 2013
2013-017

Archivé - Le ministre des Finances réitère l’engagement du gouvernement Harper à l’égard de l’emploi, de la croissance et de la prospérité à long terme

Informations archivées

Les informations archivées sont fournies aux fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elles ne sont pas assujetties aux normes Web du gouvernement du Canada et n'ont pas été modifiées ou mises à jour depuis leur archivage. Pour obtenir ces informations dans un autre format, veuillez communiquez avec nous.

En ce septième anniversaire de son assermentation à titre de ministre des Finances, l’honorable Jim Flaherty a souligné aujourd’hui les réalisations économiques du gouvernement Harper et tracé la voie d’un avenir prospère.

Dans une allocution devant les membres de l’Economic Club of Canada, le ministre Flaherty a rappelé que les mesures prises au début du mandat du gouvernement Harper, par exemple la réduction des impôts et des taxes, les investissements dans l’infrastructure et l’élimination d’une importante tranche de la dette fédérale, ont permis au Canada de sortir de la Grande Récession plus rapidement et en meilleure position que presque tous les autres pays industrialisés.

« Notre gouvernement a été confronté à une série de défis, dont certains étaient sans précédent de notre vivant, et il a relevé ces défis, a affirmé le ministre Flaherty. Les mesures instaurées par notre gouvernement grâce au Plan d’action économique du Canada nous ont permis de nous remettre de ces chocs économiques planétaires plus rapidement et, à l’échelle du G-7, d’afficher le meilleur bilan au chapitre de la création d’emplois pendant la reprise et le plus bas ratio de la dette nette au PIB. »

Le ministre a souligné que depuis 2006, le gouvernement Harper avait toujours privilégié une perspective à long terme dans la gestion de l’économie canadienne, tout en posant des gestes prudents en réponse aux risques à court terme.

« Tout au long de la période d’incertitude économique mondiale, le Plan d’action économique du Canada a produit des résultats réels et concrets pour les Canadiennes et les Canadiens, a ajouté le ministre Flaherty. Le budget de 2013, qui sera la prochaine étape de notre Plan d’action économique, continuera de prendre appui sur nos forces et sur les initiatives clés entreprises à l’appui de la croissance, dans le but de rétablir l’équilibre budgétaire d’ici la fin de la présente législature. »

Alors qu’il prépare le budget de 2013, le ministre Flaherty a clairement indiqué que le gouvernement :

  • éviterait les nouveaux programmes de dépenses dangereux et risqués;
  • se garderait d’engager des dépenses sans fin qui augmenteraient les déficits;
  • n’imposerait pas de nouvelles charges fiscales aux Canadiens.

« En période d’incertitude économique mondiale, la mesure la plus importante qu’un gouvernement peut prendre pour soutenir la confiance et la croissance, c’est de maintenir des finances publiques saines, a conclu le ministre Flaherty. C’est ce que nous avons fait, et nous continuerons à le faire. »

Pour plus de renseignements, les médias peuvent communiquer avec :

Kathleen Perchaluk
Attachée de presse
Cabinet du ministre des Finances
613-996-7861

Jack Aubry
Relations avec les médias
Ministère des Finances
613-996-8080

Restez branchés :