Ottawa, le 11 décembre 2008
2008-103

Archivé - Le gouvernement lance des consultations nationales sur les mesures budgétaires visant à protéger l'économie du Canada

Informations archivées

Les informations archivées sont fournies aux fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elles ne sont pas assujetties aux normes Web du gouvernement du Canada et n'ont pas été modifiées ou mises à jour depuis leur archivage. Pour obtenir ces informations dans un autre format, veuillez communiquez avec nous.

Documents connexes :


L'honorable Jim Flaherty, ministre des Finances, a lancé aujourd'hui des consultations nationales en vue de préparer son quatrième budget, qui sera déposé le 27 janvier 2009. Ces consultations nationales donneront à tous les Canadiens l'occasion de s'exprimer sur les moyens à prendre pour protéger l'économie du Canada. Comme il l'a fait les années passées, le gouvernement procédera à des consultations en ligne, qui commencent aujourd'hui.

« Il est tout à fait évident que le Canada continuera de ressentir les effets du ralentissement économique mondial, a déclaré le ministre Flaherty. Notre gouvernement prépare son prochain budget pour réagir à ce ralentissement. Ce budget mettra à profit les progrès que nous avons réalisés pour que notre économie demeure l'une des plus fortes du monde industrialisé, et il proposera les mesures dont nous avons besoin pour stimuler l'activité économique ici même au Canada, tout en évitant de revenir à des déficits structurels à long terme. »

« Le gouvernement est ouvert à des idées novatrices qui contribueraient à façonner le plan de relance de l'économie inclus dans le budget de 2009 », a poursuivi le ministre Flaherty.

Les idées suivantes ont été proposées comme moyens de stimuler l'économie dans le budget de 2009 :

  • investir dans le secteur du logement;
  • accélérer les dépenses en infrastructure;
  • assurer la solidité et la viabilité du marché du travail et offrir des incitatifs à la formation;
  • appuyer les secteurs industriels traditionnels et émergents;
  • améliorer l'accès au crédit.

Le gouvernement demande aux Canadiens de faire connaître leur point de vue sur ces priorités et de soumettre les autres idées qu'ils pourraient avoir à www.fin.gc.ca/scripts/scripts/prebudget-prebudgetaire/1-fra.asp. La page Web contient aussi un lien à une présentation intitulée « Stimulation budgétaire ». Les consultations en ligne prendront fin à minuit le 9 janvier 2009.

De plus, le ministre rencontrera des particuliers et des groupes et tiendra des tables rondes avec des intervenants invités dans cinq villes du Canada au cours des prochaines semaines :

  • Saint John (Nouveau-Brunswick);
  • Saskatoon (Saskatchewan);
  • Montréal (Québec);
  • Thornhill (Ontario);
  • Victoria (Colombie-Britannique).
  • Le ministre Flaherty rencontrera aussi ses homologues des provinces et des territoires le 17 décembre 2008 à Saskatoon pour discuter du prochain budget.

    « Il nous importe de connaître le point de vue de tous les Canadiens sur la façon de tirer parti des mesures que notre gouvernement a déjà prises pour aider le Canada à résister à cette tempête économique », a indiqué le ministre Flaherty.

    Ces mesures ont notamment permis :

  • de diminuer de 37 milliards de dollars la dette fédérale;
  • de réduire les impôts et les taxes de près de 200 milliards pour l'exercice 2007-2008 et les cinq exercices suivants;
  • de ramener le taux d'imposition des nouveaux investissements des entreprises au niveau le plus bas parmi les pays du Groupe des Sept d'ici 2010;
  • d'effectuer des investissements sans précédent dans l'infrastructure créatrice d'emplois et d'investir dans les sciences et la technologie, l'éducation et la formation.
  • Par suite des réductions d'impôt et de taxes mises en œuvre par le gouvernement depuis 2006, les Canadiens et les entreprises canadiennes paieront 31 milliards de dollars de moins en impôts et en taxes en 2009 – un stimulant budgétaire représentant près de 2 % du produit intérieur brut. Sur le plan monétaire, la Banque du Canada a continué d'abaisser énergiquement les taux d'intérêt pour réduire les coûts d'emprunt.

    Au plus récent sommet mondial des dirigeants tenu à Washington, le Canada et ses partenaires ont convenu qu'il fallait utiliser des mesures budgétaires pour stimuler dès que possible leurs économies respectives, tout en veillant à ce que ces mesures soient viables sur le plan financier.

    « Il s'agit d'une époque déterminante pour l'économie canadienne. Notre gouvernement se réjouit de mener de vastes consultations pendant qu'il progresse dans la réalisation de son plan en vue de protéger notre avenir », a conclu le ministre Flaherty.

    ________________________________________________________
    Pour plus de renseignements, les médias peuvent communiquer avec :

    Chisholm Pothier
    Attaché de presse
    Cabinet du ministre des Finances
    613-996-7861

    Jack Aubry
    Relations avec les médias
    Ministère des Finances
    613-996-8080

    Pour recevoir un courriel chaque fois qu'un communiqué est publié, inscrivez-vous à www.fin.gc.ca/scripts/register_f.asp.