Aidez le gouvernement du Canada à organiser son site Web Canada.ca!
Remplissez un questionnaire anonyme de 5 minutes. Commencez maintenant.

Ottawa, le 9 mars 2010
2010-019

Archivé - Le Canada sur le point de devenir une « zone libre de droits de douane » pour les fabricants grâce au budget de 2010

Informations archivées

Les informations archivées sont fournies aux fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elles ne sont pas assujetties aux normes Web du gouvernement du Canada et n'ont pas été modifiées ou mises à jour depuis leur archivage. Pour obtenir ces informations dans un autre format, veuillez communiquez avec nous.

Les mesures du budget de 2010 visant à abolir tous les droits de douane restants sur les intrants manufacturiers ainsi que sur les machines et le matériel seront essentielles à la création d’emplois et à la croissance de l’économie, selon l’honorable Jim Flaherty, ministre des Finances, et l’honorable Peter Van Loan, ministre du Commerce international. Ces derniers ont mis en évidence ces mesures lors d’un événement auquel participait aussi l’honorable Denis Lebel, ministre d’État (Agence de développement économique du Canada pour les régions du Québec).

« En faisant du Canada une zone libre de droits de douane pour les fabricants, nous nous positionnerons dans le peloton de tête et montrerons au reste du monde que nous sommes ouverts aux échanges, a indiqué le ministre Flaherty. Une zone libre de droits de douane contribuera à conserver de bons emplois dans le secteur manufacturier ici au Canada et à en créer beaucoup plus. »

Le budget de 2010 – Tracer la voie de la croissance et de l’emploi fait fond sur les mesures du budget de 2009 visant à abolir définitivement les droits de douane imposés sur une vaste gamme de machines et de matériel afin de générer des économies annuelles moyennes de 88 millions de dollars. Le budget de cette année permettra d’éliminer tous les droits de douane restants sur les intrants manufacturiers ainsi que sur les machines et le matériel. Les entreprises canadiennes pourront donc jouir d’économies annuelles supplémentaires de 300 millions de dollars en droits de douane.

Cette étape historique fera du Canada le premier pays du G20 à permettre aux fabricants d’exercer leurs activités sans avoir à assumer les droits de douane sur les intrants manufacturiers ainsi que sur les machines et le matériel. Au fil des ans, un maximum de 12 000 emplois devraient être créés par suite de l’abolition de ces droits de douane.

« L’abolition des droits de douane aidera nos entreprises à faire l’acquisition du matériel, des pièces et de la machinerie dont elles ont besoin pour renforcer leur capacité concurrentielle, a fait observer le ministre Van Loan. Conjuguée à notre programme commercial énergique, cette initiative aidera les entreprises et les travailleurs à faire face à la concurrence et à conquérir des marchés partout dans le monde. »

La majorité des 1 541 droits de douane ont été éliminés le 5 mars 2010 et le reste le sera progressivement d’ici le 1er janvier 2015. Lorsque la deuxième phase d’abolition des droits sera terminée, des importations de plus de 5 milliards de dollars auront été libéralisées.

« Notre gouvernement s’est engagé à faire du Canada un pays ouvert au commerce et aux investissements et il a pris des mesures concrètes pour y parvenir, a conclu le ministre Lebel. »

__________________________________________________________
Pour plus de renseignements, les médias peuvent communiquer avec :

Annette Robertson
Attachée de presse
Cabinet du ministre des Finances
613-996-7861

Jack Aubry
Relations avec les médias
Ministère des Finances
613-996-8080

Monika Bujalska
Attachée de presse
Cabinet du ministre du Commerce international
613-992-9304

Service des relations avec les médias (commerce)
Affaires étrangères et Commerce international Canada
613-996-2000

Simon Bachand
Attaché de presse
Cabinet de l’honorable Denis Lebel
Développement économique Canada
613-996-6236

Si vous désirez recevoir un courriel vous avisant automatiquement à chaque émission d’un communiqué de presse, veuillez visiter le site Web du ministère des Finances à l’adresse suivante :www.fin.gc.ca/scripts/register-fra.asp.