Résumé de l’évaluation des facteurs relatifs à la vie privée du Programme de recrutement universitaire de Finances Canada

À Finances Canada, nous jouons un rôle de chef de file pour aider le gouvernement du Canada à élaborer les politiques économiques et sociales qui amélioreront le niveau et la qualité de vie des Canadiens, de leur famille et de leurs collectivités. Nos six directions des politiques offrent des occasions uniques de travailler sur des questions comme les prévisions économiques et financières, le budget fédéral, les réunions du G20 et du G7, les transferts fédéraux aux provinces et aux territoires, la politique fiscale et la réglementation du secteur financier. Nos travaux portent sur des questions de politique intéressantes; vous aurez accès aux décideurs et pourrez influencer d’importantes décisions touchant les politiques publiques.

Finances Canada est toujours à la recherche de personnes talentueuses, ingénieuses et motivées pour joindre son équipe d’économistes, d’analystes de politiques, de chercheurs et d’agents de la législation fiscale à Ottawa. Chaque année, nous recrutons un grand nombre d’employés par le truchement de notre Programme de recrutement universitaire.

Les candidats par l’intermédiaire du Programme fournissent la même quantité et le même type de renseignements personnels que s’ils faisaient une demande d’emploi au gouvernement fédéral, d’une autre façon – les renseignements personnels qu’ils fournissent sont protégés de la même manière :

  • Nom, citoyenneté et coordonnées
  • Études et expérience récente/pertinente
  • Références
  • Curriculum vitae
  • Renseignements sur l’équité en emploi (les candidats peuvent déclarer volontairement leur appartenance à l’un des groupes visés par l’équité en emploi)
  • Code d’identification de dossier personnel (pour les personnes qui ont déjà travaillé au gouvernement fédéral).

Finances Canada a mené une évaluation des facteurs relatifs à la vie privée (EFRVP) afin de déceler tout risque d’entrave à la vie privée relié au Programme et de fournir des stratégies d’atténuation en conséquence de ces risques. L’évaluation a montré que peu de risques d’entrave à la vie privée étaient associés au Programme et que les stratégies d’atténuation étaient convenables.