Washington, le 22 avril 2010
2010-030

Archivé - Le Canada contribue au lancement du programme mondial pour l’agriculture et la sécurité alimentaire

Informations archivées

Les informations archivées sont fournies aux fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elles ne sont pas assujetties aux normes Web du gouvernement du Canada et n'ont pas été modifiées ou mises à jour depuis leur archivage. Pour obtenir ces informations dans un autre format, veuillez communiquez avec nous.

L’honorable Jim Flaherty, ministre des Finances, a annoncé aujourd’hui, au nom de l’honorable Beverley J. Oda, ministre de la Coopération internationale, la participation du Canada à une nouvelle initiative de la Banque mondiale visant à accroître l’aide accordée aux pays à faible revenu pour l’agriculture et la sécurité alimentaire. Le ministre Flaherty a fait cette annonce au lancement du programme mondial pour l’agriculture et la sécurité alimentaire, que présidait Tim Geithner, secrétaire au Trésor des États-Unis, et auquel assistait Bill Gates, fondateur de la Fondation Bill & Melinda Gates.

« Selon les estimations actuelles, plus d’un milliard de personnes se couchent le ventre creux tous les soirs, a déclaré le ministre Flaherty. Le nouveau programme pour l’agriculture et la sécurité alimentaire peut aider à changer la situation, et je suis heureux que mon pays compte parmi les premiers à y contribuer. Je vois d’un très bon œil que le secteur privé y participera, ce qui augmentera les ressources disponibles pour lutter contre la faim, et que les pays dans le besoin auront un rôle de premier plan à jouer dans l’utilisation optimale des nouveaux fonds. »

« Le Canada donne suite aux engagements qu’ils a pris au sommet du G8 de l’an dernier à L’Aquila en matière de développement dans le domaine de la sécurité alimentaire et du développement agricole durable, a déclaré la ministre Oda. Le manque d’accès à des aliments sains et nutritifs constitue l’un des plus grands obstacles à la réduction de la pauvreté dans les pays en développement. En contribuant à cette initiative, le Canada appuie les efforts des pays en développement afin d’accroître le développement à long terme de l’agriculture pour améliorer le revenu et l’état nutritionnel des gens dans ces pays. »

La Banque mondiale a établi le Programme pour donner suite à des demandes, aux sommets du G8 de L’Aquila (Italie) et du G20 de Pittsburgh (États-Unis), d’instaurer un fonds fiduciaire multilatéral en vue de hausser l’aide aux pays à faible revenu consacrée à l’agriculture durable et à la sécurité alimentaire. Le Programme représente une amélioration par rapport aux initiatives actuelles puisqu’il vise à renforcer les liens avec le secteur privé, à fournir rapidement des ressources additionnelles pour le développement agricole durable et à assurer la prise en charge par les pays en liant le financement aux priorités et stratégies établies des pays en développement.

Le Canada versera 230 millions de dollars au Programme, au titre de son engagement de consacrer 600 millions de dollars sur trois ans aux mesures d’aide agricole pour doubler ainsi ses dépenses à ce chapitre. Cette mesure témoigne une fois de plus du leadership dont fait preuve le Canada dans le domaine de la sécurité alimentaire mondiale; il est notamment le troisième donateur au Programme alimentaire mondial des Nations Unies, et il a entièrement délié son aide alimentaire.

Le ministre Flaherty a souligné que l’apport canadien constitue un nouvel exemple de l’engagement du Canada à l’égard des institutions financières internationales telles que la Banque mondiale et le Fonds monétaire international (FMI). Au cours de la dernière année, le Canada a augmenté de plus de 22 milliards de dollars américains ses contributions aux institutions multilatérales. Il a notamment été le premier donateur à participer au Programme de liquidité pour le commerce mondial de la Banque mondiale et le premier pays du G20 à augmenter sa contribution au Fonds de fiducie pour la réduction de la pauvreté et pour la croissance du FMI, dans le but d’aider les pays à faible revenu aux prises avec de graves difficultés économiques.

Le lancement du Programme mondial a précédé les réunions des ministres des Finances et des gouverneurs des banques centrales du G20 et du G7 et les réunions du printemps du FMI et de la Banque mondiale. Par ailleurs, le ministre Flaherty participera au cours de la fin de semaine à une conférence organisée par la Fondation Bertelsmann, où il commentera l’évolution du rôle du G20 au sein de l’économie mondiale.

__________________________________________________________
Pour plus de renseignements, les médias peuvent communiquer avec :

Annette Robertson
Attachée de presse
Cabinet du ministre des Finances
613-996-7861

Jack Aubry
Relations avec les médias
Ministère des Finances
613-996-8080

Pour recevoir un courriel chaque fois qu’un communiqué est publié, inscrivez-vous à www.fin.gc.ca/scripts/register-fra.asp