Aidez le gouvernement du Canada à organiser son site Web Canada.ca!
Remplissez un questionnaire anonyme de 5 minutes. Commencez maintenant.

Calgary, le 8 novembre 2011
2011-114

Archivé - Le gouvernement Harper prend des mesures pour soutenir la croissance et l’emploi

Informations archivées

Les informations archivées sont fournies aux fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elles ne sont pas assujetties aux normes Web du gouvernement du Canada et n'ont pas été modifiées ou mises à jour depuis leur archivage. Pour obtenir ces informations dans un autre format, veuillez communiquez avec nous.

Documents connexes :


L’honorable Jim Flaherty, ministre des Finances, a annoncé aujourd’hui la prise de mesures ciblées par le gouvernement Harper afin de soutenir la croissance économique et l’emploi. Il a fait cette annonce au moment de rendre publique une mise à jour des projections économiques et financières du gouvernement montrant que le Canada demeure sur la bonne voie pour éliminer le déficit fédéral à moyen terme.

« Le gouvernement entend maintenir son plan prévoyant des impôts bas pour stimuler la croissance et l’emploi. Ce plan comprend notamment le rétablissement de l’équilibre des finances publiques à moyen terme, la poursuite de la mise en œuvre de son plan d’action de réduction du déficit pour trouver des économies à même les dépenses de l’État, et la prise de mesures ciblées pour stimuler la croissance économique et la création d’emplois », a déclaré le ministre Flaherty.

Le Canada a mieux résisté que la plupart des autres pays industrialisés à la récession mondiale, et il est le seul pays du Groupe des Sept (G-7) à avoir plus que recouvré la totalité de la production et la totalité des emplois perdus au cours de la récession. Le nombre de Canadiens ayant un emploi a maintenant augmenté de près de 600 000 depuis la fin de la récession, et le taux de chômage a diminué de façon notable pour s’établir à 7,3 % après avoir atteint un sommet de 8,7 % pendant la récession.

Afin de continuer à soutenir la croissance et l’emploi, la mise à jour annonce également :

En présentant la mise à jour des projections financières, le ministre Flaherty a souligné que les perspectives économiques mondiales étaient entourées d’un degré d’incertitude particulièrement élevé. Compte tenu de cette incertitude, les hypothèses de planification financière du gouvernement comportent un ajustement accru en fonction du risque à court terme, ce qui a pour effet de réduire les projections de revenus. « Ces projections sont un exemple de la gestion financière prudente exercée par le gouvernement », a-t-il ajouté.

Le ministre Flaherty a également indiqué que le gouvernement continuerait de surveiller de près la situation économique au Canada et à l’échelle mondiale et qu’il avait la marge de manœuvre nécessaire pour intervenir de manière flexible et mesurée, au besoin, pour continuer de soutenir la croissance économique et l’emploi au Canada.

« Ce plan est raisonnable et réaliste, a affirmé le ministre Flaherty. Notre objectif de réduction du déficit n’est pas une fin en soi; il s’agit d’une question de gestion financière saine et responsable. Le gouvernement doit suivre l’exemple des familles qui pratiquent la saine gestion financière en équilibrant leur budget. »

Le ministre Flaherty a également annoncé que le gouvernement du Canada avait conclu une entente avec la Banque du Canada afin de reconduire le régime flexible de ciblage de l’inflation du Canada pour une période de cinq ans qui se terminera à la fin de 2016. Aux termes de cette entente, la cible d’inflation demeure fixée à 2 %, au point médian d’une fourchette qui va de 1 % à 3 %.

Pour plus de renseignements, les médias peuvent communiquer avec :

Mary Ann Dewey-Plante
Attachée de presse
Cabinet du ministre des Finances
613-996-7861

Jack Aubry
Relations avec les médias
Ministère des Finances
613-996-8080

Pour recevoir un courriel chaque fois qu’un communiqué est publié, inscrivez-vous.