Aidez le gouvernement du Canada à organiser son site Web Canada.ca!
Remplissez un questionnaire anonyme de 5 minutes. Commencez maintenant.

Ottawa, le 23 août 2012
2012-094

Archivé - Le gouvernement Harper annule la totalité de la dette de la Côte d’Ivoire contractée auprès du Canada

Informations archivées

Les informations archivées sont fournies aux fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elles ne sont pas assujetties aux normes Web du gouvernement du Canada et n'ont pas été modifiées ou mises à jour depuis leur archivage. Pour obtenir ces informations dans un autre format, veuillez communiquez avec nous.

L’honorable Jim Flaherty, ministre des Finances, a annoncé aujourd’hui que le gouvernement du Canada annulerait des créances d’environ 130 millions de dollars (130,6 millions en dollars américains) qui lui sont dues par la Côte d’Ivoire, dans le cadre de l’Initiative canadienne d’allégement de la dette (ICAD).

Par suite de cette décision, le Canada a maintenant renoncé à plus de 1 milliard de dollars que lui devaient les pays les plus pauvres et les plus fortement endettés de la planète.

« Le Canada est déterminé à soutenir les pays qui désirent trouver un équilibre entre leur engagement d’investir dans les priorités de leurs citoyens et la nécessité de rembourser leurs dettes, a déclaré le ministre Flaherty. L’annonce d’aujourd’hui permettra à la Côte d’Ivoire de consacrer davantage de ressources à des besoins comme les soins de santé et l’éducation. Je voudrais également réitérer notre appui aux efforts que le gouvernement ivoirien déploie constamment pour rétablir la paix et la stabilité dans le pays. »

Le ministre Flaherty salue les progrès réalisés par la Côte d’Ivoire depuis l’investiture du président Alassane Ouattara et il s’attend à ce que le pays fasse preuve de nouveau de son leadership traditionnel dans la région.

« Il s’agit là d’un pas dans la bonne direction pour aider ce pays à établir, à renforcer et à développer des relations commerciales positives, a ajouté le ministre Flaherty. Nous apprécions le rôle que le président Ouattara a joué en tant que président de la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest, et surtout lors de la crise au Mali. »

La Côte d’Ivoire est le 15e pays à répondre à l’ensemble des critères de l’ICAD, qui prévoit l’annulation intégrale par le Canada de la dette bilatérale des pays qui respectent toutes les exigences de l’Initiative en faveur des pays pauvres très endettés du Fonds monétaire international et de la Banque mondiale.

Depuis 2002, le Canada a annulé la dette de 129,3 millions de dollars contractée par la Côte d’Ivoire. L’annulation du reste de la dette bilatérale porte à près de 260 millions de dollars l’allègement total accordé à la Côte d’Ivoire à ce chapitre. Cette annulation de dette en faveur de la Côte d’Ivoire représente la deuxième en importance depuis l’existence de l’ICAD.

Pour plus de renseignements, les médias peuvent communiquer avec :

Mary Ann Dewey-Plante
Attachée de presse
Cabinet du ministre des Finances
613-996-7861

Jack Aubry
Relations avec les médias
Ministère des Finances
613-996-8080

Pour recevoir un courriel chaque fois qu’un communiqué est publié, inscrivez-vous.