Dublin (Irlande), le 17 octobre 2011
2011-102

Archivé - Le ministre des Finances demande à l’Europe et au G-20 de redoubler d’efforts en vue de protéger la reprise mondiale

Informations archivées

Les informations archivées sont fournies aux fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elles ne sont pas assujetties aux normes Web du gouvernement du Canada et n'ont pas été modifiées ou mises à jour depuis leur archivage. Pour obtenir ces informations dans un autre format, veuillez communiquez avec nous.

L’honorable Jim Flaherty, ministre des Finances, a demandé aujourd’hui aux dirigeants européens et au Groupe des vingt (G-20) d’agir rapidement et de faire preuve d’un leadership fort, cohérent et résolu en vue de remédier efficacement aux difficultés économiques et financières de l’heure.

Lors d’une allocution prononcée devant l’Ireland Canada Business Association, à Dublin, le ministre Flaherty a déclaré ce qui suit : « Les événements de cet été ont fait ressortir clairement que les problèmes de l’économie mondiale ne sont pas encore réglés. Les répercussions profondes de l’incertitude constituent un frein important pour la croissance et révèlent la nécessité d’une collaboration étroite à l’échelle mondiale. »

Après la réunion des ministres des Finances du G-20 qui a eu lieu à Paris en fin de semaine, le ministre a mentionné qu’il n’existait pas de problème plus immédiat et plus urgent que la crise de la dette en Europe, et que celle-ci risquait de provoquer une autre récession.

« L’Europe est en mesure de résoudre la crise actuelle, mais elle doit agir sans attendre, a dit le ministre Flaherty. Si l’on attend, il n’en sera que plus difficile de prendre les décisions qui s’imposent. »

Il a fait remarquer que l’Europe et le G-20 ont tous deux des rôles importants à jouer dans le rétablissement de la confiance des marchés et la protection de la reprise mondiale, qui est fragile. « Nous croyons qu’ils doivent mettre en œuvre des plans pragmatiques et flexibles. »

« Les décisions qui doivent être prises en Europe et ailleurs dans le monde n’ont rien de facile. La réaction à la récente crise s’est fait attendre, et cela a permis à cette dernière de prendre de l’ampleur. Cependant, la volonté politique,  la détermination et un plan clairement établi permettront de surmonter cette crise, pourvu que l’on agisse maintenant. »

Pour plus de renseignements, les médias peuvent communiquer avec :

Mary Ann Dewey-Plante
Attachée de presse
Cabinet du ministre des Finances
613-996-7861

Jack Aubry
Relations avec les médias
Ministère des Finances
613-996-8080

Pour recevoir un courriel chaque fois qu’un communiqué est publié, inscrivez-vous.