Toronto, le 14 octobre 2011
2011-100

Archivé - Régimes de pension agréés collectifs : Mettre en place un meilleur système de revenu de retraite pour les Canadiens

Informations archivées

Les informations archivées sont fournies aux fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elles ne sont pas assujetties aux normes Web du gouvernement du Canada et n'ont pas été modifiées ou mises à jour depuis leur archivage. Pour obtenir ces informations dans un autre format, veuillez communiquez avec nous.

Documents connexes :


Dans un discours prononcé aujourd’hui à l’occasion de la conférence sectorielle annuelle de l’Institut des fonds d’investissement du Canada, l’honorable Ted Menzies, ministre d’État (Finances), a expliqué comment l’instauration des régimes de pension agréés collectifs (RPAC) exploitera l’avantage dont bénéficie le secteur financier canadien pour mettre en place un meilleur système de revenu de retraite.

« Le gouvernement a pris l’engagement de promouvoir un secteur financier canadien encore plus solide, plus innovateur et plus concurrentiel que jamais, a expliqué le ministre Menzies. Une fois qu’ils auront été créés, les RPAC proposeront aux Canadiennes et aux Canadiens un mécanisme de retraite innovateur administré par le secteur privé, peu coûteux et accessible afin de les aider à réaliser leurs objectifs de retraite. »

Les RPAC seront différents des régimes de pension agréés existants, puisqu’ils permettront aux personnes qui ne cotisent actuellement à aucun régime de pension, comme les travailleurs autonomes et les employés des entreprises qui n’offrent pas de régime de pension, de bénéficier d’un régime de retraite à grande échelle et peu coûteux.

« Cette mesure est particulièrement importante pour des millions de propriétaires de petites entreprises et leurs employés, qui auront accès à un régime de retraite privé pour la toute première fois, » a ajouté le ministre Menzies. Comme ces régimes feront appel à d’importants fonds communs, leurs participants paieront également des frais moins élevés de gestion des placements. De fait, ils effectueront des achats de fonds en vrac.  »

Le ministre Menzies a invité les Canadiens qui le désirent à lui transmettre des commentaires à propos de ce cadre par courriel, à l’adresse prpp-consultations-rpac@fin.gc.ca. On trouvera de plus amples renseignements à propos des RPAC sur le site Web du ministère des Finances du Canada.

Pour plus de renseignements, les médias peuvent communiquer avec :

Bram Sepers
Communications
Cabinet du ministre d’État (Finances)
613-996-7861

Jack Aubry
Relations avec les médias
Ministère des Finances
613-996-8080

Pour recevoir un courriel chaque fois qu'un communiqué est publié, inscrivez-vous.