Ottawa, le 31 mars 2010
2010-027

Archivé - Le Canada aide Haïti à éliminer la totalité de sa dette auprès de la Banque mondiale

Informations archivées

Les informations archivées sont fournies aux fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elles ne sont pas assujetties aux normes Web du gouvernement du Canada et n'ont pas été modifiées ou mises à jour depuis leur archivage. Pour obtenir ces informations dans un autre format, veuillez communiquez avec nous.

L’honorable Jim Flaherty, ministre des Finances, s’est réjoui aujourd’hui de l’annulation de la dette d’Haïti auprès de la Banque mondiale, qui s’élève à près de 40 millions de dollars américains, grâce à des engagements financiers du Canada et d’autres pays donateurs.

« Lors de leur récente réunion à Iqaluit, les ministres des Finances du G7 se sont engagés à collaborer avec la Banque mondiale et d’autres institutions financières internationales afin de libérer Haïti de créances persistantes qui empêcheraient l’affectation de ressources précieuses au développement à long terme du pays, a déclaré le ministre Flaherty. Le Canada est heureux d’être le plus important donateur parmi les pays participant à l’initiative d’aujourd’hui. Il collaborera maintenant avec les autres organismes multilatéraux en vue de canaliser les fonds associés aux obligations financières passées d’Haïti vers un objectif beaucoup plus utile, soit assurer l’avenir des Haïtiennes et des Haïtiens. »

Dans le cadre de l’initiative annoncée par la Banque mondiale, le Canada fournira près de 8 millions de dollars américains pour défrayer le coût de la dette d’Haïti envers l’Association internationale de développement de la Banque. Cette somme proviendra à même les ressources canadiennes détenues actuellement dans le fonds fiduciaire de la Banque mondiale pour l’allégement de la dette.

Les fonds destinés à l’allégement de la dette font partie de la contribution canadienne de 400 millions de dollars aux programmes d’aide humanitaire et de reconstruction en Haïti, annoncée aujourd’hui par l’honorable Beverley J. Oda, ministre de la Coopération internationale, à la Conférence internationale des donateurs pour un nouvel avenir pour Haïti tenue à New York. Le Canada est heureux de collaborer avec ses partenaires pour soutenir le plan d’action pour Haïti et les priorités du gouvernement haïtien.

De plus, conformément à l’appel lancé par le G7 pour que l’aide à Haïti prenne la forme de subventions, la Banque mondiale utilisera une partie des nouvelles ressources mises à disposition pour verser 38,8 millions de dollars américains additionnels à ce pays afin d’accentuer les efforts de reconstruction. La Banque avait précédemment consenti une subvention de 100 millions de dollars américains pour aider Haïti à se relever du tremblement de terre survenu récemment.

L’annonce de la Banque mondiale s’ajoute aux progrès importants accomplis en vue d’annuler la dette d’Haïti envers la Banque interaméricaine de développement (BID), qui s’établit à 479 millions de dollars américains. Lors de la réunion des gouverneurs de la BID tenue le 22 mars dernier à Cancun, au Mexique, le Canada a œuvré avec d’autres pays pour établir une décision par consensus qui prévoit une entente de principe sur l’allégement de cette dette ainsi que l’octroi de plus de 2 milliards de dollars américains en subventions destinées aux efforts de reconstruction.

Le gouvernement du Canada a annulé l’an dernier la totalité de la dette bilatérale que lui devait Haïti, dans le cadre de l’Initiative canadienne d’allégement de la dette.

__________________________________________________________
Pour plus de renseignements, les médias peuvent communiquer avec :

Annette Robertson
Attachée de presse
Cabinet du ministre des Finances
613-996-7861

Jack Aubry
Relations avec les médias
Ministère des Finances
613-996-8080

Pour recevoir un courriel chaque fois qu’un communiqué est publié, inscrivez-vous à www.fin.gc.ca/scripts/register-fra.asp