Ottawa, le 16 février 2010
2010-011

Archivé - Le gouvernement du Canada prend des mesures pour renforcer le financement de l’habitation

Informations archivées

Les informations archivées sont fournies aux fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elles ne sont pas assujetties aux normes Web du gouvernement du Canada et n'ont pas été modifiées ou mises à jour depuis leur archivage. Pour obtenir ces informations dans un autre format, veuillez communiquez avec nous.

Document connexe :


L’honorable Jim Flaherty, ministre des Finances, a annoncé aujourd’hui une série de mesures modérées qui appuieront la stabilité à long terme du marché du logement du Canada tout en continuant de favoriser l’accès à la propriété au pays.

« Le marché canadien du logement est vigoureux et stable, et il se comporte de façon appropriée compte tenu de la situation économique solide de notre pays, a déclaré le ministre Flaherty. Cependant, la crise financière mondiale nous a rappelé une importante leçon, soit que l’adoption précoce de mesures de politique publique peut aider à prévenir le développement de tendances négatives. »

Par conséquent, le gouvernement apportera les rajustements suivants aux règles d’admissibilité à l’assurance hypothécaire garantie par le gouvernement :

  • Exiger que toutes les personnes qui contractent un prêt hypothécaire remplissent les critères de solvabilité liés à une hypothèque de 5 ans à taux d’intérêt fixe, même s’ils optent pour un prêt de plus courte durée assorti d’un taux d’intérêt inférieur. Cela aiderait les Canadiennes et les Canadiens à faire face à des hausses de taux d’intérêt dans l’avenir.
  • Réduire le montant maximum du prêt permis lors d’un refinancement hypothécaire pour le faire passer de 95 % à 90 % de la valeur de l’habitation. Grâce à cette mesure, la propriété résidentielle deviendra un moyen d’épargne plus efficace.
  • Exiger une mise de fonds minimale de 20 % dans le cas des prêts relatifs aux immeubles dont aucun logement ne sera occupé par le propriétaire et qui sont acquis à des fins de spéculation.

« Même s’il n’existe aucune indication claire de la formation d’une bulle immobilière au Canada, nous prenons aujourd’hui des mesures modérées, prudentes et précoces pour contrer cette éventualité, a affirmé le ministre Flaherty. Notre gouvernement agit afin que les ménages canadiens ne dépassent pas leur capacité financière et que certains prêteurs ne contribuent à une telle situation. Si ces prêteurs ne sont pas disposés à prendre l’initiative dans ce domaine, le gouvernement agira. Les mesures annoncées aujourd’hui montrent que le gouvernement est déterminé à prendre les mesures nécessaires pour soutenir la stabilité à long terme d’un secteur crucial pour notre économie et pour le bien-être des familles canadiennes. »

Il est prévu que ces modifications au cadre de l’assurance hypothécaire garantie prendront effet le 19 avril 2010.

_______________________________________________________
Pour plus de renseignements, les médias peuvent communiquer avec :

Annette Robertson
Attachée de presse
Cabinet du ministre des Finances
613-996-7861

Jack Aubry
Relations avec les médias
Ministère des Finances
613-996-8080

Pour recevoir un courriel chaque fois qu’un communiqué est publié, inscrivez-vous à www.fin.gc.ca/scripts/register-fra.asp